Un documentaire sur League of Legends discutable… mais gratuit
Share

Le MOBA au succès planétaire de Riot est toujours une source inépuisable de discussions sur son succès, l’intérêt du jeu, des stratégies et de sa méta, de sa communauté ou encore de son influence dans le monde de l’e-sport. A l’approche de la grande finale de leur Season 4 World Championship qui se déroulera à Séoul (au « Seoul World Cup Stadium » : rien que ça), un reportage fragmenté en 3 parties est disponible sur YouTube, uniquement en anglais pour le moment.

Riot revient sur le parcours de YellOwStaR et xPeke de l’équipe Fnatic, ainsi que sur celui de Bebe de TPA.

On ne peut évidemment pas s’empêcher de penser au très bon documentaire de Valve, Free to play: The movie, qui permettait de suivre le parcours de 3 joueurs (« Dendi », « Fear », et « hyhy ») participant au premier tournoi The international sur le jeu DotA 2. Si la visée des documentaires ne semble pas identique de prime abord entre les 2, le timing ne joue pas vraiment en faveur de Riot qui, une fois de plus, passe un peu pour celui qui copie les bonnes idées de DotA. En termes de production, si c’est plutôt bien filmé avec une belle image et une bande-son loin d’être bâclée, on lui reprochera tout de même pas mal de choses comparé au documentaire réalisé par Valve :

Road to Worlds donne parfois trop l’impression qu’avant League of Legends, les compétitions e-sport n’existaient pas ou n’ont jamais vraiment su proposer des événements de grandes ampleurs. Une façon d’insister encore lourdement sur le fait que Riot souhaite que League of Legends soit considéré une discipline à part entière et que le jeu a ouvert la voie aux autres jeux après lui (un dernier point forcément très discutable)

– Pour un néophyte, le documentaire présente peu d’intérêt, les bases du jeu sont à peine effleurées et semble partir du principe que « tout le monde sait jouer à LoL » : donc clairement la vidéo s’adresse avant tout à ceux qui jouent déjà pas mal au jeu, qui suivent un minimum les compétitions et qui veulent en savoir un peu plus sur la joueurs de la scène professionnelle.

– Sur ce dernier point, malheureusement, la construction du documentaire ne donne pas vraiment le temps de s’attacher aux joueurs et le reportage en lui-même se donne de faux airs dramatiques en proposant parfois des passages qui semblent vouloir « attendrir le spectateur », mais semblent aussi complètement déconnecté du sujet (cf. les parents de YellOwStaR » dès les 5 premières minutes : quel était vraiment le but de ces quelques minutes et apportait-elles vraiment quelque chose au portrait dressé ?).

– On a donc un peu de mal à suivre la direction que souhaite vraiment prendre le réalisateur, la majorité du documentaire étant constitué de rediffusions des matches, laissant finalement peu de place aux interventions des joueurs. Le montage parait donc limite « rushé » et on ne comprend pas vraiment les intentions du réalisateur à partir de là : difficile de vraiment « vibrer » dans ces conditions.

– Le rythme est aussi particulièrement décousu et de fait, on ne ressent pas la même tension que l’on retrouve dans Free to Play, qui est construit de façon plus intelligente, et prend forcément plus le temps de mettre en lumière ses 3 joueurs.

L’absence de sous-titres dans d’autres langues limite aussi, l’air de rien, le public visé par ce film documentaire. Le 12 et 15 septembre 2014 sortiront les parties 2 et 3, avec peut-être un angle d’approche différent et plus intéressant.

Si l’initiative reste appréciable, on ne peut s’empêcher de penser qu’on n’y apprend finalement pas grand chose, qu’on passe 28 minutes devant des employés de Riot qui vont dire beaucoup de biens de LoL et qu’avec les moyens dont dispose Riot, le documentaire ne cherche pas plus à se rendre intéressant et accessible. La faute sans doute aussi a un excès de confiance dans le succès du jeu avec un éditeur qui préfère servir sa communauté plutôt que de tenter de l’aider à se sentir impliqué.  Ca reste cependant gratuit et tout ce que vous pouvez perdre, c’est environ 23 minutes de votre temps.

Free-to-play est d’ailleurs toujours visible sur YouTube ou téléchargeable sur Steam !

via Communiqué de presse

Share
documentaire League of Legends lol mais moins obvious que le cyprien gaming show obvious ad Riot Road To World Season 4 World Championship
L'auteur

Non.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.