Share

Après Harrison Ford en Han Solo, c’est au tour de Carrie Fisher d’accepter de reprendre son rôle de Leia Organa dans Star Wars épisode  VII. On s’oriente de plus en plus vers un film centré sur le troisième âge…

Décidément, l’heure est aux grandes réunions cinématographiques : en marge de X-Men: Days of Future Past qui étoffe son casting de jour en jour, c’est Star Wars VII qui joue la même carte, attisant la nostalgie des fans de la franchise. Si on ne sait toujours pas de quoi parlera ce nouveau film, on sait tout de même que deux personnages emblématiques seront de la partie : Han Solo et la princesse Leia, sous les traits d’Harrison Ford et Carrie Fisher. L’actrice vient en effet d’accepter d’apparaître dans cette nouvelle production.

Carrie Fisher

Photo non contractuelle !

 

A la différence de Ford, Carrie Fisher n’est jamais réellement parvenue à se détacher de son rôle dans Star Wars, multipliant les caméos dans sa carrière, mais n’accédant pas à de grands rôles. Rejouer le rôle de sa vie (ou alors, celui qui a paralysé sa carrière, au choix) semble presque une évidence pour boucler la boucle.

Quant à savoir quelle sera l’implication du personnage dans le film, Carrie Fisher joue la carte de l’humour : « Une personne âgée. Elle sera dans une résidence pour personnes âgées intergalactique [rires]. Je pense qu’elle sera comme elle était avant, mais plus lente et moins enclin à prendre part à une grande bataille.  » a-t-elle déclaré.

Il lui reste la carte de la poudre blanche pour se dynamiser un peu. Et je ne parle pas de la neige de Hoth, pas vrai Russ ?

Via The Verge

Share
Carrie Fisher princesse Leia Star Wars Star Wars VII
L'auteur

Co-fondatrice et rédac'chef de GentleGeek, je suis journaliste le jour et blogueuse la nuit - les deux ne sont pas incompatibles, non non. J'aime le cinéma, les jeux vidéo, les comics et les chats. C'est déjà pas mal !

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Russ le 6 mars 2013
    Elle va donner du viagra à Han Solo pour qu'ils puissent jouer à la princesse et au contrebandier !

Laisser un commentaire.