Share

C’est à l’occasion des phases finales du tournoi Iron Squid que nous nous sommes rendus au Grand Rex ou se tenait cet évènement le 5 mai dernier, une première en France. Reportage au coeur de la bataille !

Tout d’abord l’Iron Squid, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement du premier tournoi pro Starcraft 2 de cette envergure à être organisé en France ! 20 des meilleurs joueurs mondiaux (12 coréens, 2 français, 2 polonais, 1 néerlandais, 1 suédois, 1 allemand et 1 américain), s’affrontaient depuis fin février pour décrocher leur places en finale et remporter les 25 000$ de cash prize mis en jeu.

En plus de l’événement live, la totalité des festivités étaient streamée via Internet pour ceux qui n’avaient pas pu se déplacer, et même commentée par Appolo et TotalBiscuit, deux shoutcasters anglais pour le public non-francophone !

Après 3 mois de matchs diffusés en streaming via leur site et la plateforme Twitch Tv, nous avions donc pris rendez-vous le 5 mai au Grand Rex à Paris afin d’assister aux demi-finales et aux petite et grande finales, tout ce programme s’étalant de 11h à 22h d’après les premiers plannings.

Notre journée commence donc à 9h, en arrivant au Grand Rex. On était loin de se douter que tant de gens auraient déjà fait le déplacement de si bonne heure afin d’avoir une bonne place ! En effet, environ 600 personnes faisaient déjà la queue au moment de notre arrivée et 30 minutes après nous devions facilement être 1500 (pour information 2500 places avaient été mises en ventes, et toutes sont parties !).

Les portes s’ouvrent donc vers 10h30 et nous commençons à rentrer progressivement alors que des membres du staff passent dans la file d’attente nous remettre les bracelets pour rentrer et sortir librement de l’évènement.

Une entrée qui en impose !

 

A l’entrée nous est remis un petit sachet, dans lequel nous trouvons un stylo floqué Iron Squid ainsi qu’un flyer de leur partenaire « Materiel.net » grâce auquel chacun pouvait participer à un tirage au sort, en pariant sur un des deux finalistes parmi les 4 joueurs présents, et ce afin de remporter un PC portable de chez Asus RoG.

La salle principale étant déjà pleine, nous sommes redirigés vers le premier et deuxième étage afin de nous installer.

11h la salle est déjà pleine à craquer, les derniers arrivés peinent à trouver des places libres et la tension est palpable ! Les gens sont là pour voir du grand spectacle et n’en peuvent plus d’attendre !

La journée doit débuter par la première demi-finale censée commencer à 11h30, mais des petits soucis techniques retarderont le début de l’évènement de 30 minutes.

12h c’est parti ! On a le droit à une présentation de l’event, tout le boulot qui a été fait autour, son organisation etc… Puis c’est l’entrée sur scène de Pomf et Thud ! Le ton est donné, ils sont aussi chauds que nous et ont vraiment hâte de commenter les games à venir sur cette scène fantastique.

Salle comble !

 

Parlons en justement de la scène, alors là, ils auront encore une fois fait un travail de dingues ! De chaque côté se trouvaient des boxes isolés acoustiquement pour les joueurs, devant chaque boxe, un écran sur lequel s’affichaient le nom du joueur actuel, des néons à l’intérieur afin de s’accorder avec les couleurs « in game » du même joueur. Au centre de la scène nous retrouvions Pomf et Thud derrière le célèbre comptoir de l’Iron Squid que nous avions pris l’habitude de voir dans leurs émissions en streaming et à leur coté le groupe In Uchronia qui a réalisé l’ensemble des musiques du tournoi ! Un thème spécifiquement crée pour chaque joueur, plus les musiques d’attente et d’ambiance, et ce ne sont pas moins de 27 morceaux qui auront été spécialement crées pour cet événement, et joués en live entre chaque match ! Un grand bravo à eux pour la qualité de ces compositions, un CD avait été spécialement réalisé pour l’occasion et était en vente sur place pour la modique somme de 10€ !!!

Après une rapide diffusions des « Previously in » (montage vidéo des moments marquants de parties précédentes), les quatre joueurs font leur entrée un par un sur scène sous les acclamation du publique. C’est d’abord MMA qui arrive, suivi d’Alive puis de Nestea et Symbol. Rapide présentation de chacun des joueurs puis questions rapides de Pomf et Thud. Sur le coup on retiendra que MMA avoue redouter Nestea, mais ce dernier a encore plus peur de MMA. Et Symbol lance les hostilitées et annonce être la pour gagner et qu’il fera tout pour !

Nestea, Alive, MMA, Pomf et Thud

 

La premiere demi finale est sur le point de commencer, elle opposer les deux joueurs terrans, MMA et Alive dans un Best of 5 (le premier joueur à remporter 3 parties remporte la victoire, donc un maximum de 5 parties).

Juste avant de commencer nous avons droit un petit « Best of » de chacun des deux joueurs sur le tournoi, puis c’est parti pour les choses sérieuses.
Les parties durent assez longtemps et on commence continue de prendre du retard sur le planning initial mais ce n’est pas pour nous déplaire tellement ces parties sont tendues !

Au final MMA l’emporte de justesse et s’assure donc sa place en finale, il reconnaitra cependant que le jeu d’Alive était très bien préparé et qu’il aura du donner tout ce qu’il avait pour arracher cette victoire !

Petite pause repas avant la deuxième demi-finale où se rencontreront les zergs Nestea et Symbol. Seul petit reproche pour la sécurité du Grand Rex, dont certains refusaient l’entrée aux personnes étant allé acheter de la nourriture à l’extérieur de l’événement alors que d’autres laissaient rentrer les gens sans soucis. A cause de ce petit souci nous avons raté le début de la première partie de cette deuxième demi-finale.

Dès le premier match on sent que l’ambiance a changé et que le public est encore plus chaud! Peut-être que les supporters zergs étaient bien plus motivés qui sait?

On a donc droit encore une fois à des matchs de très très haut niveau, notamment grâce à Symbol qui ne cesse d’innover et de trouver de nouvelles tactiques afin d’arriver à la victoire, ce qui nous offre un spectacle de toute beauté!

Et pour le coup, on sent que dans ses déclarations précédentes Symbol ne plaisantait pas et se débarrasse rapidement de Nestea en lui mettant 3-1 ! Ce qui n’a pas manqué de nous rappeler sa prouesse en quarts de finale ou il avait éliminé MarineKing 3-0 sans aucun complexe ! Ah la fougue et l’impétuosité de la jeunesse !

Que d’émotions mes amis ! Cette journée est décidément exceptionnelle !

Avant d’attaquer les finales, entre Nestea et Alive pour la 3ème place, puis MMA contre Symbol pour la première marche du podium, Pomf et Thud accueillent des invités de marque afin de laisser le temps aux joueurs de souffler un peu.

C’est donc Norman (Norman fait des vidéos) qui fait son entrée sur scène, suivi de Kyan Khojandi (Bref), puis de Elky, premier pro gamer français à avoir tenté l’aventure E-sport sur Starcraft, en allant jouer directement en Corée en 2002. Ces guests étaient accompagné de MoMan (Pro Gamer français sur Starcraft 2) pour un Showmatch en 2vs2 très axé délire.

S’ensuit une interlude musicale avec le très talentueux Mr. Vert qui compose et écrit des chansons sur l’univers de SC2 et du gaming en général. On aura donc droit aux interprétations en live de « Des filles sur SC2 », « Geek mon gars » et « Chers coréens ».

Juste après a eu lieu la remise des lots suite au tirage au sort pour le concours Asus, les deux gagnants ont donc remporté chacun un pc Portable Asus Republic of Gamer, mais ces portables avaient en plus été dédicacés par les joueurs du tournoi ! Autant dire que ce genre de machine est à garder précieusement dans une vitrine.

Et nous arrivons donc à la petite finale, et pour l’occasion, Pomf et Thud ont laissé leur place à deux autres commentateurs français, Zerator et Annos.

Encore une fois les matchs auront été très serrés les deux joueurs redoublant d’ingéniosité et de technique afin de contrer leur adversaire. Et après bien des efforts c’est finalement Nestea qui s’impose et qui monte sur la 3ème place du podium. On saluera quand même la prestation d’Alive qui n’aura pas démérité pendant ce tournoi.

Il est maintenant 20h30 passé et le moment que tout le monde attends arrive enfin ! La grande finale entre le « Little Emperor », le fils spirituel de Boxer, MMA de la team SlayerS et Symbol, la révélation de ce tournoi, un joueur très peu connu mais qui aura éliminé des grands noms de la scène internationale SC2.

Nos deux finalistes rentrent sur scène, l’occasion de discuter un peu avant de commencer, MMA nous dis qu’il a analysé les games de Symbol en quart de final ou il a sorti l’homologue terran de MMA, MarineKing, très rapidement, et il se sent prêt à l’abattre, il reconnait néanmoins le talent de Symbol et annonce clairement que le BO sera serré ! Symbol quant à lui s’attends à des games très multitask mais reste confiant et compte s’imposer.

C’est donc parti pour une finale en BO7 d’une intensité énorme, chacun a son favoris mais la scène SC2 reste très fairplay et tout le monde aura applaudi comme il se doit les actions de chacun des joueurs !

MMA s’impose très vite sur les deux premières parties en mettant très rapidement la pression à son adversaire, mais ce dernier ne se laisse pas faire et prends quand même deux parties. Mais ça ne sera malheureusement pas suffisant et MMA s’impose donc comme le grand champion de cette première édition de l’Iron Squid !!!

MMA après sa victoire en finale avec son trophée de remplacement

 

On notera au passage que pour la grande finale, le nombre de viewers sur le stream a atteint les 52 000 !!!!

Et voilà 22h30… Iron Squid c’est fini, 10h de show, de games de malades, un public qui s’est cassé la voix à gueuler comme pas possible pour encourager les joueurs, une organisation superbe, un événement comme on en avait jamais vu en France, une animation au poil. Tout aura été fait pour que nous passions une journée inoubliable et je pense que c’est réussi. Un grand merci à Pomf, Thud et toute l’équipe avec eux qui se sera démenée pour réussir à nous offrir une journée comme ça. Félicitation aussi a tous les joueurs qui nous auront offert un spectacle qu’on aurait jamais imaginé réalisable en France il y a encore 2-3ans et que certains attendent depuis plus de 10 ans avec la scène Starcraft coréenne.

Rendez-vous en fin d’année pour la deuxième édition d’Iron Squid !

Crédits photos : © Charlotte Lindet pour Iron Squid 2012

Share
Iron Squid Pomf & Thud Starcraft II tournoi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.