PIFFF 2013 : le palmarès !
Share

La troisième édition du Paris International Fantastic Film Festival (ou PIFFF pour les intimes), vient de s’achever avec le couronnement de Cheap Thrills, lauréat de l’Oeil d’Or, le prix décerné par le public.

Le PIFFF 2013, c’est fini ! Cette troisième édition, qui s’est déroulée du 19 au 24 novembre au Gaumont Capucines, a été l’occasion de faire de belles découvertes (L’Etrange Couleur des Larmes de Ton Corps, Animals, The Battery…) ou de redécouvertes (Re-Animator, Perfect Blue, The Wicker Man…).

La cérémonie de clôture a récompensé dimanche soir les films gagnants, avant la projection de Wolf Creek 2, film de clôture du festival. Et cette année, le PIFFF avait décidé de mettre le public à l’honneur en lui laissant le choix du grand prix du festival. L’Oeil d’Or a ainsi récompensé Cheap Thrills, satire sociale cruelle et violente d’E.L. Katz, un film jubilatoire et jusqu’au-boutiste projeté samedi soir devant une salle quasiment pleine.

cheap_thrills_3-620x316

Côté courts-métrages, le public a récompensé Jiminy, réalisé par Arthur Môlard, qui a également remporté le Prix du Jury du Meilleur Court-Métrage français et le Prix Spécial Ciné+ Frisson, catégorie courts-métrages. L’Oeil d’Or catégorie courts-métrages internationaux a quant à lui été attribué à The Man Who Could Not Dream, des Australiens Kasimir Burgess et James Armstrong.

Le Prix Spécial Ciné+ Frisson a récompensé dans la catégorie longs-métrages L’Etrange Couleur des larmes de Corps, de Bruno Forzani et Hélène Cattet.

400583_10200975159438821_401280145_n

 

Le palmarès complet du PIFFF 2013 :
ŒIL D’OR – Long-métrage : CHEAP THRILLS, réalisé par E.L. Katz (Etats-Unis, 2013)
Deux amis fauchés sont alpagués par un mystérieux couple afin d’animer une soirée dont l’issue se révélera sanglante.
Edité en France par LUMINOR / Sortie en DVD : 1er semestre 2014

ŒIL D’OR – Court-métrage français : JIMINY, réalisé par Arthur Môlard (France, 2013)
Dans un futur proche, la plupart des êtres humains ont un « criquet » implanté dans le cerveau : une puce électronique qui les dote de compétences physiques préprogrammées.

ŒIL D’OR – Court-métrage international : THE MAN WHO COULD NOT DREAM, réalisé par Kasimir Burgess et James Armstrong (Australie, 2012)
Samuel a 9 ans. L’Histoire se souviendra de lui comme d’un voleur, d’un pyromane et d’un meurtrier.

LE PRIX DU JURY DU MEILLEUR COURT-MÉTRAGE FRANÇAIS

Le jury courts-métrages, composé d’Alex et Willie Cortés (compositeurs), Annick Mahnert (consultante en acquisitions), Jérémie Périn (réalisateur) et Sébastien Prangère (monteur) a décidé de décerner son prix cette année à : JIMINY, réalisé par Arthur Môlard (France, 2013)

LES PRIX DU JURY CINÉ+ FRISSON
Le jury Ciné+ Frisson, composé de Myriam Hacène (directrice de la chaîne) et Christophe Commeres (directeur adjoint) a décerné les :

PRIX SPÉCIAL CINÉ+ FRISSON – Long-métrage : L’ÉTRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPS, réalisé par Bruno Forzani et Hélène Cattet (Belgique / France / Luxembourg, 2013)
Une femme aux mœurs dissolues disparaît. Son mari mène l’enquête et glisse dans un cauchemar sans limite.
Distribué en France par SHELLAC / Sortie en salles : mars 2014. La chaîne offre une campagne de promotion sur les antennes de Ciné+ (25 diffusions) à l’occasion de sa sortie en salles.

PRIX SPÉCIAL CINÉ+ FRISSON – Court-métrage : JIMINY, réalisé par Arthur Môlard (France, 2013)
Achat par la chaîne pour diffusion sur ses antennes.

Share
festival palmarès Paris International Fantastic Film Festival PIFFF PIFFF 2013 prix
L'auteur

POUET

2 avis

Rejoindre la discussion
  1. Baba le 25 novembre 2013
    Je n'ai malheureusement pas pu voir tout les films (dont "L'Etrange couleur des larmes de ton corps" qui m'intriguait) mais Cheap Thrills m'a fait passer un très bon moment (très bien servi par l'excellent court-métrage juste avant qui était bien poilant). Pas mécontent de sa victoire. ^^ Pour les courts français, Jiminy n'était pas mon choix mais il mérite sa place, il était très bon. Félicitation à eux. ^^
  2. Pingback: [Reportage] PIFFF 2013 #7 : cérémonie de cloture | GentleGeek 9 Déc, 2013

    […] l’ensemble des partenaires et bénévoles ayant travaillé sur le festival. Le palmarès, que nous vous avons détaillé ici, couronnait à la grande surprise Cheap Thrills, était ensuite annoncé, avant la projection des […]

Laisser un commentaire.