Share

Canadiens et Coréens seront les premiers à découvrir sur grand écran la nouvelle œuvre du cinéaste japonais, qui ne s’est toujours pas assagi, semble-t-il. Pour notre plus grand bonheur !

C’est l’un des cinéastes les plus foutraques et WTF du monde. Noboru Iguchi, à qui l’on doit des œuvres aussi poétiques que RoboGeisha, The machine girl, ou encore Zombie Ass : Toilet of the dead (!!!), présente pour la première fois au public sa nouvelle folie : Dead Sushi ! Et quand on sait que c’est Yoshihiro Nishimura, réalisateur de Tokyo Gore Police, qui aura la charge des effets spéciaux sur ce film (après avoir été en charge des effets de nombreux films du même genre), on peut affirmer que les hectolitres d’hémoglobines seront bien présents !

Combattre une invasion ? Pas de sushi !

Mais Dead Sushi, c’est quoi ? Un remake nippon de la petite sirène version Romero ? Nein ! Fille d’un grand chef sushi renommé, Keiko (Rina Takeda), 21 ans, s’enfuit de sa maison pour ne plus avoir à subir des entrainements de kung-fu devenus trop stricts. Elle se réfugie dans une auberge où un staff excentrique et un groupe de pharmaciens en séminaire la ridiculisent. Mais un ancien pharmacien avide de vengeance répand un sérum capable de transformer les sushi en créatures affamées.

Keiko devra ainsi utiliser ses talents de chef et d’arts martiaux pour venir à bout de ce symbole mondial de la gastronomie japonaise devenu mort-vivant.

Le film sera donc projeté pour la première fois lors du festival international Fantasia, à Montréal, puis au Puchon International Fantastic Film Festival, en Corée, peu de temps après.

Alors que l’an dernier, l’Étrange Festival de Paris nous gratifiait d’une sélection « Sushi Typhoon« , on espère que ce film atterrira dans la sélection de la prochaine édition, ou pourquoi pas au PIFFF ou à Gérardmer, afin de donner au public français une chance de découvrir cet ovni.

Via Shock till you drop

Share
Machine Girl Noboru Iguchi Puchon Sushi Typhoon
L'auteur

Consequences will never be the same !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.