XboX One : la nouvelle console de Microsoft
Share

Ce soir, Microsoft a mis fin à l’insoutenable suspense concernant sa nouvelle console, en la présentant, enfin.

Xbox OneEvidemment, comme à chaque conférence du genre, on nous promet un truc trop bien de la mort qui tue avec des choses qu’on a jamais vues avant, et des améliorations en pagaille, des fonctionnalités dont on se demande comment on a pu survivre sans jusqu’à présent, etc.

La conférence commence, curieusement, non pas par les spécificités de la bête, mais par ses capacités multimédias : regarder des films, la télévision, passer des appels via Skype, le tout en gigotant devant sa console, ou plutôt, devant le Kinect next Generation pour se faire obéir. Parce que faire des gestes devant sa télé, ou mieux, lui parler, c’est tellement plus swag que d’appuyer sur un bouton de la télécommande (non, votre servitrice n’est pas réfractaire au progrès).
Cette console est donc censée être un nouvel outil multimédia, la machine tout-en-un du salon, celle qui vous permet de regarder la télé, de trouver vos émissions, de partager ce que vous regardez, bref, une Box TV.

xbox one manette écorchée

Tout ceci nous amène bien sûr au XboX live, qui sera « réinventé par le pouvoir du Cloud » et de l’interconnexion (grâce à la technologie SmartGlass, qui transforme votre tablette ou votre smartphone en second écran pour la XboX).
Concrètement pour le Live, on nous annonce 300 000 serveurs, qui vont donc offrir une puissance jamais vue : vous pourrez désormais chercher un match multijoueur en jouant à un autre jeu, en regardant un film, avoir des Succès « dynamiques et changeants » (quoi que ça puisse vouloir dire XD), et personnaliser ainsi votre façon de jouer en multi. Bien sûr, ça veut dire aussi des films en cloud, des jeux en cloud, des sauvegardes en cloud. Le dématérialisé, c’est super hype, et, en cas d’orage et de coupure internet, votre console vous est très utile…

Le Kinect a été revu pour être plus efficace, et permet de reconnaître plus de mouvements, la manette a été repensée pour rendre les jeux plus immersifs (parce que rien ne rend un jeu plus immersif que lever sa manette pour lever son bouclier). Trop mieux on vous dit.

La machine révèle également quelques unes de ses spécs : un CPU 8 coeurs, 8 Go de Ram, un disque dur 500 Go, un lecteur Blu-ray, connectique USB 3, et, bien sûr, connectivité WiFi.

Tout comme la PS4, cette console se veut donc tournée vers le multifonction (ce n’est pas hyper nouveau, on est d’accord). Elle s’annonce comme étant le point central de votre salon, celui qui permet de se connecter à tout, et de tout faire : appeler un ami, regarder un film, jouer à un jeu, regarder la télé. Et, contrairement à la PS4, Microsoft annonce d’emblée, avec ses 300 000 serveurs, qu’il ne compte pas promettre que du vent, là où Sony restait assez vague sur son nouveau PSN.

Xbox One specs

Après la console en elle-même, il est temps de présenter les jeux qui vont avec.

EA Sports ouvre la marche, en expliquant que les nouveaux jeux doivent être intelligents, connectés (haha.), et fun. Le nouveau moteur EA Sports Ignite devrait permettre tout ça, en gérant bien mieux ce qui fait le propre de l’homme dans le sport : son intelligence, ses réactions. On veut nous offrir un monde vivant, crédible, qui estompe les frontières entre réel et virtuel. De quoi changer notre façon de voir les jeux de sports.
Au passage, EA précise que Fifa 14 aura du contenu exclusif à la XboX One

De leur côté, Microsoft Studios annoncent qu’il n’y a jamais eu autant de jeux en développement, avec 15 exclusivités XboX à venir, dont 8 nouvelles licences. 8 nouvelles licences, c’est plutôt une bonne nouvelle, ce qui n’empêche pas que nous aurons Forza Motorsport 5. Mais aussi un nouveau jeu de Remedy, Quantum Break, dont le trailer est plutôt sympa.

Nancy Tellem et Bonnie Ross viennent ensuite nous parler de séries télé. Là, comme ça, vous ne voyez pas le rapport, mais attendez un peu.
La télé est devenue elle aussi connectée et sociale. Grâce à la XboX One, vous pourrez donc accéder plus facilement à des programmes qui vous ressemblent, puisqu’on peut imaginer que la console, connectée à tout, saura forcément ce que vous aimez.
Et en même temps, il est intéressant de croiser l’interactivité du jeu vidéo avec les capacités narratives d’une série télé. C’est pourquoi Microsoft nous annonce une série télé live Halo. Avec Steven Spielberg dans la partie.
La série sera « premium », donc accessible contre paiement, mais bon. Spielberg, c’pas n’importe qui. Même s’il a produit Terra Nova.

Le reste de la conférence a été consacré à Call of Duty Ghosts. On a donc pu apprendre, en vrac, que les DLC seraient d’abord disponibles sur XboX Live, que les développeurs avaient décidé d’enlever le plus de restrictions possibles dans la création du jeu, et que ce qui fait le secret d’un bon jeu, ce sont des personnages fouillés, attachants, réalistes. C’est pourquoi on nous présente le nouveau compagnon star du jeu : un chien.
Un comparatif entre Call of Duty MW3 et Ghosts a également été fait, pour, sans surprise, montrer que c’est bien plus joli et détaillé maintenant.
Et on tente au passage de nous faire croire que des environnements dynamiques avec des inondations et des tremblements de terre, c’est nouveau…

Microsoft en a donc révélé un peu plus que Sony lors de leur première conférence. Le problème, c’est qu’au milieu de toute cette surenchère de « ce sera trop mieux vous verrez » et de trailers « trop jolis vous voyez comme c’est beau », il est quand même un peu délicat de se faire une idée. Oui, c’est prometteur, mais il va falloir attendre un peu les vidéos de gameplay pour se faire une idée précise de ce qui nous attend sur les prochaines consoles.

Share
Call Of Duty Ghosts chien EA Sports Fifa 14 Forsa Motorsport 5 Halo Steven Spielberg TV Xbox XboX One
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

4 avis

Rejoindre la discussion
  1. Baba le 22 mai 2013
    Un chien dans Call of ? Cool, enfin un personnage de la licence qui ne va pas mourir ! (sinon, j'ose même pas imaginer combien vont flinguer leur console XD) XD Sinon, concernant EA Sports, pas vraiment de quoi rire. C'est normal que pour eux les jeux doivent être connectés. Les jeux de sports sont quand même spécialement fait pour la compétition. Si EA Sports vient en annonçant qu'il ne fera pas de jeux connectés, il risque pas de faire beaucoup de vente. En tout cas, j'attends d'en voir plus sur le nouveau Remedy parce que je n'y ai pas compris grand chose.^^"
  2. Ronan le 22 mai 2013
    Ouah comment ça a l'air trop bien! On peut faire exactement les mêmes choses que sur un ordinateur, mais en payant 3 fois plus cher! Je sais que dans le genre réfractaire a la technologie j'en tiens une bonne couche aussi, mais une console de jeux, c'est pas fait pour, euh... Jouer? Bon, excusez moi, je retourne sur ma super NES.
  3. Aurigabi Auteur le 22 mai 2013
    Heu... On a pas encore les prix des consoles, mais 3 fois plus chères qu'un PC pour les mêmes rendus de jeux, j'ai quand même des doutes x) Quant aux jeux EA Sports connectés, ça me faisait juste rire qu'un mec d'EA insiste là dessus après les différents rétropédalages sur les jeux connectés, les pass online, toussa toussa....
  4. Ronan le 22 mai 2013
    C'est sur j'exagérais probablement un peu, niveau prix. En tout cas, j'éspère >_<

Laisser un commentaire.