Share

Far-Cry-3-Blood-Dragon-logo

Il est des jeux qui se classent dès leur sortie comme des hits incontournables, dont le nom seul rappellera au joueur encore habité de certaines citations inoubliables de fantastiques souvenirs de jeu. Je veux bien évidemment parler de Far Cry 3 qui, sorti en fin d’année dernière, vous happait pour ne vous relâcher qu’après bien des heures de jeu, les yeux exorbités et le goût du sang dans la bouche.
Mais il est aussi des développeurs un poil chtarbés qui peuvent parfois partir dans un délire tel qu’il interpelle une bonne partie de la communauté vidéoludique. Et quand ledit délire promet de marier le gameplay de Far Cry 3 à un hommage/parodie des films de SF des années 1980s… Inutile de dire le mélange que s’annonce détonnant.

Et là, encore, il fait beau. Le ciel pourrait être rouge.

Et là, encore, il fait beau. Le ciel pourrait être rouge.

 

Un… « scénario » ? Peut-être !

Son nom, c’est Rex Power Colt (doublé par Michael « Kyle Reese » Biehn, s’il vous plait !). Outre son nom incarnant à lui seul la quintessence du terme « badass », c’est aussi un cyborg de Type IV.

En 2007, le monde n’est plus que ruines, ravagé par une guerre nucléaire. Accompagné de son acolyte Spider, notre héros part enquêter sur les agissements de Sloan, un ancien gentil devenu méchant et qui aurait de sombres plans pour l’humanité…

Etant donnée l’aspiration du jeu, il est évident qu’ici, la force du scénario réside dans sa faiblesse. Et dieu que c’est bon ! Ici, pas question de dizaines de personnages. Il n’y en a que quatre. Les cinématiques avec le moteur du jeu ? Pff, dépassées ! Ici, retour aux dessins pseudo-animés de nos NES et autres Super-Nintendos. Si l’effet est au début déstabilisant, l’on s’y fait très vite, pour même se rendre compte que l’on a là l’une des meilleures décisions que l’équipe d’Ubisoft ait pu prendre sur le jeu.

fc3_blooddragon_d3d11 2013-05-06 15-59-05-21

Les cinématiques old school sont aussi l’occasion de balancer de bons vieux clichés hilarants.

 

Sans trop vous gâcher le plaisir, précisons aussi que les références sont légion. De Robocop à Terminator, en passant d’autres jeux-vidéo… Là aussi, on est servi.

Et les répliques, rah, les répliques ! On saute de one-liners en punchlines pour notre plus grand bonheur. Les développeurs ont su nous pondre un jeu hilarant de A à Z. En revanche, certaines ont tendance à revenir un poil trop souvent… Et pour le coup, on ne rit plus la douzième fois comme on l’a fait à la première. Et, pour peu que vous ne rentriez pas dans le délire, ce serait rapé. Mais les chances sont maigres !

Un Far Cry décomplexé

Mais niveau gameplay ?
Très peu de surprises de ce côté-là. On a toujours affaire à un Far Cry 3. Une île, de l’exploration libre, des postes à capturer, des missions secondaires, des armes à améliorer (certes en bien moindre nombre que dans le jeu original).

fc3_blooddragon_d3d11 2013-05-06 16-07-57-53

Le style, toujours le style.

 

Mais si l’on reste en territoire conquis, de petits éléments viennent ajouter de la badasserie au tout, donnant même parfois un sentiment de toute puissance particulièrement grisant. Plus de dégâts de chute, des sauts bien plus élevés, une progression forcément plus rapide et simplifiée… Nous ne saurions d’ailleurs que trop vous conseiller de débuter le jeu en difficulté max, afin de rencontrer un minimum de difficulté.

Les ennemis aussi sont plus ou moins les mêmes que dans l’opus de départ. Soldats cyborgs simples, lourds, incendiaires… Seuls les dragons, illuminés tels des néons et dont les yeux crachent des lasers (awesomeness lvl over 9000) changent un peu la donne, et vous pousseront souvent à prendre vos jambes à votre coup.

Que dire des mécaniques du jeu elles-mêmes, autoparodiées au possible, à travers un tutorial qui mettra vos zygomatiques à rude épreuve ainsi que des écrans de chargement pour le moins originaux.

fc3_blooddragon_d3d11 2013-05-06 15-59-41-34

La scène de sexe de Far Cry 3 avait fait bien des émules.
Et celle-ci ?

 

Un habillage terriblement génial

Visuellement, Ubisoft nous a concocté un petit bijou tout droit sorti des 80s… mais en 2013. Le résultat, boosté aux néons et à la pénombre, est incroyablement hypnotisant, même si un peu lassant au bout de longues sessions de jeu (voire fatiguant, à cause d’une visibilité parfois un peu limite).

La musique, confiée à Power Glove, est tout simplement fantastique. Eighties style elle aussi, elle se présente comme une sorte de mélange entre la BO de Terminator, de vieux Hans Zimmer et de Vangelis type Blade Runner, elle colle parfaitement au jeu et tournera certainement en boucle chez vous un petit moment. Nous vous conseillons par ailleurs de vous procurer la version boîte, qui vous fournit la bande originale sur un CD supplémentaire. Elle est pas belle, la vie ?
Nous avons préféré jouer au jeu en VOST, principalement pour entendre Michael Biehn. Mais nul doute que le jeu mériterait d’être fait en VF, ne serait-ce que pour voir si l’adaptation est aussi chtarbée que l’original.

fc3_blooddragon_d3d11 2013-05-06 12-03-37-98

Les ordres de mission sont toujours de la plus grande finesse.

 

Far Cry 3 – Blood Dragon est un véritable petit bijou. La qualité du jeu est indéniable, et l’on peut même ressentir à quel point les développeurs se sont éclatés le faire. Disponible à 15€, la version boîte vous propose même un petit poster ainsi que l’OST du soft. Si sa durée de vie n’excède pas les six heures pour peu que vous jouiez le jeu de l’exploration, difficile de le lui reprocher tant la dose de fun qu’il procure est immense.
Pour résumer, rarement l’impression d’en avoir autant eu pour son argent vous saisira à un tel point.
Et puisqu’une suite semble être sur les rails… LONG LIVE REX POWER COLT !

 

Share
3 80 blood dragon cyborg far cry hommage michael bieh parodie Robocop terminator tron Ubisoft

3 avis

Rejoindre la discussion
  1. Russ le 7 mai 2013
    C'est un stand alone ou un addon ?
  2. Yana le 7 mai 2013
    Stand-alone
  3. Pingback: Expérience contrastée pour Michael Biehn | GentleGeek 29 Juil, 2013

    […] en lisant la suite : l’acteur est beaucoup plus enthousiaste pour parler de son travail sur Far Cry 3: Blood Dragon, où Dean Evans, le directeur créatif du jeu, semblait beaucoup plus […]

Laisser un commentaire.