Share

Une fois n’est coutume, voici un petit avertissement pour toutes les âmes sensibles qui n’aiment pas les petits frissons : passez votre chemin ! Pour les autres, ce qui suit est pour vous.

Bongcheon-Dong Ghost est un strip coréen d’horreur d’Horang dont le style s’inspire clairement de l’animation japonaise. Ce court strip est traduit en anglais sur sa page et il faut avouer qu’il est plutôt réussi tant au niveau de l’ambiance que de la qualité graphique même si ce n’est guère original. On vous renvoie donc directement sur sa page, et pour cela il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous.

Prenez bien le temps de vous imprégner de l’ambiance et de lire les textes si vous êtes anglophones, sinon admirez doucement les dessins. Un concept où il est agréable de se laisser prendre au jeu. Avant de vous lancer, il faut savoir qu’une petite note a été publiée sur la page originale qui déconseille la lecture aux femmes enceintes, aux personnes âgées et à celles qui ont des problèmes de santé.

Allez, on se lance, on met le son et n’oubliez pas : venez partager vos impressions avec nous !

 

Via Comic Naver

 

 

Share
Bongcheong-Dong Ghost Horang horreur webcomics
L'auteur

Que le geek chic clique!

3 avis

Rejoindre la discussion
  1. Baba le 6 février 2012
    *SPOIL* Pas trop apprécié. C'est plus du scary jump que de la peur. Alors certes, la peur par surprise peut être utilisée pour mettre dans l'ambiance rapidement mais là, c'est une histoire un peu trop courte et banale avec un fantôme un peu trop "physique" pour véritablement faire peur. 'fin, je ne connais pas les fantômes coréens mais là, ça tient plus du zombie que du fantôme, trop ancré dans la réalité, jusqu'à posséder des cordes vocales. Or, si les fantômes ont des facilités pour faire peur, les zombies risquent souvent d'être un peu trop grotesque pour vraiment effrayer (bon, ça dépend clairement des personnes mais perso, le côté pataud des zombies me fait toujours sourire et là, rien que pour le moment où l'héroïne envoie le fantôme dans n'importe quelle direction, j'ai ri...). Bref, c'est une histoire qui manque un peu trop de mystère je trouve, trop courte avec un fantôme pas assez fantomatique qui utilise de vieilles ficelles pour faire peur et une explication sur ses origines qui donne un arrière gout de déjà vu et même de re-revu. Donc, d'un certain côté, l'utilisation des techniques que permettent le web dans un webcomic est une bonne idée pour créer une histoire avec une ambiance mais là, je n'ai pas du tout accroché. Pourtant, des efforts sont fait avec les états d'âmes de la jeune fille mais le tout reste trop terre à terre pour véritablement décoller. Pour les histoires de fantomes, avis personnel, rien ne vaut les codes édictés par la théorie de Konaka, que ce webcomic bafoue allègrement. (oui, se plaindre de déjà vu tout en réclamant des codes du genre, c'est un peu contradictoire XD)
  2. Wacman le 3 février 2015
    Et bien moi je m'y attendais pas du tout et mon cri a fait trembler ma maison( j'ai d'ailleurs failli lancer mes écouteurs ). Et donc ça m'a beaucoup fait rire ! J'ai adoré :3
  3. gazoueldiablo le 1 juin 2015
    *spoil* pfouuuuuuuuu c'est vrai que la première fois ca m'a fait sursauter je ne savais pas qu'on pouvais faire ca avec une page web. Au delà de l'aspect technique je suis d'accord avec Baba c'est vrai que l'histoire n'est pas terrible. après peut être que les images pourraient s'nechaîner plus lentement, parce que on a pas a temps de percevoir le mouvement.

Laisser un commentaire.