Share

Récemment disponible dans sa version PC sur Steam, retour sur le seizième titre de la série de jeux de voitures fétiches d’EA Games qui a débutée en 1994. Vous avez  encore jusqu’ à 19 h 00 pour vous procurer le titre avec une ristourne de 40% sur le jeu dans les deals du jour de Steam. Si les derniers opus s’écartaient quelque peu du principe de base des NFS, pour ce Hot Pursuit nouvelle génération, retour aux sources : le jeu propose ou de rejoindre les forces de l’ordre pour faire respecter le code de la route, ou bien de les enfreindre aux commandes de bolides plutôt… luxueux !

Démarrage poussif et besoin de vitesse grandissant…

Fans de vitesse, il vous faudra faire preuve d’un peu de patience avant de débuter les hostilités si vous optez pour la version PS3 du titre : le jeu démarrera déjà avec une mise à jour et une installation d’environ 300 Mo. Il faudra ensuite s’imposer une bande-annonce, qu’il est impossible de passer, suivi d’une séquence d’introduction du jeu qu’il faudra regarder jusqu’au bout.

Le jeu vous propose également de vous connecter à un compte EA Games (et non au PSN) afin de profiter du système « Autolog » et ce, avant même de pouvoir démarrer la moindre partie.  Et c’est loin d’être terminé : une fois le mode carrière sélectionnée, Il faudra encore attendre qu’une charmante voix termine de vous expliquer en quoi consiste le principe du jeu avant de pouvoir sélectionner votre première mission. Attendez vous à avoir une explication détaillée du mode de jeu en vidéo et il faudra encore patienter après une enième vidéo expliquant les bases du jeu avant de pouvoir enfin commencer une partie.

Une assistance à outrance qui peut agacer mais il serait dommage de ne pas passer le cap de l’initiation obligatoire car le jeu présente tout de même des atouts de taille.

Et c’est parti !

Exit les réglages de vos bolides avant de vous lancer dans une course ou une course poursuite, les véhicules proposés disposent de leurs propres paramètres fixes. Le jeu tente clairement de s’ouvrir beaucoup plus au grand public et mise sur une jouabilité résolument orientée arcade. L’inertie reste cependant de mise dans les virages mais même les plus néophytes devraient pouvoir retrouver rapidement leurs marques au fur et à mesure de la progression dans le jeu : en effet, le mode carrière propose d’évoluer en tant que policier ou en tant que pilote délinquant via une série de missions qu’il est possible de choisir avec plus ou moins de liberté.

Les missions accomplies permettent de gagner expériences et points qui débloquent les missions suivantes et de nouvelles voitures… ainsi que des armes ! Ne vous attendez pas non plus à sortir la grosse sulfateuse, il s’agit plutôt d’équipements plus ou moins futuristes et de faire appel à des renforts.

Pas d’excuses en tout cas pour ne pas comprendre ce qu’il faut faire dans le jeu : les explications, imposées, permettent aux joueurs d’éviter d’ouvrir la notice de jeu et d’apprendre pas à pas les possibilités offertes par le jeu.

Côté réalisation, NFS: Hot Pursuit n’a pas à pâlir face à la concurrence : le titre affiche des graphismes soignés et une animation est exemplaire. L’habillage visuel et sonore n’est pas en reste et le jeu propose des menus agréables, rapides mais aussi esthétiques.  De jour comme de nuit, et même sous la pluie, il s’agit sans doute de l’un des plus beaux jeux de la série des NFS.

On sent tout de même la patte de Criterion Games, notamment lors des collisions dont la mise en scène rappellera celle de Burnout.

Souvenirs et reprises pour une expérience enrichie

Need For Speed: Hot Pursuit devrait également rappelé, pour certains, des jeux comme Ridge Racer quand il est questions des menus et de l’importance accordé à la bande sonore. Il est possible d’ailleurs, en plus de pouvoir changer de musique en cours de partie, d’intégrer ses propres morceaux favoris, un peu à la manière d’un certain Wipeout. L’Autolog, la partie multijoueur du jeu, semble s’être inspiré du système utilisé dans Blur, à la différence près qu’ici, le réseau social n’est pas constitué via Twitter, mais directement depuis le jeu : il est ainsi possible de concourir contre ses amis, de comparer les scores et de relever différents défis. Autant de références qui sont réemployées intelligemment aux concepts du jeu.

Résultat des courses

Need for Speed : Hot Pursuit revient aux sources et ça lui réussi plutôt bien. Un retour aux courses poursuites qu’on espérait plus depuis que la série avait exploré d’autres horizons. Si vous êtes à la recherche d’un jeu de course beau et relativement simple à prendre en main, le titre d’EA Games se pose comme une jolie référence qui pourrait même convertir les néophytes !


Share
hot pursuit need for speed
L'auteur

Non.

3 avis

Rejoindre la discussion
  1. Laurent le 2 janvier 2011
    J'hésitais à le prendre sur XBox 360 mais je pense que je vais craquer, il n'a vraiment pas l'air mal. Pour les vidéos imposés au début du jeu on peu les couper par la suite ou elle se relance à chaque lancement ??
  2. Yana le 3 janvier 2011
    Juste la première fois, ce sont des vidéos qu'on ne revoit pas par la suite la plupart du temps.
  3. Allan le 2 avril 2011
    bonjour,je viens d acheter le jeu nfs:hotpursuit. j ai débloquer des voitures mais certaines dans d autres classes .vous pouvez me dire comment changer de classe devoitures svp? j en ai besoin rapidement

Laisser un commentaire.