Share

PayPal est un service qui permet de faciliter les transactions en ligne et qui a l’avantage également de proposer des options permettant de se rétracter plus ou moins facilement en cas de problème après l’achat d’un produit. En lisant attentivement les conditions d’utilisations du service, on remarque qu’une petite ligne peut échapper aux vendeurs qui souhaitent proposer ce mode de paiement à leur client : elle stipule clairement qu’en cas de problème, PayPal peut également vous demander de détruire l’objet et d’apporter une preuve de sa destruction

Et c’est une certaine Erika qui va en faire la douloureuse expérience avec un client qui a tout simplement détruit (avec fierté) un vieux violon français ayant survécu à la seconde guerre mondiale alors qu’il aurait pu retourner le produit : l’acheteur en question souhaitait se faire rembourser les 2500$ que lui avait coûté cette pièce. C’est donc sur les recommandations de PayPal qui, pour une obscure raison, a considéré le violon comme étant une contre-façon et a demandé à l’acheteur de le détruire pour se faire rembourser.

De quoi refroidir certains commerçants qui utilisent PayPal sur leur site, surtout ceux qui vivent de la vente de violons du coup, et qui pourraient donner de mauvaises idées à certains plaisantins…

Un responsable a cependant répondu dans les colonnes de Business Insiders en expliquant que dans de nombreux pays, la loi ne protège pas les personnes qui renvoient des produits de contre-façon. Reste à savoir comment les agents de PayPal ont pu déterminer qu’il s’agissait d’une contre-façon sans même avoir tenté de voir le produit en question…

Difficile, en plus, de parler de contre-façon dans le cas des violons et on se dit qu’avec un peu de bon sens et quelques recherches, le mal aurait sans doute pu être évité.

via Regretsy

Share
deal with it paypal violon
L'auteur

Non.

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Russ le 5 janvier 2012
    C'est un scandale.

Laisser un commentaire.