Les jeux Nintendo à surveiller pour 2014/2015
Share

Si Nintendo est toujours dans la place malgré les ratés de sa Wii U, la firme a démontré durant l’E3 qu’elle n’a pas dit son dernier mot et que jusqu’en 2015, on peut encore s’attendre à voir débarquer un certains nombres de titres. Si la quantité n’est pas forcément au rendez-vous, la qualité de ces derniers pourraient bien faire la différence ! Nous avons eu l’occasion de tester certains titres présentés à l’E3 et nous vous livrons ci-dessous nos impressions.

Super Smash Bros. (Wii U, 3DS)

De retour sur Wii U et 3DS, Super Smash Bros. est développé par Bandai Namco en collaboration avec Sora Ltd, le studio fondé par Masahiro Sakurai, le papa de Kirby et de la série des Super Smash Bros. C’est sans doute le prochain titre de Nintendo qui pourrait booster les ventes de la Wii U une seconde fois après le succès mérité du dernier Mario Kart, d’autant plus que l’attente n’aura jamais été aussi bien préparée par sa communauté : entre le regain d’intérêt pour Super Smash Bros. Melee (près de 970 inscriptions pour l’EVO 2014, l’un des plus important tournois de jeux de combat) et Project M (une version modifiée pour la compétition de Super Smash Bros. Brawl), le titre n’a pas le droit à l’erreur et est attendu au tournant.

Pendant cet essai sur Wii U, je me suis attardé sur Little Mac, un personnage issu de Ring Out. Très populaire en occident, une bonne partie des joueurs japonais ne partage pas forcément l’enthousiasme de la communauté américaine et européenne. Mais qu’importe ! L’idée était de vérifier l’équilibre du personnage qui semblait plutôt bien « cracké » en se basant sur sa vidéo de présentation. Premier constat : ses déplacements horizontaux lui donnent un large avantage au sol. Little Mac est capable d’avancer ou de reculer extrêmement vite et il faudra faire attention à ne pas tomber bêtement en se précipitant sur les « inputs ». Côté combo, les esthètes lui trouveront toute une panoplie d’outils allant de l’anti-air à l’uppercut, en passant par l’overhead, tandis que les plus bourrins pourront matraquer la touche d’attaque pour enchaîner les coups de poings.

En revanche, « bourriner » ainsi peut être dangereux dans la mesure où une fois les coups de poings déclenchés à la vitesse des météores de pégase, difficile de revenir en position de garde pour se défendre contre les autres assaillants. Comme indiqué dans la vidéo de présentation mis en ligne par Nintendo quelques temps auparavant, sauter avec Little Mac est systématiquement une mauvaise idée et les offensives aériennes ne sont pas du tout recommandées pour lui. L’uppercut vous sauvera parfois de la chute mais globalement, son style de jeu vous oblige réellement à vous maintenir au maximum au sol, et de préférence bien plat. La porté de ses coups limiteront également son champs d’action mais tout adversaire se trouvant dans ce dernier aura du mal à se défaire de son efficacité offensive !

Côté réalisation, le jeu commet un sans faute et les quelques arènes que l’on a pu tester privilégie la lisibilité de l’action à l’activité incessantes des décors. En revanche, on a à peine l’impression d’avoir à faire à un brawl un peu plus beau et plus fluide, même si la direction artistique demeure maîtrisé et respectueuse des licences d’origines. On n’a pas vraiment eu l’occasion de faire attention à la bande-son et c’est sans doute de ce côté que le titre aura fort à faire après l’excellente OST de la version Wii.

La version 3DS fut l’occasion de tester le mode Smash Run, un mode exclusif à la portable de Nintendo. Durant 5 minutes, jusqu’à 4 joueurs traversent des niveaux en collectant des power-up avant de s’affronter dans le mode traditionnel à la série. Une variante plutôt sympathique qui permet aussi de retrouver de nombreux clins d’oeils aux autres jeux dont les personnages sont issus. Si sur les photos les contours appuyés des personnages peuvent choquer, en mouvement et sur l’écran de la console, tout parait plus naturel, d’autant plus que les graphismes et l’animation sont aussi soignés que sur la version Wii U.

Super Smash Bros. est attendu dans un premier temps sur 3DS le 3 octobre 2014. La version Wii U est prévue pour Noël 2014 et un adaptateur pour manettes Gamecube sera également mis en vente pour permettre de les utiliser.

L’avis d’Alexane

Le concept de base des Super Smash Bros reste identique au précédents : des personnages, des actions et des arènes de combat.
Sur la Wii U, on apprécie toujours le coté très coloré et les univers variés du jeu. Mention spéciale pour le combat sur les ailes d’un avion ! Le jeu est fluide, compréhensible et en met plein les yeux. Une recette inchangée mais avec des effets supplémentaires qui en font un très bon jeu familial.

Sur la 3DS, un nouveau mode de combat contre les bots et sur une map étendue est proposé. Il permet de récupérer, au bout de 5 minutes de combat des avantages pour le réel affrontement contre les joueurs adverses. On est vite frustré par la taille de l’écran qui empêche de profiter des décors qui sont une des parties les plus attrayantes de ce jeu. De plus la maniabilité avec le stylet n’est pas instinctive, il est nécessaire de jouer plusieurs partie pour s’y habituer et arriver a placer correctement les attaques. Une prise en main un peu lente, qui ne gâche cependant pas le plaisir du jeu.

Monster Hunter 4 Ultimate (3DS)

On ne présente plus l’un des titres phare de Capcom qui a su retrouver une popularité toute nouvelle en passant de la Playstation 2 aux consoles portables. On ne va pas se mentir : difficile de donner un avis vraiment fiable après quelques minutes de jeu avec un personnage que l’on ne connait pas. Monster Hunter ne fait pas partie de ces jeux qui se prennent en main directement avec un personnage pré-fait et les conditions de jeux n’étaient pas vraiment réunies pour profiter de la quête proposer. On peut cependant avancer que le gameplay exploite bien la disposition des touches de la Nintendo 3DS, mais qu’il faudra sans doute un temps d’adaptation avant de trouver ses marques pour contrôler efficacement la caméra, alterner les phases d’attaques avec ciblage et les phases d’évasion pour esquiver les attaques ou encore passer en visée manuelle si l’on utilise une arme longue portée.

Graphiquement, le jeu tient parfaitement la route et la série est connue pour toujours proposer une réalisation toujours maîtrisée autant visuellement que musicalement.

Reste à savoir si le titre de Capcom saura faire mouche en Europe. En France, ce n’est pas forcément gagné étant donné le community management très discutable de la branche française, qui ne met pas forcément en avant de façon efficace la notoriété de Monster Hunter, malgré une ou 2 opérations appréciables (mais maladroitement suivies et exploitées). Le titre est attendu pour l’instant pour un vague début 2015 et sortira au Japon dès Octobre 2014.

Hyrule Warriors  (Wii U)

S’il ne s’agit pas d’un Zelda a proprement parlé, on retrouve dans ce titre Link et la princesse non pas pour une grande quête, mais pour anéantir des hordes d’ennemis. On se retrouve une nouvelle fois sur les terres d’Hyrule pour sauver le royaume mais on peut cette fois-ci incarner Zelda et d’autres personnages récurrents issus de l’univers.

Chaque personnage dispose d’une panoplie d’attaques de bases auxquels se greffent des attaques spéciales et surpuissantes. On débloque ces personnages au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu et un deuxième joueur peut se joindre à la mélée pour aider à vaincre les ennemis. En revanche, cela ne sera possible qu’en local, un mode en ligne n’était pas au programme : dommage, cela aurait pu être un atout de taille d’autant plus que les titres jouables en ligne ne sont pas vraiment légion sur Wii U pour le moment.

Le titre est édité par Koei Tecmo et 2 équipes de développement travaillent sur le tire : Omega Force, connue pour la série des Dynasty Warriors, et la Team Ninja, connue pour la série des Dead or Alive et Ninja Gaiden. Le jeu bénéficie ainsi du savoir faire de l’une des équipes pour les jeux de batailles à grande échelle et profite aussi d’une certaine efficacité en terme de chara-design, de mise en scène et du sens du fan service qui est propre à la seconde équipe. Les différents personnages et costumes sont issus principalement des volets Twilight Princess, Ocarina of Times ou encore Skyward Swords.

S’il était légitime d’être extrêmement sceptique lors de sa première annonce, gamepad en main, on comprend rapidement qu’il faut plutôt le considérer comme une occasion vraiment sympathique de voir ses personnages favoris s’engager dans des batailles épiques avec une pointe de classe. Si le gameplay reste relativement simple et ne demandera pas beaucoup de réflexion de votre part, les joueurs plus expérimentés trouveront sans doute de quoi faire avec les esquives et autre combos aériens possibles.

La relative répétitivité du genre risque tout de même de ne pas recueillir toutes les faveurs du public et il faudra attendre le 19 septembre 2014 pour voir de quelles façons les développeurs vont tenter de manoeuvrer le game design pour nous faire oublier au maximum ce détail.

Splatoon  (Wii U)

Nintendo n’est pas forcément connu pour proposer des expériences multijoueurs en ligne mémorables, mis à part sur des titres comme Mario Kart. Splatoon est là pour changer un peu la donne en proposant une TPS en 4 contre 4 qui ne paye pas de mine par son côté bon enfant, mais qui propose des matches qui demanderont coopération, stratégies et « skills ». Principale originalité du titre : l’utilisation de la peinture. Chaque joueur dispose d’une arme pour asperger de peinture ses adversaires, mais aussi les décors : il sera primordiale de marquer son territoire pour exploiter le plus de surface possible. Ainsi, on pourra exploiter au maximum le terrain afin de recharger son réservoir de peinture, en plongeant notamment sous ces surfaces repeintes pour se déplacer plus vite et ainsi mettre en place des stratégies d’attaques ou d’évasion.

Mine de rien, le gameplay est plutôt efficace, mais la gestion de la caméra en utilisant la fonction gyroscope n’est pas forcément pratique et il faudra un temps d’adaptation pour utiliser ce mode avec précision. Du reste, aucune fausse note, la réalisation est vraiment efficace sans être forcément impressionnante et a de bons arguments pour convaincre autant les néophytes que les joueurs expérimentés.

Reste à savoir ce que donnera réellement le jeu en ligne et s’il y aura assez de joueurs pour ne pas trop galérer à trouver des parties, mais l’arrivée du titre devrait permettre à la console de renforcer sensiblement son catalogue de jeux jouables online. Attendu pour le premier semestre 2015, il y a encore beaucoup de marge afin que le soft s’étoffe en termes de contenu, car on imagine bien qu’un seul mode de jeu ne sera pas suffisant pour tenir en haleine les joueurs !

Sonic boom : Rise of Lyrics/Shattered Crystal  (Wii U, 3DS)

Sonic revient dans un projet cross-media comprenant une série animée ainsi que 2 jeux sur Nintendo 3DS et Wii U. Un nouveau personnage féminin fait son apparition pour l’occasion : Sticks, une petite renarde armée d’un boomerang.

Trois mode sont proposés dans la version WiiU, dont 2 inattendus. En effet, en dehors du mode course habituel qui est d’ailleurs très réussi, deux autres modes sont proposés. Un mode semi exploratif avec des séquences de courses pour fuir les ennemis, celle si sont placées a des moments stratégiques du jeu et surprend le joueur. On est amené à courir pour fuir sans visuel vers l’avant, avec seulement une caméra fixée sur le monstre par lequel on est poursuivit et à qui l’on doit échapper.

Le dernier mode permet seulement une exploration à un rythme plus lent, accompagnée d’énigmes à résoudre dans un univers un peu plus sombre.

Dans la version 3DS, le jeu allie plateformes et énigmes. On peut incarner les quatre personnages principaux, qui ont chacun un pouvoir particulier. La fonction Enerbeam est intéressante lors des combats contre les monstres, elle permet de changer de champs et de passer au second plan des niveaux. Très complet le grand nombre de modes de jeu promet une durée de vie plutôt conséquente. La prise en main ne pose pas de soucis particulier, mais on regrettera que l’utilisation du stylet freine parfois un peu le rythme de l’action, puisqu’il faudra régulièrement s’arrêter pour changer de personnages en fonction de la situation.

Les 2 versions seront disponibles dès novembre 2014.

 

Preview d’Aurélie

Kirby and the Rainbow Curse  (Wii U)

Dans ce nouveau jeu prévu en 2015 sur Wii U, on évolue dans un monde entièrement fait de pâte à modeler où l’on doit guider Kirby de niveau en niveau. Pour cela on dessine des cordes-en-ciel sur le GamePad avec le stylet, on tire aussi bien évidement sur les ennemis pour les exploser et obtenir des bonus. On retrouve un jeu de plateforme plutôt classique en apparence mais qui réservent quelques belles surprises avec les transformations de Kirby notamment en tank ou en sous-marins, ce qui permet de varier un peu le style de jeu.

Mario Party 10  (Wii U)

Mario Party revient une nouvelle fois avec plein de nouveaux mini-jeux. Originalité de cet opus : pour la première fois, on peut incarner Bowser via le GamePad et ainsi prendre la place du grand méchant. On peut donc jouer jusqu’à 5 grâce à 4 wiimotes, l’un n’ayant pour but que d’écraser les autres, tandis que ces derniers tentent de  survivre : de quoi rendre les parties toujours plus fun.

Les mini-jeux sont relativement facile à prendre en main et les indications sont assez explicites la plupart du temps pour savoir ce qu’il faut faire pour chacun d’entre eux. Parmi les 8 mini-jeux que nous avons pu tester, la majorité ne demandait cependant pas autre chose que d’agiter la wiimote en rythme ou le plus rapidement possible. Le fun est aussi de courte durée puisque les mini-jeux ne durent guère plus de 2 minutes maximum, mais étant donné le principe du jeu de plateau (partie que nous n’avons pas pu tester), il faudra attendre la sortie définitive pour se faire une meilleure idée du titre dans sa globalité.

Mario vs. Donkey Kong (Wii U)

Les casse-tête sont bien au rendez-vous dans ce jeu où l’on doit les résoudre pour monter au niveau suivant. Evidement les premiers sont des jeux d’enfants mais l’on s’aperçoit vite que ça ne dure pas et on est assez rapidement mis en difficulté. On retrouve le plaisir de manipuler le décor dans tous les sens pour aider son personnage à atteindre l’arrivée en évitant les ennemis et notre cervelle chauffe vite pour trouver la solution. Le jeu est également prévu pour une sortie programmée en 2015.

Merci à La Boite ComConcept et Nintendo pour nous avoir invité à tester les jeux et merci à Alexane et Aurélie pour leur collaboration.

Share
3DS E3 2014 Hyrule Warriors Kirby and the Rainbow Curse Mario party 10 Mario vs Donkey Kong Monster Hunter 4 Ultimate Nintendo Sonic Boom: Rise of Lyrics Sonic Boom: Shattered Crystal Splatoon Super Smash Bros Wii U
L'auteur

Non.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.