Share

Le 30 octobre dernier, Universal sortait en DVD la première saison de Being Human, le remake américain de la série anglaise du même nom, mettant en scène les mésaventures de trois colocataires un peu particuliers.

Aidan le vampire (Sam Witwer) et son pote Josh le loup-garou (Sam Huntington) décident un jour de tenter de mener une vie normale. Ils emménagent donc dans une petite maison et tombent ainsi sur Sally (Meaghan Rath), jeune femme fraîchement décédée qui hante les lieux.

Entre les pleines lunes, les vampires mafieux menés par Bishop (Mark Pellegrino) et la quête de Sally pour passer « de l’autre côté », leur aspiration à mener une vie normale va s’avérer plus complexe à satisfaire que prévue.

Contrairement à ce que peut laisser penser le pitch, le fantastique est assez secondaire ici, et il sert plus d’excuse pour mettre les héros face à des sentiments et situations « traditionnelles » (solitude, doute, secret, addiction, amûûûr, etc.) que pour montrer des batailles rangées à coups de pouvoirs magiques.

On se retrouve donc face un drama plutôt classique, aux questions habituelles : haaan, je l’aime, comment lui dire ? Haan, je suis accro au sang, comment m’en sortir ? Haaaa, que veux-je faire de ma vie ? Car oui, Aidan est un drogué qui tente de se débarrasser de son addiction au sang frais, Sally ne peut reposer en paix car elle est pleine de regrets, et Josh se laisse gouverner par son loup-garou au point de préférer la fuite au choix.

Alors oui, l’ensemble aurait mérité un peu plus de profondeur et de détails, certaines situations s’enchaînant un peu vite. Mais la série n’a pas la prétention de faire du Zola, et ça coule sans trop de problèmes. Le sang aussi, d’ailleurs : les vampires ne savent pas manger proprement, tout s’perd, ma bonne dame.

Le trio de tête fonctionne assez bien, les personnages sont mignons sans trop être des boulets (j’hésite encore sur Josh). L’ensemble n’est pas dénué d’humour, le jeu d’acteur respectable sans être transcendant, et les intrigues, même si elles sont loin d’être originales, se laissent suivre.

ça saigne beaucoup dans cette série…

Enfin, même si la version originale lui est supérieure, la version française est tout à fait correcte.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas grand chose à dire sur la série en elle-même : elle n’est ni bonne, ni mauvaise, mais a le mérite de ne pas tomber dans le manichéisme primaire et de proposer quelques situations vraiment tragiques. Si vous accrochez aux personnages, vous passerez un bon moment pendant les 13 épisodes, vous vous prendrez au jeu et vous attendrez la suite. Sinon, vous passerez votre chemin.

Pour ceux qui connaissent la série anglaise, sachez que cette première saison en reprend les grandes lignes, ainsi que pas mal d’intrigues d’épisodes, mais avec des variantes, rendant le tout plus « américain » qu’anglais. La fin de saison semble cependant se diriger vers quelque chose de différent.

Oui, les vampires peuvent marcher au soleil.

Le coffret DVD quant à lui renferme 4 DVD, sur lesquels on trouve les 13 épisodes, la version française, la version originale, et les sous-titres français.
Les menus sont sans fioritures, et il n’y a rien à redire sur la qualité de l’image ou du son.
Les jaquettes des boîtiers en revanche auraient pu être un peu plus soignées, les visuels n’étant pas très jolis.
Enfin, la « pièce maîtresse » de ce coffret est sans nul doute le making-of de 45 minutes, qui retrace les étapes de la création des personnages (normal me direz-vous, c’est un making-of), des effets-spéciaux, et la vision des acteurs sur leurs personnages. C’est plutôt intéressant, et assez bien fichu.

Hou… deux hommes dans une salle de bains…

Les fans de la série trouveront dans ce coffret ce dont ils ont besoin : les épisodes, une VO, une VF, un making-of sympa comme tout, et pourront juste regretter que les jaquettes ne soient pas de meilleure qualité.
Pour les autres, sachez que Being Human est un drama fantastique sans prétention et sans prise de tête. Du coup oui, ça manque un peu d’ampleur et de profondeur, ce n’est pas forcément très original, et tout repose sur les personnages. Mais il est parfois agréable de regarder une série qui se contente de nous divertir.

Les photos qui illustrent cet article sont des captures des DVD. ©2010 B.H. PRODUCTIONS (MUSE) INC

Share
Being Human Mark Pellegrino Meaghan Rath remake Sam Huntington Sam Witwer SyFy Universal
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.