Share

MCM propose dès ce soir une virée en Amazonie, dans les eaux troubles de The River, la série horrifique produite par Steven Spielberg et réalisée par Oren Peli… Un Paranormal Activity version jungle, ça vous tente ? 

20472082.jpg-r_640_256-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La série américaine The River, produite par Steven Spielberg et réalisée par Oren Peli (Paranormal Activity) débarque dès le 22 avril sur MCM. Diffusée tous les lundis soirs à 20h45 , la série de 8 épisodes utilise la technique du found-footage pour suivre une expédition amazonienne lancée à la recherche du Dr Emmet Cole, aventurier célèbre et star de la télévision disparu lors d’un voyage au fin fond de la jungle.

Durant des années, accompagné de sa femme et de son fils, Cole a partagé via son show télé ses découvertes de contrées éloignées. Aujourd’hui, la chaîne finance une équipée filmée façon télé réalité pour tenter de le retrouver. Une équipe de cameramen suit de près les recherches menées entre autres par la famille et des amis du disparu. Tous embarquent à bord d’un bateau qui remonte l’Amazone et va les amener à faire des rencontres pour le moins effrayantes…

Quand Paranormal Activity rencontre [Rec.]… dans la jungle

The River alterne les techniques des prises de vues : caméra à l’épaule du caméraman de l’émission, cameras de surveillance dans le bateau ou posées dans les arbres lorsque l’équipe s’arrête pour une nuit dans la jungle, images d’archives du Dr Emmet Cole, flashbacks des personnages, et, de temps en temps, on a droit à une réalisation traditionnelle, histoire de reposer un peu les yeux… Car la profusion de ces différentes manières de filmer rend parfois la série un peu confuse, et les caméras secouées dans tous les sens au gré des mouvements des personnages lors des événements paranormaux ont tendance à fatiguer l’oeil du spectateur.

BRUCE GREENWOOD, JOE ANDERSON, LESLIE HOPE, PAULINA GAITAN, DANIEL ZACAPA, ELOISE MUMFORD, JEFFREY GALFER, PAUL BLACKTHORNE, THOMAS KRETSCHMANN, SHAUN PARKES

 

Ces différents choix de caméra rappellent évidemment Paranormal Activity (puisque c’est le même réalisateur qui est derrière la série), mais aussi des films plutôt réussis en caméra « à l’épaule » ou caméra portée par les personnages eux-mêmes, comme [Rec.], Cloverfield ou encore Le Projet Blair Witch. Pour la touche d’originalité, cette fois on est dans la jungle amazonienne, dans des décors qui rappelleront à certains ceux de la série Lost.

La série multiplie donc les références, mais aussi les événements paranormaux, puisque chaque épisode a sa propre intrigue et son propre phénomène inexpliqué autour d’une légende d’Amazonie. La série nous entraîne ainsi dans plusieurs mythologies et sur plusieurs pistes au gré des épisodes, et on espère que le concept ne lassera pas le spectateur.

Les personnages sont, quant à eux, assez caricaturaux et manquent de profondeur. L’évolution de leurs relations est plutôt prévisible. On craint aussi que le jeu des acteurs, pas toujours à la hauteur, ne soit en plus desservi par une VF plutôt ratée…

Aux Etats-Unis, la série n’a pas captivé les foules, et après des audiences assez faibles, The River a été officiellement annulée le 11 mai 2012.

 

Share
Oren Peli série horrifique Steven Spielberg The River
L'auteur

POUET

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.