Share

Dragon Age devrait trouver sa conclusion en automne prochain. Mais pour les fans, l’attente est longue. Comme ils sont trop sympas chez BioWare, on a droit à un petit trailer pour patienter un peu.

 

Alors, c’est un trailer avec un peu du rien, histoire de montrer combien l’herbe a désormais un rendu soyeux, et combien l’eau est magnifiquement miroitante.
Alors autant vendre son produit comme étant graphiquement réussi, c’est bien, autant un trailer de DEUX MINUTES avec des biches qui courent dans la forêt, ça manque peut-être chouilla de contenu pertinent pour appâter le chaland, du coup.

En plus du trailer, le blog de BioWare nous offre quelques informations supplémentaires sur l’opus à venir. Cameron Lee, producteur, insiste en effet sur le soin apporté au réalisme du monde ingame, chaque région ayant, par exemple, son « propre écosystème, avec proies, prédateurs, factions et opportunités d’étendre [notre] Inquisition ».

De la même façon, la population du jeu sera basée sur l’influence de nos actions sur l’équilibre de la région, menant à différents scénarios auxquels le joueur sera confronté, comme « des bandits attaquant une ville, une biche fuyant les loups (sic), un ogre chassant les ours (sic again) ».

Oh, une biche !

Oh, une biche !

 

Enfin, on nous promet un soin tout particulier apporté au climat, avec « des flaques se formant naturellement, des toiles d’araignées se balançant au vent ».

Lee insiste sur le fait que c’est « leur jeu le plus ambitieux jusqu’à présent ».

Si le réalisme d’un univers est une clé importante pour l’immersion du joueur, la description que fait le producteur sur le blog semble tout de même montrer qu’une part importante des ressources y a été consacrée, posant la question du reste du jeu : le gameplay, le scénario, les personnages, la gestion des choix du joueur.
Non parce qu’on se souvient tous de Dragon Age II, clairement bâclé sur le level design, et aussi de Mass Effect 3, avec une Force Militaire Active sans aucun sens, un inventaire et un journal de quête inexistants, des choix gérés à l’emporte-pièce et *tousse* la fin * tousse*.

Enfin, d’ici l’automne, on a bien le temps de découvrir d’autres aspects du jeu. Wait’n’see…

Via le Blog de Bioware.

Share
Bioware dragon age Dragon Age Inquisition Electronic Arts Frosbite 3
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Jess le 8 mars 2014
    haha exactement ça, 2 min de biches dans la foret :)

Laisser un commentaire.