Share

A partir du 15 février, et jusqu’au 30 juin prochain, la planète Naboo ne sera plus qu’à quelques stations de métro ! L’exposition Star Wars Identités débarque en France à la Cité du Cinéma de Saint-Denis. L’occasion pour les fans de toutes générations de voir de très près une collection fournie d’objets du film au cœur d’une exposition qui aura la particularité d’offrir des modules interactifs. GentleGeek a pu visiter l’exposition et vous propose d’en découvrir une partie en avant première et en vidéo ci-dessus !

img_costumes2Près de 200 objets issus de la collection privée de LucasFilmAprès le Québec, c’est maintenant à la galaxie France d’accueillir l’exposition Star Wars Identités. Près de 200 objets issus de la collection privée de LucasFilm et couvrant tous l’univers de la saga sont ainsi présentés dans les 10 salles que comporte l’exposition. Durant ce parcours où les jeux lumières vous plongeront dans l’ambiance, le visiteur découvre ainsi des dessins originaux de postproductions présentant diverses scènes et décors, mais aussi des costumes originaux exposés, tandis que Stormtroopers, et autres personnages se baladent de salle en salle. Points d’orgues de l’exposition : la fameuse carbonite dans laquelle Han Solo a été à nouveau enfermé pour l’occasion, une statue de Yoda, le Pod Racer original et taille réelle de La menace Fantôme, les maquettes des vaisseaux spatiaux ayant servi au tournage de la première trilogie, et bien sur, une gigantesque statue de Dark Vador accompagnée de ses effets sonores et jeux de lumières.

Un exemple des maquettes exposées

Un exemple des maquettes exposées

 

Le fameux Pod Racer !

Le fameux Pod Racer !

Certaines vitrines sont également consacrées à des personnages ayant nécessité un travail entièrement créatif et animé, à l’instar du fameux Jabba The Hutt, ou de l’idole de tout fan qui se respecte : JarJar Binks ! Les planches de dessin et commentaires audios délivrent ainsi de multiples informations sur la conception de ces personnages et leur place dans le film. Des mines d’informations qui permettront de parfaire sa culture Tatooine tout en admirant la réelle beauté des pièces présentées, parfaitement conservées et mises en valeurs, et des dessins à la finesse et au degré de détail impressionnants.

img_dessins2

img_costumes

Une exposition oui, mais une expo interactive !

l’exposition propose une partie entièrement interactiveMais plus qu’un panel d’objets de collections de très belle facture, l’exposition propose une partie entièrement interactive, disséminée dans chaque pièce, qui vient pimenter un peu la visite. En effet, grâce à un petit bracelet doté d’une puce RFID, et d’une oreillette avec capteur, le spectateur est invité à prendre part à l’aventure en composant son propre personnage. Une petite vidéo d’introduction et hop ! Voila le visiteur amené à choisir la race souhaitée (humain, Wookie, Ewok, Sith, etc.). De quoi assouvir enfin ses fantasmes les plus fous en incarnant la Princesse de ses rêves, ou permettre à Jar Jar de prendre sa revanche sur le monde ?

Dès le début de l'aventure, vous êtes invité à choisir la nature de votre personnage

Dès le début de l’aventure, vous êtes invité à choisir la nature de votre personnage

Car dans chacune des salles que vous pourrez visiter, vous serez amener à définir les traits de caractères, les origines, les capacités et le parcours de vie de votre personnage dans le choix qui vous est proposé. Du nom jusqu’à la sociabilité de votre avatar (définie par un système assez malin et qui refuse le manichéisme), tout est personnalisable !

C'est via ces bornes ou sur les panneaux que vous pourrez choisir les différentes caractéristiques de votre personnage

C’est via ces bornes ou sur les panneaux que vous pourrez choisir les différentes caractéristiques de votre personnage

vous pourrez ainsi composer assez librement les différentes caractéristiques de votre personnageAu fur et à mesure, vous pourrez ainsi composer assez librement les différentes caractéristiques de votre personnage jusqu’au choix fatidique de rejoindre ou non le coté obscur : charge à vous de construire une logique dans le parcours de votre avatar ou au contraire, de créer une Princesse Leïa originaire de Mustafar et ayant asservi des cités entières. Le résultat et la biographie de votre personnage vous sera présentée en fin de parcours et pourra même vous être envoyé par mail.

L'une des nombreuses possibilités de choix offerte lors du parcours. ici : choisissez votre habileté.

L’une des nombreuses possibilités de choix offerte lors du parcours. ici : choisissez votre habileté.

Comme sur GentleGeek on aime bien les poils, notre choix s’est porté sur un Ewok mâle badass et hédoniste piquant dans les caisses du peuple et une Wookie femelle chasseuse de prime ayant tourné le dos au côté obscur de la Force grâce à une éducation parentale solide. Un aspect extrêmement ludique et sympa donc, qui a autant ravi le public jeune et moins jeune.

Voici un exemple du portrait que vous recevrez par mail. Ici, Krotdenez, l'avatar conçu par El Nioco. qu'il

Voici un exemple du portrait que vous recevrez par mail. Ici, Krotdenez, l’avatar conçu par El Nioco.

écouter différents modules relatifs au concept d’identité développé par l’expositionL’autre part d’interactivité de l’exposition est cette fois prodiguée grâce à une oreillette qui vous permettra, dans des zones ciblées en jaune, d’entendre des informations et commentaires sur certains objets présentés. Mais surtout, ce système audio – que vous serez donc seul à entendre – vous permettra d’écouter différents modules relatifs au concept d’identité développé par l’exposition : ainsi, par exemple, au moment de choisir quelle a été l’éducation parentale dont a bénéficié votre avatar (stricte, responsabilisante, libre, etc.), un module relatant l’histoire d’Anakin est présenté, agrémenté d’extraits de films et de commentaires sur la notion abordée, afin d’introduire le concept. Attention toutefois : on vous conseille de bien orienter le capteur de votre oreillette vers l’écran de projection, faute de quoi la superbe voix au fort accent canadien se verra saccadée ou fera l’objet de microcoupures selon vos mouvements.

L'un des fameux écrans jalonnant votre parcours, devant lequel votre oreillette s'activera

L’un des fameux écrans jalonnant votre parcours, devant lequel votre oreillette s’activera

 

En conslusion
Si en soi l’exposition Star Wars Identités reste très belle de part la qualité des pièces présentées, son aspect interactif transforme l’expérience . En effet, la notion d’identité permet à l’exposition de trouver un véritable angle qui jalonne son parcours, façonne la visite sous un aspect ludique, sympathique par l’expérience qu’il propose, mais qui donne un réel fil conducteur à l’ensemble de l’exposition. Ainsi abordée, Star Wars Identité se veut plus qu’une simple collection d’objets, mais bien un parcours progressif et réfléchi abordant l’œuvre selon une de ses thématiques les plus intéressantes, de manière suffisamment poussé pour être intéressante mais en restant abordable et simple. Un bon moment à passer dans une exposition bien conçue pour le plaisir des fans toute génération confondue.

Reportage écrit et réalisé par Audrey et El Nioco. Montage vidéo par Audrey. Merci à l’équipe de Way to Blue de nous avoir permis d’avoir accès à l’exposition en avant première pour concevoir ce reportage.

Share
Cité du cinéma Dark Vador exposition Han Solo jar jar binks Leia Padme Star Wars Star Wars identité Yoda

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: L’expo Star Wars : identités joue les prolongations | GentleGeek 17 Juin, 2014

    […] l’approche de sa clôture. Ils auront donc quelques semaines de plus pour voir (ou revoir !) cette exposition qui nous a franchement emballés […]

Laisser un commentaire.