Ubisoft annonce Watch_Dogs 2
Share

A priori l’E3, c’est de plus en plus surfait, et les éditeurs ont pris l’habitude, ces dernières années, de faire leurs annonces AVANT le salon, qui doit se tenir à Los Angeles du 14 au 16 juin prochain.
Ubisoft ne déroge pas à la règle pour son annonce officielle de Watch_Dogs 2, qui a eu lieu le 8 juin.

Même si l’on savait qu’il y aurait un deuxième opus dans la saga Watch_Dogs, maintenant que l’on sait que la suite sortira le 15 novembre prochain, on ne sait pas trop s’il faut se réjouir ou déprimer.

En effet, le premier jeu s’annonçait prometteur, avec ses possibilités de piratage, le fait qu’on puisse y conduire, le fait qu’on laissait le choix au joueur dans sa méthode d’approche (grosse brutasse, ou hacker ninja ?)…
Et puis dans un contexte d’écoutes à grandes échelles par les divers services secrets, à un moment où nos informations sont accessibles partout, tout le temps, entre la multiplication des objets connectés, les divers services de cloud, les réseaux sociaux, etc., il y avait de quoi poser un scénario un peu sympa.

Mais le résultat fut en dessous de tout : gameplay répétitif et finalement assez limité, maniabilité des véhicules ridicule, protagoniste au charisme absent, enfilade de clichés scénaristiques (les Noirs sont tous des méchants, les femmes sont toutes des victimes…. C’était beau x)…
Bref, pas de quoi s’exciter de l’arrivée d’une suite.

Mais chez Ubisoft, ils sont très bons pour donner envie, même quand on est méfiant. Si les deux trailers sont assez plats, la vidéo de présentation, dans laquelle l’équipe explique un peu ce à quoi ressemblera le jeu (en théorie, bien sûr) à de quoi piquer un peu notre curiosité.

Déjà, exit Aidan l’inutile, bonjour Marcus. Ensuite, on quitte la grisaille de Chicago pour le soleil de San Francisco, sa Silicon Valley, ses volleyeurs musclés et ses vegans feng-shui.

On nous promet un gameplay offrant plus de possibilités, plus de choix réel dans son approche des objectifs, on nous promet des drones mignons, un protagoniste plus expansif, plus sportif aussi.
Les développeurs expliquent également qu’ils ont voulu rendre plus important le côté communautaire des hackers, et notre personnage fera donc partie d’un groupe de pirates, DedSec, et qui dit « groupe » dit « ressources », comme une imprimante 3D de la mort, et plus de possibilités de craft (ce qui est aussi une qualité des hackers. Ils ne sont pas juste là, à pianoter de façon abstraite sur des ordinateurs en buvant des boissons énergisantes, ils créent des choses avec leurs petites mains et leurs petits cerveaux).

Enfin, si, pour l’instant, on ne parle pas de multijoueur « classique », il semblerait que les développeurs de Watch_Dogs 2 aient décidé de retenter la coop telle qu’on pouvait l’avoir dans Assassin’s Creed Unity. On est d’accord, la simple mention d’Unity doit vous faire pousser un urticaire géant, mais si on essaye de rester un peu objectif, l’idée d’une coopération avec un pote croisé en ville, c’est quand même alléchant. Si c’est bien réalisé, bien entendu.

Notons au passage que Marcus est noir, ce qui ne manquera sans doute pas de faire hurler au scandale une certaine partie du public. Ubisoft s’en était très honorablement sorti dans son traitement des personnages féminins dans Assassin’s Creed Syndicate, et nous avions justement regretté que ce traitement ne s’applique pas aux personnages de couleur.
Espérons que nous n’aurons pas un Connor bis (le héros d’Assassin’s Creed III), qui certes, n’était pas blanc, mais était malheureusement un flan, ce qui, du coup, n’aidait pas trop en terme de diversité dans les représentations.

watch dogs 2 marcus

On va évidemment attendre de voir le jeu complet, mais en décidant de changer de lieu et de personnage principal, Ubisoft repart de zéro dans sa franchise, et lui ouvre une seconde chance.
De plus, déplacer le jeu à San Francisco est assez prometteur en terme de contexte et d’histoire : c’est quand même une région assez fertile au niveau des idées, des contestations, des inventions, des modes de vie alternatifs, et c’est donc le creuset idéal pour une histoire de hackers luttant contre une entité ayant la main mise sur toute une ville.

Via la chaîne Youtube Officielle d’Ubisoft.

 

Share
E32016 Marcus Holloway San Francisco Ubisoft Watch_Dogs Watch_Dogs 2
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Picka le 27 juillet 2016
    J'ai hâte de l'avoir ! déjà après avoir testé le premier Opus j'avais était sacrément surpris et j'avais passé énormément de temps sur ce jeux ! alliant GTA et la technologie , je trouve qu'Ubisoft a trouvé son jeux phare dans les opens worlds ! Je vais le prendre en pré-commande ! Bref sa annonce une tuerie ! !

Laisser un commentaire.