Share

Le nom de Ryan Meinerding ne vous disait peut-être rien jusqu’à maintenant, mais si vous suivez l’actualité de certaines franchises Marvel au cinéma, vous avez sans nul doute déjà croisé l’une de ses oeuvres : cet artiste adepte de la peinture numérique travaille en effet sur la plupart des films en lien avec The Avengers et, outre avoir réalisé une grande partie des dessins conceptuels d’Iron Man, Thor,  Captain America et Avengers, il est également à l’origine des affiches dessinées de ces franchises. A l’occasion d’une exposition qui lui est consacrée pendant un mois à la galerie Arludik à Paris, nous avons pu lui poser quelques questions.

Ryan Meinerding unmasked !

 

Bonjour Ryan, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bien sûr. Je suis Ryan Meinerding, co-superviseur du concept-design sur les films Marvel. En gros, je fais beaucoup de designs pour les costumes et les personnages, et je m’occupe également des illustrations clés. Je détermine les keyframes (dessins-clés) réprésentatives de chaque film.

J’ai entendu dire que vous travailliez sur Photoshop. Qu’est-ce que ça apporte par rapport à une approche plus classique ?

Photoshop est vraiment bien, parce qu’il permet d’essayer différentes choses, et s’il faut modifier après, c’est très simple à faire.
Si vous dessinez ou peignez pendant la production, en attendant une approbation, c’est difficile ensuite de faire des changements, de revenir en arrière pour adapter ce que vous avez fait. Du coup, Photoshop est vraiment pratique comme outil de création, car il vous permet de tâtonner, mais aussi de faire des changements, et de permettre au réalisateur ou aux producteurs d’influencer directement le design.

The Cap version Meinerding

Vous travaillez uniquement sur Photoshop ?

Sur Photoshop principalement. Si je dois travailler en 3D, j’utilise 3D Studio Max, et un tout petit peu Zbrush. Nous avons fait le design de Hulk avec Zbrush pour le film.

Votre style est photoréaliste, avez-vous du mal à faire des portraits des personnages des films, avec donc des visages d’acteurs, et ces mêmes personnages pour vos couvertures de comics Marvel ?

Pour le film, ça dépend vraiment des personnages, car pour certains d’entre eux, nous avons beaucoup de photographies désormais, auxquelles nous reporter. Robert Downey Jr par exemple, a été photographié depuis des années, nous avons assez de modèles pour dessiner ou peindre quelque chose de très proche d’une photo.
Nous avons eu des difficultés avec d’autres acteurs, car lorsque nous avions besoin d’un modèle, nous n’avions pas autant de références à consulter.
C’est intéressant pour moi, car j’ai du peindre Captain America pour une couverture d’Avengers, et j’ai du le peindre comme je le voyais, comme un poster, une sorte de « version Chris Evans » de Captain America, et c’était drôle, parce que la version comics de Captain America ne ressemble évidemment pas à Chris Evans.

Ca peut parfois être un compliqué, de tenter de faire un bon design pour le costume, de faire en sorte que le résultat soit une bonne illustration, tout en ayant la ressemblance avec l’acteur. Nous avons travaillé très dur là-dessus, et j’espère que nous sommes parvenus à nous rapprocher suffisamment de la ressemblance parfaite à chaque fois pour que l’ensemble fonctionne.

Avez vous des influences autres que les acteurs quand vous dessinez vos couvertures ? Sur quoi vous basez-vous pour dessiner, de façon générale ?

Quand je dessine pour les comics, en principe, je dessine d’après mon imagination, ou bien je me sers d’un modèle pour des poses précises, et si je ne trouve pas de modèle, je me prends en photo en train de faire des choses stupides, mais en gardant en tête le visage de Captain America.

Normalement, j’essaie de les dessiner comme je les imagine, ayant grandi avec eux. J’adore le Captain America de Kev Maguire par exemple, dans Les aventures de Captain America. J’aime aussi les comics de Bryan Hitch. Quand j’étais plus jeune, j’étais très attaché à tout ça, et en grandissant, c’est un peu devenu, en quelque sorte, ma conception mentale du Captain.

Quelles sont vos influences, les artistes que vous aimez, en peinture, ou bien les autres artistes digitaux ?

Il y en a beaucoup. Au fil des années, j’en ai aimé pas mal, les dessinateurs des années 40, 50, 60… J.C Leyendecker, Norman Rockwell, Dean Cornwell, Henri Pille… Chez les artistes plus contemporains, il y a Ian McCaig , je suis un grand fan, j’avais hâte qu’une occasion se présente pour bosser avec lui , et je le considère comme un ami (NDLR : Ils ont travaillé ensemble sur la nouvelle trilogie Star Wars, notamment sur la conception de Darth Maul).

Ryan Meinerding réalise également des variant covers de plusieurs franchises Marvel

Du côté des comics, j’aime bien Steve McNiven, Bryan Hitch. Je pense qu’Alex Ross a vraisemblablement eu une grosse influence sur moi, c’est intéressant de s’arrêter sur ce qu’il a été capable de faire pour les comics, parce que je ne pense pas qu’un autre artiste ait vraiment eu un tel impact sur les comics en général.  C’est intéressant car il a su prendre les personnages, et les rendre réels, tout en restant des personnages de comics, exagérés, alors que nous, pour le film, nous les rendons réels et crédibles.
En gros, ses personnages étaient bien campés, mais gardaient leur côté « comic book », alors que les nôtres semblent plus réels, plus réalistes, vous voyez ce que je veux dire ?

Oui, tout à fait ! D’ailleurs en parlant de réalisme, je crois que vous avez travaillé sur tous les films de la franchise Avengers, certains personnages ont-ils amenés plus de difficultés que d’autres ?

Je pense que chacun apporte ses propres difficultés.
Iron Man était intéressant, car il n’y avait encore eu aucune version live à l’écran jusqu’alors, et c’était un peu complexe de trouver le ton à donner aux armures. Plus particulièrement, pour ce film, nous avions travaillé sur le modèle Mark I, et c’était un défi intéressant à relever, car il fallait partir de quelque chose sensé être créé dans une grotte, et faire en sorte que ça prenne vie, que ça semble réel. C’était difficile.

Un autre défi à relever pour les Avengers, c’était Hulk, vraiment, car il y a déjà eu tellement de représentations dans les comics, au cinéma, à la télé, que c’était dur, car beaucoup de choses avaient été faites, que nous ne voulions pas reproduire, il  nous fallait prendre  un  nouveau départ.
J’ajouterais que si l’armure Mark I et Hulk se sont révélés ardus, j’ai vraiment eu un énorme problème pour créer le design de Thor, et au final, ce n’est pas moi qui m’en suis occupé, mais mon ami Charlie Wen. Beaucoup de mes designs s’attachent à rendre les personnages plus réels, et Thor est tellement en rapport avec le fantastique, que Charlie était vraiment le mieux placé pour s’en occuper.

Merci Ryan !

En attendant la sortie de Avengers sur les écrans français le 25 avril prochain, il est possible de retrouver une sélection de peintures numériques de l’artiste tirées sur toiles à la galerie Arludik, située  au 12 rue Saint-Louis en l’Ile à Paris. Au programme, beaucoup de réalisations autour des personnages de Captain America (très représenté !), Iron Man et Thor (un peu moins). Bien entendu, il est également possible de découvrir certaines peintures numériques ayant servi à la promo de Avengers. A noter que toutes les toiles sont à vendre, mais il faut venir avec un gros porte monnaie :)

Interview réalisée par 406 et Audrey, traduction par Aurigabi.

 

Share
Arludik Avengers Captain America expo interview Iron Man marvel Ryan Meinerding Thor
L'auteur

Co-fondatrice et rédac'chef de GentleGeek, je suis journaliste le jour et blogueuse la nuit - les deux ne sont pas incompatibles, non non. J'aime le cinéma, les jeux vidéo, les comics et les chats. C'est déjà pas mal !

2 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: [Interview] Magali Villeneuve, illustratrice de l’imaginaire 18 Juil, 2012

    […] eu l’occasion récemment de voir l’exposition de Ryan Meinerding, qui s’occupe des illustrations pour les films Marvel, c’était impressionnant, mais ce qui me […]

  2. Pingback: 2012 s’achève… on fait le bilan ? | Audrey Oeillet 29 Déc, 2012

    […] Guillem March (Gotham City Sirens) ! Et enfin, citons également le talentueux, mais très timide, Ryan Meinerding, notamment concept designer sur Avengers. Entretien extrêmement frustrant d’ailleurs, […]

Laisser un commentaire.