Share

Y sont où les jeux? Hein?

Lors du départ de Ray Muzyka et Greg Zeschuk, Aaryn Flynn avait confirmé que l’univers Mass Effect était assez vaste pour d’autres jeux. Fabrice Condominas, producteur chez BioWare Montréal, nous en dit un peu plus.

Ce dernier s’est en effet exprimé lors d’un récent showcase d’EA, sur le futur de la franchise. Partant du principe que l’univers de Mass Effect était désormais « vaste et riche » (surtout depuis que les Moissonneurs ont foutu le bordel et que c’est la joie et la bonne humeur partout), il explique que, même si rien n’est sûr, si rien n’est décidé, le point de départ, c’est qu’un nouveau héros sera créé : pas de Shepard donc, ni de « soldat dans la galaxie ».
Bon, l’absence de Shepard, on s’en doutait, son histoire ayant toujours été prévue comme une trilogie, mais « pas de soldat luttant dans la galaxie », pour un action RPG tendance TPS… On va peut-être devoir bâtir des colonies. Genre Mass Effect Civilization. (comment ça, je suis de mauvaise foi ?)

Alors, évidemment, si on est sérieux deux minutes, l’univers de Mass Effect, son histoire, sont assez vastes pour y implanter de nouveaux jeuxTout dépendra de l’époque dans laquelle tout ceci va s’ancrer : il paraît un peu compliqué de prendre la suite directe de Mass Effect 3, étant donné qu’il faudrait certainement rendre une fin « canonique » (oui, parce qu’il parait que les fins sont différentes), ce qui frustrerait les joueurs. Et pour au moins une des fins, l’absence de Shepard serait un peu complexe à justifier.

Aria aussi est dubitative…

Montrer »

(vous savez, la fin où l’on voit une poitrine mystérieusement se mettre à respirer. Celle-là même où l’élu(e) de notre coeur ne peut se résoudre à placer la plaque à notre nom sur le mur commémoratif. Ça sent pas la suite cette scène, sérieusement ?)

Et en prenant place avant l’histoire de Shepard, on prend le risque de créer des incohérences avec les éléments du codex.

A voir, donc. Je ne cracherai sûrement pas sur un nouveau jeu dans cette franchise, s’il est bien foutu, mais je ne vous cache pas, amis lecteurs, que tout ceci me rend grandement dubitative. Avant d’avoir un Mass Effect 4, j’aimerais déjà qu’on m’offre un Mass Effect 3 entier et cohérent, voyez ?

via VG24/7

Share
Bioware Mass Effect Shepard
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

5 avis

Rejoindre la discussion
  1. Miyaki le 19 octobre 2012
    Moue. Et puis difficile de crée un jeu qui se situe chronologiquement "avant" Shepard sans tomber dans le prévisible. Et si ça se passe "après"...tu as tout dit. Et pas évident non plus de créer une ambiance aussi épique qu'un Mass Effect 3, avec une menace qui soit plus impressionnante que nos amis les Reapers !
  2. Jess le 19 octobre 2012
    ME3 est complet. (et relativement cohérent) et rien n’empêche de faire un jeu avec un autre héros même avec la présence de shepard.
  3. Aurigabi Auteur le 19 octobre 2012
    ME3 est complet, mais Leviathan, par exemple, donne des infos qui auraient du soit ne jamais l'être, soit dans le jeu et pas sous forme de DLC. Après, je n'ai jamais dit qu'on ne pouvait pas faire un jeu sans Shepard, juste qu'on a tellement eu d'infos dans la trilogie que c'est un exercice périlleux.
  4. Audrey le 19 octobre 2012
    Ou alors un jeu 500 ans plus tard, après la reconstruction de tout ce qui a été détruit dans ME3... Ils peuvent nous pondre un truc à la Star Wars...
  5. Pingback: [Interview] L’équipe communautaire de Bioware répond à nos questions 8 Nov, 2012

    […] répondre un peu à ces gens, comme le Producer de Bioware Canada l’a dit, il y a effectivement un nouveau Mass Effect en préparation. Il est évidemment trop tôt pour […]

Laisser un commentaire.