Share

L’establishment n’a qu’à bien se tenir, le cinéma se rebelle ! Qu’il s’agisse de faire régner l’ordre, ou de le renverser, nos films ont tous décidés de combattre le feu par le feu, ou d’utiliser tous les moyens possibles afin de parvenir à leurs fins.

Au programme cette semaine donc : serial killer, trafiquants redoutables, bimbos vénales et assassines, et dictateur sont de la partie pour tenter de mettre à mal l’ordre établi, parce que y’en a marre que ce soit toujours les gentils qui soient gentils ! (Mal)heureusement, face à eux, des gentils un peu moins gentils (mais gentils quand même hein) vont essayer de les remettre dans le droit chemin… a coup de pieds dans le derrière !

Sorties cinéma :

The Raid : on vous en parlait ici, The Raid, c’est la bombe d’énergie de la semaine, une pile électrique survoltée aux arts martiaux (le Pencak Silat, pas le plus posé ^^ »). Tous les moyens sont bons pour faire tomber un baron local, y compris envoyer à l’assaut du repère de brigands une unité d’élite aux méthodes qui ne relèvent pas vraiment de la négociation…

The Raid, de Gareth Evans, avec Iko Uwais, Yayan Ruhian.

« 

« 

L’ombre du mal : Edgar Allan Poe découvre qu’un meurtrier s’inspire de ses romans pour ses crimes. Il se déguise alors en John Cusack afin de mettre un terme aux agissements du tueur. Edgar Allan Poe, serial killer hunter ?

L’ombre du mal, de avec John Cusack et Luke Evans.

« 

« 

 The Dictator : craint dans son pays, il devient anonyme aux Etats-Unis ! C’est balo, quand on a passé sa vie à empoisonner celle des autres, et qu’on ne sait pas faire grand chose d’autre de ses mains… C’est un don qui part en fumée. Ainsi rabaissé parmi ses gentils semblables, notre dictateur retrouvera-t-il le chemin de la terreur ?

The Dictator, de Larry Charles, avec Sacha Baron-Cohen, Ben Kingsley, John C. Reilly.

« 

« 

Bitch slap : attention, hommage aux séries B et cinéma de Drive-in à plein nez ! Trois femmes aux formes bien prononcées se mettent en tête de récupérer le magot d’un magnat du crime… (ben oui, 200 millions de dollars quand même…). Chacune à ses raisons, ses atouts, ses objectifs cachés. Un pitch qui n’est pas sans rappeler Faster Pussycat, Kill ! Kill ! de Russ Meyer , tiens. Grindhouse es-tu la ?

« 

« 

Le maintien de l’ordre passe aussi par les sorties DVD !

Deux sorties notables cette semaine du côté des bacs. Si d’un côté, l’un doit agir avec discrétion pour permettre à tout un système de garder la face, de l’autre, on y va pas avec le dos de la cuillère, puisque c’est tout simplement en plein conflit mondial que les protagonistes se retrouvent propulsés. La encore, la bataille sera rude pour le maintien de l’honneur et la dignité.

Les sorties DVD se veulent… animalières !

La taupe : Gary Oldman est chargé de mettre a nu un traitre au sein des renseignements britanniques. Réalisé par Tomas Alfredson, à qui l’on doit le sublime Morse (Let the right one in), Gary doit prendre toutes les précautions nécessaires pour faire tomber les masques dans un milieu où personne n’est celui que l’on croit. Il aurait aussi pu se déguiser en John Cusack…

La taupe, de Tomas Alfredson, avec Gary Oldman, Colin Firth, Mark Strong, Tom Hardy.

« 

« 

Cheval de Guerre : inutile de vous dire tout le bien qu’on pense de ce film, on vous en a déjà parlé et on vous propose en plus de gagner l’OST du film ! Le costume de John Cusack étant déja pris, il ne restait plus qu’un déguisement de cheval pour ue Spielberg puisse nous faire traverser un tourbillon d’émotion et nous parler d’héritage, des rapports père fils, et des scènes de guerre à couper le souffle. La scène où, paniqué, le cheval traverse les champs de bataille pour finalement se perdre dans un champ de barbelé est une leçon de mise en scène.

Cheval de guerre, de Steven Spielberg, avec Jeremy Irvine, Peter Mullan, Niels Arestrup.

« 

« 

 

Cette semaine, les sorties ciné retrouvent du poil de la bête après quelques semaines plus tendres ! On ne peut que vous encourager à voir tous ces films, et ainsi faire entendre votre voix dans ces mondes sans concessions !

A la semaine prochaine !

Share
Bitch Slap Cheval de Guerre Colin Firth Gary Oldman Jeremy Irvine John C. Reilly L'ombre du mal La taupe Peter Mullan Sacha Baron Cohen Spielberg The Dictator The Raid Tom Hardy
L'auteur

Consequences will never be the same !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.