Etrange Festival 2016 : the Darkness projeté en ouverture
Share

Exit Rupture, de Steven Shainberg ! L’Etrange Festival vient d’annoncer un changement de dernière minute dans sa programmation : c’est The Darkness, de Daniel Castro Zimbron, qui ouvrira le Festival et intègre la compétition internationale en lieu et place du précédent film. L’occasion de nous pencher sur ce film suprise et possiblement étrange.

img_darkness2Réalisé par le cinéaste Mexicain Daniel Castro Zimbron, The Darkness (Las Tinieblas) est le second film de la Trilogie de la Lumière après Tau. Le cinéaste y fait jouer Brontis Jodorowsky, que les festivaliers pourront donc retrouver une seconde fois en plus de la projection de Poésie sans Fin, réalisé par son père Alejandro Jodorowsky et également présenté en compétition.

The Darkness suit l’histoire du jeune Argel, vit reclus dans une cabane perdue dans une forêt entourée d’un brouillard menaçant, avec son père, sa soeur Luciana et Marcos, son grand frère. Quand ce dernier disparaît mystérieusement, Argel va tout mettre en œuvre pour partir à sa recherche.

On ne sait que très peu de choses de ce film surprise et intriguant, présenté comme à mis chemin entre un conte fantastique et un thriller psychologique qui évoque à la fois Tarkovski, Bad boy Bubby ou the Fog de Carpenter, mais aussi la peinture Caravage, Vermeer ou Rembrandt, qui auraient beaucoup inspirées le cinéaste. On se demande même s’il n’y aurait pas quelques airs de post-apo et de SF derrière tout ça. The Darkness sera présenté en première mondiale à l’occasion du festival.

img_darkness5

img_darkness3

img_darkness4

Source : communiqué de presse (merci à Xavier Fayet)

Share
Brontis Jodorowsky Daniel Castro Zimbron Etrange Festival Etrange Festival 2016 The Darkness
L'auteur

Consequences will never be the same !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.