Les Sims 4 font péter les maillots en novembre
Share

Les boucliers étaient déjà bien levés avant la sortie des Sims, septembre n’aura guère changé la donne. Oui, il manque des choses. Mais le suspens était à son comble : alors, le contenu, payant ou pas payant ?

C’est Beyond Sims qui apporte un élément de réponse « rassurant » : le quatrième épisode de la franchise amputée d’éléments aussi essentiels que les piscines ou les bambins se verra enrichi de trois grosses mises à jour automnales :

  • La première mise à jour a été publiée hier, le 1er octobre, et comprend l’apparition des fantômes, qui jusque là faisaient la tronche et étaient réduits à une tombe que l’on pouvait enjoliver d’une épitaphe ou simplement supprimer en libérant l’esprit. Vos sims feront un deuil propre, et avec un peu de chance, vous pourrez intégrer vos défunts à votre foyer. Les émotions des fantômes pourront influencer celles de vos sims vivants. Les fantômes pourront commencer une nouvelle carrière et fonctionnent comme n’importe quel sims, sauf qu’ils sont transparents et colorés. Evidemment. Préparez-vous à semer la zizanie (© l’expression qui n’est plus utilisée depuis le XIXème siècle) dans votre maison : si votre sims est mort brûlé, il pourra, en tant que fantôme mécontent, mettre le feu à la maison. Yay, awesome.
  • Cette mise à jour permet également d’obtenir des costumes Star Wars pour toutes les tranches d’âge pour fêter dignement Halloween, ainsi que de nouvelles couleurs pour vos iris. Un nouveau gnome fera son apparition pour l’occasion.
  • Les piscines feront leur grand retour dans la mise à jour de novembre, et contrairement aux Sims 3, votre sims pourra se noyer. YAY. De prochaines informations devront tomber dans le mois concernant cet update.
  • Enfin, en décembre – qui est plus hivernal qu’automnal nonobstant vespéral – de nouvelles carrières feront leur apparition. 

Et vous savez quoi ? C’EST GRATUIT. Oui, monsieur. Gratuit.

 

Sims 4 Star Wars

 

Via Beyond Sims

 

Share
EA Free maxis Sims 4 Update
L'auteur

Cause I'M TEARING YOU APART !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.