Share

Le tournoi Bushido International organisé par l’association Bushido Impact fut l’occasion pour Gentlegeek de lui poser quelques questions…

Vous pouvez retrouver d’autres images dans les albums photos disponibles en cliquant ici.

Kayane dispose également d’un blog sur lequel vous pouvez suivre toute son actualité !

Kayane est une joueuse à haut niveau de jeux de combat (principalement sur Soul Calibur) depuis l’âge de 9ans.
Actuellement âgée de 19 ans, elle est sponsorisée par against All authority (aAa), une équipe de joueurs de jeux vidéo réputée et une des structures majeures du sport électronique en France.
Après des années de tournois, Kayane s’est affirmée dans le monde du Pro-Fighting malgré son jeune âge et le fait qu’elle soit la seule fille à haut niveau dans ce milieu.
Reconnue parmi les joueurs français, son but est désormais de se faire connaître du grand public pour contrer les préjugés par rapport aux filles et les joueurs en général, de voyager et de s’affirmer à l’étranger.

(Source : Site officiel de Kayane)

[dailymotion xgzsf1 560 340]

Bonjour Kayane, pourrais-tu te présenter pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Je participe à des tournois depuis que j’ai 9 ans, à Soul Calibur principalement. J’ai actuellement 19 ans et cela fait 10 ans que je participe à des tournois de jeux de combat.

Au niveau français, j’ai été dans le Top 5 à Soul Calibur et au le niveau mondial, dans le top 10. Et puis j’ai récemment gagné le tournoi de l’EVO en section féminine à Super Street Fighter IV.

Je continue mes études en alternance. Je suis actuellement en deuxième année de DUT en technique de commercialisation. J’ai une boutique de tissus et de couture sur mesure dont je suis la gérante avec mon frère et ma mère. Je fais du piano en autodidacte… ça fait déjà beaucoup de chose (rire). J’essaye de concilier tout ça avec mes amis, mes autres activités… comme par exemple le shopping que j’adore faire !

Passer de  Soul Calibur à Street Fighter IV n’a pas du être évident.

Disons que passer d’un jeu 3D à un jeu 2D, surtout que pour Super Street Fighter IV, il s’agit de mon premier jeu 2D, c’est un changement radical. Déjà, les notions d’espaces ne sont pas similaires, le zoning et les combos n’est pas pareils. Dans Soul Calibur , il n’y a pas besoin d’exécution, les combos sont très simples à faire. Pour Street Fighter, il faut beaucoup s’entrainer sur l’exécution en training, passer du temps, et cela m’a pris un peu de temps pour m’adapter. Mais mon expérience sur Soul Calibur a beaucoup servi pour Street Fighter. On va dire que j’arrive à m’adapter.

Tu as joué à d’autres jeux de combat ?

J’avais joué à Dead or alive quand j’avais environ 9/10 ans. J’ai été vice-championne de France. Même si j’aimais beaucoup le jeu, j’étais plus attirée par la communauté de Soul Calibur donc je me suis plus concentrée dessus.

Et Virtua Fighter ?

Non, pas du tout.  Je sais qu’il est très technique mais ça ne m’a pas emballé plus que ça

Tu joues avec quels personnages dans Street Fighter ?

Je joue Chun-li, c’est tout, c’est le seul. J’ai essayé Ibuki, Camille , Rose… mais à chaque fois je revenais sur Chun-li ! C’est peut être le signe que je ne peux pas changer de personnage pour le moment.

Ton adversaire le plus coriace jusqu’ici  ?

A quel jeu ?

Street Fighter.

Il y’en a beaucoup (rire). Comme je débute, il y’en a pas mal qui m’ont donnée vraiment du fil à retorde. Mais si j’avais à faire un choix… dur comme choix (rire). Peut-être Yamazaki93.

A-t-il fallu que tu t’adaptes aux changements effectués dans Super Street Fighter IV pour Chun-Li ?

Oui, parce qu’elle a un nouveau coup. Enfin, il était déjà là avant mais avec une priorité différente maintenant : le diagonal LK (ndlr : Anti-Air Flip Kick = diagonal bas-avant + coup de pied faible) est un anti-air redoutable maintenant.

Chun-li a énormément d’anti-air mais à chaque distance, il fallait savoir lequel utiliser. Tandis que maintenant, le nouveau permet d’éviter de faire ce genre de choix et d’en utiliser principalement qu’un seul. Et son deuxième ultra aussi : on change de stratégie en fonction des personnages, selon les ultras, du coup ça change globalement de stratégie. Disons qu’il y’a plus de choix, et c’est plus facile aussi. Elle n’a pas eu énormément de changements.

Comment t’entraînes-tu à Super Street Fighter IV ?

Je regarde des vidéos des joueurs japonais de Chun-li. Je regarde d’autre styles de jeux,  je regarde aussi des vidéos américaines. Je fais souvent du training mode environ 10 minutes  avant de jouer sur le live. J’essaie de faire d’autres sessions avec d’autres joueurs  en offline. Je discute aussi avec des joueurs pour échanger des  conseils sur des techniques.

Tu as déjà essayé la borne d’arcade de Street Fighter IV ?

Je connais des salles qui ont des bornes d’arcades mais je n’y suis pas encre allée pour le moment. Mais j’ai déjà pu tester ça dans des salons et ça change vraiment de jouer sur console. C’est beaucoup plus jouisif qu’avec un stick sur console.

Il y a vraiment une telle différence entre le stick et la borne d’arcade ?

Quand on joue sur une borne d’arcade, on se croirait presque au japon pendant un petit instant de jeu ! Ce n’est pas la même ambiance… il faut essayer les deux pour comprendre.

Tu jouais au pad avant de jouer au stick ?

J’avais un pad avant, une mannette ps 1, je jouais avec sur xbox et ps2 etc…

C’est vers mes 15 ans que je suis passée au stick. Mon frère m’a dit un jour « C’est nul le pad parce que si tu veux voyager un jour au Japon, si tu continues au pad, tu ne pourras pas jouer avec eux ». Et du coup, je m’y suis mise ! La prise en main n’est pas si difficile que ça. En revanche il y a des situations comme des moments de panique ou de précipitation où on a un réflexe avec le pad qu’on n’a pas forcément adopté avec un stick. Au début, je pensais garder mon pad à côté pour me rassurer en tournoi. Mais je me suis dit que je ne pourrais pas m’habituer au stick comme ça alors je me suis tout de même lancée en tournoi même si je n’y étais pas totalement habituée car cela me forçait a essayé de m’adapter plus rapidement en condition de tournois.

Par exemple, à Soul Calibur, quand je me baissais d’un coup haut, je pouvais faire une punition directement : c’était un réflexe. Au stick je n’avais pas encore la manipulation.  Il faut vraiment être en condition de tournois pour s’habituer, sinon c’est assez difficile.

Ton avis sur la version Arcade de Super Street Fighter IV ?

J’ai eu quelques infos dessus. Chun-li est un peu nerfée, elle a moins de priorités. Elle va plus se rapprocher de sa première version. Je pense qu’il y’a eu des changements plus surprenants notamment pour Honda… des personnages ont été buffé, d’autres nerfé, ça va complétement changer la tiers list à mon avis.

Tu te prépares déjà pour l’arrivé de  Yun et Yang dans cette Arcade Edition ?

Je me suis pas posée la question.  Il y a déjà eu des nouveaux personnes et eux déjà, on les connaît moyennement. Ça aggrandit le nombre de connaissances que l’on doit avoir.

Tu as déjà joué à Street Fighter III Third Strike ?

Je n’ai jamais joué à 3rd Strike, je ne l’ai même pas chez moi ! Impossible pour moi de vérifier !

Une anecdote à nous raconter de tes parties en lignes à Super Street Fighter IV ?

Il y a un joueur, que j’ai rencontré en ligne. Il jouait Honda et je jouais Chun-Li. Il « bourrait » énormément alors que je le tenais à distance. Au bout d’un moment, il commençait à en avoir marre et il n’a pas arrêté d’essayer de sauter vers moi. Je faisais toujours le même anti-air et il a sauté au moins dix fois de suite ! Il craquait complètement… et il a fini par se déconnecter de la partie. Il m’ a envoyé un message : « sale pute de campeuse, va te faire foutre » (rire). Ce qui est amusant, c’est que plus tard, je l’ai retrouvé dans le mode classement et il pensait me battre… mais ça n’a pas été le cas. Du coup, il m’a floodé complètement cette fois !

Il t’arrive de perdre ton sang froid ou d’être agacée en jouant ?

On peut être agacé tout en gardant son sang froid. Il faut juste ne pas le montrer.

A l’EVO, je me souviens de l’expression sur ton visage après avoir encaissé un ultra de Gouken à la relevé. Tu ne semblais pas très ravie !

Je n’étais pas ravie mais j’essayais de ne pas le montrer non plus. Parce qu’il fallait essayer de rester neutre. Mais c’était super dure ! Tu es en finale toute seule, dans un pays étranger, et tu te prends un truc comme ça à la relevé… un truc qu’on ne te fait pas tout le temps en France !

Et en finale, c’était dur à encaisser. Quand Chun-Li encaissait l’ultra de Gouken… j’avais mal au cœur en même temps qu’elle ! Mais il fallait se ressaisir parce que le match d’après recommençait et que je ne voulais pas perdre.

C’était dur quand même. Franchement, pour rien au monde je n’aimerai revivre ce moment !

Tu penses qu’il est nécessaire de séparer les filles des garçons dans cette discipline ?

Il faut qu’elles s’intègrent en même temps avec les hommes, c’est comme ça j’ai eu mon niveau. Pour moi c’était d’autant plus difficile parce que j’étais une enfant, en plus d’être une fille. Les gens ne mordent pas ! Je ne vois pas vraiment l’intérêt de créer une communauté exclusivement féminine et de s’entraîner uniquement entre filles. A la limite ce qu’il faudrait, ce serait créer par exemple un forum que pour filles, mais il faut qu’elles s’intègrent également. Pour l’Evo par exemple il faut s’inscrire au tournoi mixte pour pouvoir particitper au tournoi féminin.

Tu joues combien d’heures par semaine ?

Tous les 2 jours, environ, une à deux heures. Je regarde des vidéos, je consulte des forums. Je ne joue pas si fréquemment que ça en fait.

Tu penses que la communauté gagnerait à être plus reconnue ?

C’est ma discipline depuis 10 ans donc j’ai envie que cela soit plus connue du grand public, qu’on s’intéresse plus aux jeux de combat. C’est un peu mon but quand j’organise des sessions chaque mois, je veux intégrer de nouveaux joueurs qui n’ont pas forcément la possibilité de jouer contre des joueurs de bon niveau pour que la communauté s’aggrandisse et pour peut-être avoir des tournois de plus grande envergure. Je me dis qu’on mérite les mêmes tournois, les mêmes moyens que des tournois comme ceux de Counter Strike.

C’est mon avis, mais je trouve que les jeux de combats sont plus divertissants à regarder. Quand je regarde un match de Counter Striker… je m’emmerde (rire). Je ne comprend rien de ce qui se passe… si un joueur se fait « headshot », je ne vois rien de l’action.

Pour les jeux de combats, c’est plus simple à suivre, il n’y a que deux personnages. Même si on ne connaît rien de l’aspect technique n’importe qui peut comprendre ce qui se passe à l’écran. Comme il y a de beaux effets en plus, c’est intéressant à regarder et ça peut toucher un plus large public. Donc ça mériterait vraiment plus de moyens.

Tu connais d’autres joueuses françaises ?

Je n’ai rencontré qu’une seule joueuse pour street. Elle avait un niveau moyen mais il y avait du potentiel. Je sais que c’est son copain qui l’entraîne en plus, donc ils jouent ensemble chez eux.

Aux Etats-Unis, c’était vraiment quelque chose car je n’avais jamais  vu autnat de joueuses réunies.

A ton avis, quelle est la différence la plus flagrante entre la communauté américaine et la communauté française ?

Je pense qu’aux Etats-Unis, la plus grande différence c’est qu’ils sont très confiants. Ils ont beaucoup confiance en eux. Ils se valorisent mais ils valorisent aussi les autres. Ce n’est pas quelque chose qu’on retrouve en France. C’est une mentalité générale en France : on aura plus tendance à « descendre » quelqu’un plutôt qu’à chercher à le valoriser. Même si tu termines un adversaire avec un petit coup de pied, ça crie de partout ! En France, même les bonnes actions parfois, ça manque un peu d’ambiance. En fait, même s’ils ne comprennent rien, ça crie de partout et c’est ça qui est impressionnant !

Même si c’est quelqu’un qu’ils n’apprécient pas ou qu’ils ne connaissent pas, ils supportent les deux joueurs. Pour avoir de l’ambiance dans le match, ce n’est pas le favori qui a forcément le plus d’applaudissements. Ils applaudissent autant pour les deux joueurs. En France, tu vois clairement qui est le favori. En général le favori, c’est celui qui n’est pas encore connu mais qui va battre quelqu’un de plus connu et de plus fort. La-bas, même si un joueur est connu, il est applaudit pour ses actions.

Tu as joué contre Daigo à l’EVO 2010 ?

J’ai fais un money match contre lui… il m’a explosé (rire). Il est vraiment très fort mais c’était un honneur de jouer contre lui.

Est-ce qu’il est difficile de s’affirmer en tant que joueuse plutôt que d’être considérée comme une fille qui joue ?

En France, on me considère plus en tant que joueuse qu’en tant que fille. Pour beaucoup, j’ai encore 12 ans (rire). Au moins on me considère comme une joueuse et pas comme une nana qui tate un peu du jeu et qui a un niveau potable.

Tu penses jouer à haut niveau pendant encore un bon moment ?

Je pense encore jouer au moins 10 bonnes années, jusqu’à peut être me marier, avoir des enfants et devoir rester plus souvent à la maison. Quoique… si ça se trouve, je jouerai encore plus ! (rire)

Peut être d’autres jeux de combat… j’aimerai peut-être aussi me mettre au poker. Je me dis que c’est un jeu bien mental et j’adore ça. C’est ce qui m’intéresse aussi dans Street Fighter. Du moment qu’il y a un affrontement direct entre les adversaires, ça m’intéresse beaucoup. C’est pour ça que je réfléchis à la possibilité de jouer au poker.

Tu joues à d’autres jeux ?

A part les jeux de combat, je joue aux RPG. Le dernier jeu auquel j’ai joué c’est Fable III que je n’ai pas terminé. J’ai joué aussi à FFXIII, que je n’ai pas terminé non plus parce que j’en avais marre d’aller dans une direction précise  et de ne pas explorer ce que je voulais. A part ça, je ne joue pas énormément à d’autres jeux vidéo.

Un conseil pour les joueurs et joueuses qui voudraient se lancer ?

Il faut faire des sessions, surtout offline. J’organise des sessions au milk opéra ou j’accueille un grand nombre de personne. Commencé par ça pour avoir une première approche de la communauté, pour progresser avec les autres joueurs. Je trouve que c’est mieux que de jouer online. En revanche, le jeu en ligne permet d’avoir une meilleures connaissances des autres personnages. Regarder des vidéos, forcément. Regarder des vidéos des meilleurs joueurs avec son personnage. Beaucoup entraîner son exécution en mode training. Même si moi, j’aimerai bien ne pas le faire (rire). C’est assez chiant comme passage, mais c’est un passage obligé.

En dehors du jeu même, il faut progresser au niveau du mentale aussi. Rester le plus calme et le plus patient possible. Quand on joue une partie, il y a une partie de notre personalité qui se retrouve dans le jeu.

Lord_DVD, par exemple, est très patient dans la vie. Dans le jeu, c’est exactement pareil : il t’attend jusqu’au bout ! Je suis normalement plus agressive. A priori, je suis quelqu’un d’impulsive, du coup, dans soulcalibur, cela se retrouvait dans ma façon de jouer avec Xianghua, j’étais très aggressive, on m’appelait le pitbull (rire).

Dans Street Fighter , je joue Chun-Li, il faut être beaucoup plus patient. J’ai du développer des qualités que je n’avais pas. Et ça joue aussi dans ma vie : je suis devenue plus patiente ! Si on est fort dans la vie et qu’on ne baisse pas les bras, ça se retrouvera dans le jeu.

Share
Bushido International kayane street fighter
L'auteur

Non.

3 avis

Rejoindre la discussion
  1. tangi le 22 février 2011
    Bel interview. Je sais maintenant comment je vais pouvoir devenir un super joueur :)
  2. Pingback: Tweets that mention [Interview] *aAa* Kayane, joueuse émérite de SSFIV et Soul Calibur -- Topsy.com 22 Fév, 2011

    […] This post was mentioned on Twitter by Kevin Fegar, tangi bertin. tangi bertin said: [Interview] *aAa* Kayane, joueuse émérite de SSFIV et Soul Calibur http://bit.ly/eZvnle […]

  3. Haure Ronald le 22 février 2011
    J'ai eu l'honneur de me faire exploser par elle a super street fighters 4 sur borne d'arcade :D, je dois dire que c'était un très bon moment (même si ça n'a pas durée longtemps XD) c'est vraiment superbe de voir une jeune femme a un tel niveau de maitrise question jeux vidéo. jlui souhaite vraiment plein de victoire :D

Laisser un commentaire.