Share

La saga Twilight continue à faire des émules et à émouvoir les jeunes filles en fleur, mais par souci de pudeur auprès des geeks, nous ne nous attarderons pas davantage sur les vampires qui brillent comme des boules à facettes. Il faut néanmoins reconnaitre qu’il s’agit d’un véritable succès commercial, et que par conséquent, des multitudes de petits clones pullulent dans nos salles obscures. L’adolescente est naïve, romantique et rêve de tomber en amour avec le grand taciturne au fond de la classe qui cache généralement un grand pouvoir mais pas forcément de grandes responsabilités. Mesdemoiselles, détournez-vous de Robert Pattinson ou d’Alex Pettyfer, voici Nicholas Hoult !

Warm Bodies est une adaptation du roman du même nom d’Isaac Marion et nous transporte dans un univers ravagé par l’invasion des zombies. R est l’un d’entre eux, mais reste toutefois doté d’une conscience humaine. Il se lie d’amitié avec la petite amie d’une de ses victimes.

La nécrophilie n’a pas fini de nous faire rêver, et après la beauté froide des vampires, voilà qu’on nous entraine vers les considérations amoureuses d’un être à la chair putréfiée. Summit, déjà à l’origine des Twilight, produit cette improbable histoire d’amour en tentant de nous faire croire qu’il ne s’agit pas d’une resucée de son histoire de vampires. Voyez l’affiche teaser, on aurait juré avoir vu la même avec Edward et Bella… les regards bovins en moins.

Le venin étant craché, relevons tout de même quelques points qui seraient susceptible d’éveiller notre intérêt. Le casting semble plutôt solide, et Nicholas Hoult est tout de même plus crédible que Pattinson en séducteur d’outre-tombe, mais cela doit provenir de sa peau irréprochable. Un comble pour un zombie. Nicholas Hoult, popularisé par la série anglaise Skins, campait un Beast réussi et touchant dans le dernier volet des X-Men. Quant à la belle, il s’agit de Teresa Palmer, la numéro 6 du film Numéro 4. John Malkovitch devrait lui aussi pointer le bout de son nez.

La réalisation est confiée à Jonathan Levine, l’auteur de Tous les garçons aiment Mandy Lane, un slasher doublé d’un drame adolescent. Adulé par certains et décrié par d’autres, le film n’en restait pas moins un véritable succès de festival qui donnait déjà la note des principales préoccupations de Levine : la psyché des ados. Warm Bodies sera ainsi son quatrième titre et si l’ensemble de son travail n’a absolument pas à rougir, on peut quand même se demander si Summit lui octroiera suffisamment de marges de manoeuvre… rien n’est moins sûr quand on sait que Catherine Hardwicke bénéficiait d’une belle aura avant de se perdre dans Twilight. Espérons que Jonathan Levine connaitra un autre sort !

Sortie prévue en 2012.

Via Bloody Disgusting

Share
Jonathan Levine Nicholas Hoult Summit Teresa Palmer Warm Bodies
L'auteur

Que le geek chic clique!

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.