Share

Difficile de passer à côté ce soir : l’hébergeur de fichiers Megaupload a été fermé par le gouvernement américain pour avoir enfreint les lois sur le copyright.

Selon le site du FBI, le site accueillait 50 millions de visiteurs quotidiennement, soit 4% du trafic total de l’Internet, engrangeant un bénéfice d’environ 175 millions de dollars grâce à la publicité et aux abonnements « premium » qu’il proposait. Le préjudice causé s’élèverait à 500 millions de dollars : accusé de plus de 5 ans de conspiration, le site serait responsable de piratage massif d’oeuvres protégées.

Il me semble crucial de rappeler que MegaUpload hébergeait également des fichiers privés et tout à fait légaux, qui étaient stockés sur cet espace par des membres qui payaient pour ce service. Aucune information n’a été communiquée pour le moment sur le devenir de ces fichiers.

Au lendemain du blackout contre les projets de loi SOPA et PIPA, auquel de nombreux sites avaient pris part, dont Google, Wikipedia, ou encore Mozilla, la justice américaine montre ici sa ferveur à appliquer ces nouvelles lois, qui, pour mémoire, permettent sans procédure préalable d’interdire l’accès à un site dès que le droit d’auteur a été enfreint… et qui n’ont pas encore été votées ! C’est à se demander ce que nous réserve l’avenir d’Internet si de telles lois venaient à entrer en application.

Sur la toile, la colère gronde et la riposte commence : un groupe se revendiquant « Anonymous » annonce être l’auteur du piratage des sites d’Universal Music, de la RIAA et du gouvernement américain.

« Mise à jour pour la riposte des Anonymous pour Megaupload : RIAA.org est maintenant hors ligne. » // « Megaupload a été fermé avant même que SOPA soit une loi. Maintenant imaginez ce qu’il se passera si elle est votée. DEFENDONS NOUS » //  « Le gouvernement ferme #Megaupload ? 15 minutes plus tard, #Anonymous ferme les sites du gouvernement et des maisons de disques. »

Assistons nous à la première guerre du web ? La nuit va être longue, et l’avenir nous le dira

Via FBI.gov@YourAnonNews sur Twitter

Share
anonymous Megaupload PIPA SOPA USA
L'auteur

Je suis kikoo, mais modérément.

2 avis

Rejoindre la discussion
  1. Duze le 20 janvier 2012
    C'est vraiment du lourd cette fois, les Anonymous enchainent les attaques.
  2. Audrey le 20 janvier 2012
    Ca promet un week-end mouvementé ! Condoléances à ceux qui avaient acheté un abonnement à vie...

Laisser un commentaire.