[Critique] Nina Forever (Etrange Festival 2015)
Share

Après de nombreux courts-métrages et sketchs pour la BBC, Chris et Ben Blaine passent à leur premier long-métrage et présente Nina Forever, sélectionné en compétition internationale. Avec un pitch de départ assez similaire au Burying the Ex de Joe Dante, les deux frères prennent une direction totalement différente, et c’est pas plus mal.

Après la mort de Nina dans un accident de voiture, Rob a du mal à surmonter son chagrin. Mais alors qu’il entame une nouvelle relation avec Holly, la défunte Nina prend un malin plaisir à venir hanter le jeune couple et à le rejoindre au lit…

CHt79KKXAAAqQkV

« A fucked up fairy tale », nous promettait l’affiche du film, et c’est bien ce à quoi on a droit avec Nina Forever. Dans cette histoire d’amour à trois des plus macabres, Rob et Holly sont rejoints au lit par l’ancienne petite amie de Rob, décédée dans un accident de voiture. Si les apparitions de l’ex (Fiona O’Shaughnessy, la Jessica Hyde de l’excellente série Utopia), généreuses en effets gores (Nina apparaissant blessée et ensanglantée), créent un comique de situation (obligeant notamment le couple à jeter les draps tâchés de sang par Nina, avant d’opter pour des draps rouges), le film traite également de thématiques plus sérieuses et graves, comme l’incapacité à faire son deuil et à tourner la page après la mort de son partenaire ou encore comment trouver sa place dans le couple, dans l’ombre de l’ex décédée.

Au final, le véritable couple n’est pas celui qu’on croit, le personnage de Rob étant assez en retrait et plutôt passif. Il s’agit davantage d’une histoire entre Holly et Nina, avec l’obsession malsaine et morbide de la vivante envers la morte, qu’elle emporte avec elle au-delà même de son histoire avec Rob.
Si l’ensemble est parfois un peu bancal et manque de rythme par moments, le film est néanmoins surprenant et se révèle plus mature que son pitch ne pouvait le laisser penser, les frères Baine maniant le mélange des genres avec brio, pour un premier long-métrage assez prometteur.

L'actrice Fiona O'Shaughnessy et l'un des frères Blaine étaient présents pour présenter le film.

L’actrice Fiona O’Shaughnessy et l’un des frères Blaine étaient présents pour présenter le film.

Nina Forever, à mi-chemin entre la comédie et le drame, dans un mélange des genres plutôt bien dosé et dont l’intensité dramatique et la réflexion sur le deuil et la perte d’un être cher sont désamorcés par des touches d’humour noir bienvenues, ou des images gores, s’avère être une des bonnes surprises du festival.

Share
Ben Blaine Chris Blaine Etrange Festival Fiona O'Shaughnessy Nina Forever
L'auteur

POUET

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.