[Test PS3] NBA 2K14
Share

Chaque année voit débarquer son lot de licences sportives. Le basket n’échappe pas à cette règle, avec l’arrivée cet octobre de NBA 2K14, la nouvelle galette de la franchise à succès. Après un dernier numéro qui avait tenté de revoir son gameplay, cet opus-ci a-t-il matière à se justifier ?

En attendant (ou pas, c’est selon), le retour de la franchise NBA Live (Electronic Arts), 2K se fait plaisir – et à nous aussi – en nous pondant chaque année un jeu de basket soigné et de qualité. Cependant, en plus de l’inquiétude habituelle concernant l’aspect « mise-à-jour » de chaque nouvelle cuvée, nous pouvions cette année nous inquiéter de la finition d’un jeu dont la mouture next-gen sortira dans quelques semaines. Car, oui, deux versions différentes de NBA 2K14 ont bien été développées. Mais bref, faut-il se jeter sur ce nouvel opus ?

NBA2K14_360_Sept18_Heat@Olympiacos_001 1

Les animations sont de plus en plus réalistes et ne nous immergent que plus dans des matchs prenants.

 

Un réalisme toujours plus poussé

L’année dernière, nous critiquions 2K13 pour son manque évident de finition. Bien que suivre son personnage dans le mode carrière nous permette de négocier nos contrats, prendre rendez-vous avec le manager de l’équipe, répondre aux conférences de presses, etc, l’ont sentait que les développeurs n’avaient fait que peu d’efforts quant au fignolage hors du terrain. Le problème est exactement le même ici. Les affiches de pub pour notre joueur sont exactement les mêmes que l’année dernière, avec l’exact même problème de photo (trop étirée ou trop écrasée en fonction du format de l’affiche).De plus en plus réaliste Les managers semblent toujours sortis d’un jeu de la dernière décennie, par exemple.

En revanche, entre deux paniers, c’est autre chose. De plus en plus réaliste, la modélisation des joueurs est toujours aussi surprenante (bien qu’après avoir vu des screenshots des versions next-gen, elles vous sembleront bien pâles), et même si l’évolution est loin d’être incroyable depuis l’année dernière, la diminution des bugs de collisions ainsi que l’augmentation des animations rajoute un plus indéniable.

NBA2K14_360_Sept18_SmartPlay_002

Le système de dribbles, une nouvelle fois revu, pourra vous surprendre, mais vous réservera aussi de bons moves.

 

Rien de bien nouveau sous les projos

Cette année, la Team USA disparaît au profit de l’arrivée de 14 équipes d’Euroleague. N’attendez cependant pas de mode inédit, vous ne pourrez les jouer qu’en match rapide. Les équipes de légende, elles, sont toujours là.

C’est cette année LeBron qui s’affiche.S’il y a quelques années, Michael Jordan prêtait son image à la jaquette et offrait un mode de jeu unique qui permettait au joueur de revivre son histoire et sa progression, c’est cette année LeBron qui s’affiche. Cependant, il ne s’agit plus de revivre les matchs légendaires du basketteur, ni de le refaire monter au sein de la NBA, mais bien d’écrire son futur. Cette décision, certes originale, plaira sans doute moins aux grands fans du joueurs qu’aux joueurs plus lambdas.

NBA2K14_360_Sept18_SmartPlay_003

L’IA saura parfois vous surprendre en prenant la fuite au lieu de marquer un joueur adverse, par exemple. Ou en réalisant un move à la limite de la crédibilité.

 

Quant au gameplay, les petits gars de chez 2K ont dû se sentir obligés d’apporter quelques légères modifications afin de  pouvoir justifier d’un nouvel opus. Mais la question qui vient à l’esprit est : …pourquoi ?Pourquoi refondre encore un système déjà changé l’année dernière, qui n’était d’ailleurs pas si mal   …Pourquoi ? (contrôler les dribbles via le stick droit, et tirer en pressant en plus la gâchette), pour un système moins pratique ?  En effet, si le stick droit ne change pas de fonction, le changement d’affectation de la gâchette (changer de type de passe) fait que ledit stick sert à dribbler ET à tirer. Seule la vitesse d’exécution décidera du mouvement du joueur. Attendez-vous donc à tirer là où vous auriez voulu avancer vers le panier…

Il ne fait aucun doute que 2K connait son affaire. Chaque nouvel opus de sa franchise NBA connait un franc succès, et ce  à raison. Mais aucun ou presque ne déroge à l’éternel syndrome de la mise-à-jour, parfois, comme cette fois-ci, particulièrement criant. Ne parlons même pas d’une VF à la limite du foutage de gueule (une superbe intro par LeBron qui n’est même pas sous-titrée, les commentaires toujours en anglais, tout comme les fausses pubs entre chaque quart-temps – aucun sous-titres là non plus).
Si NBA 2K13 vous convient, restez-y. Mais si vous comptez passer sur la next-gen, la modélisation impressionnante des joueurs pourrait être un plus. 

NBA_2K14_FOB_PS3_FRE

NBA 2K14, disponible sur PC, Xbox 360, PS3, et bientôt PS4 et Xbox One.

Share
2K 2K14 Basket lebron nba NBA2K14 PS3 sport

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.