Share

Toshio Suzuki, producteur du studio Ghibli, a annoncé la triste nouvelle. Suites à plusieurs échecs commerciaux et à l’explosion des coûts de production, le studio Ghibli va se réorganiser et risque de cesser la production de films d’animation. Une annonce aussi triste que logique, après les retraites consécutives du dieu Hayao Miyazaki et du génie Isao Takahata. Les fans du studio resteront inconsolables.

La rumeur autour de la fermeture du studio circulait depuis plusieurs mois mais, tout comme à la retraite de Miyazaki, personne ne voulait réellement y croire. D’après Première, seule une petite équipe chargée de valoriser l’héritage du studio, ses licences et copyrights, restera active. Les raisons de la restructuration évoqués par Toshio Suzuki sont l’explosion des coûts des dernières oeuvres du studio, conséquence du refus de délocaliser la production, mais surtout l’échec commercial de l’exceptionnel Kaguya-Hime no Monogatari et du toujours inédit chez nous Omoide no Marnie. Quelle profonde tristesse de voir fermer ce studio, et s’arrêter deux monstres sacrés du cinéma d’animation japonais la même année, l’un avec une oeuvre majeure (le Conte de la Princesse Kaguya, à voir absolument), l’autre avec un film en déça du reste de sa filmographie (Le vent se lève de Miyazaki, vraie déception). La fin d’une très grande époque…

studio_ghibli

On attend la sortie d’Omoide No Marnie de Hiromasa Yonebayashi pour peut-être faire nos adieux au studio…

Via Premiere

Share
ghibli Hayao Miyazaki Isao Takahata Le conte de la Princesse Kaguya Toshio Suzuki
L'auteur

It is not enough that I should succeed - others should fail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.