AVP de Beyond: Two Souls : Par-delà le bien et les âmes
Share

World premiere pour Beyond: Two Souls, le prochain protégé de Quantic Dream, le studio de David Cage. Aussi étonnant que ça puisse paraître, l’avant-première s’est donc déroulée au Grand Rex, en présence d’Ellen Page, de Willem Dafoe et de David Cage, entre autres. Retour sur cette aventure sur le tapis rouge.

La grande question reste : mais comment peut-on organiser une avant-première de jeu vidéo, dans une salle de cinéma? On regarde un type jouer en se tournant les pouces? Des gens seraient prêts à faire le pied de grue pendant des heures et payer pour ça ? La réponse est simple : Beyond Two Souls n’a rien d’un jeu d’aventure traditionnel, à l’image de ses grands frères, Heavy Rain et Fahrenheit. Basé sur un système de QTE – ces fameuses actions contextuelles que vous réussirez après un enchaînement spécifique de touches -, avec finalement très peu d’action et de liberté de contrôle du personnage, le joueur subit le jeu. C’est un véritable film interactif, où chaque décision sera importante, et c’est précisément la raison pour laquelle Beyond est adapté à une avant-première cinéma.

beyond_artworks2_0002

45 minutes de gameplay ont été dévoilées, avec le moins de spoils possibles – ce qui est largement discutable, mais nous n’allions pas quitter la salle avant, surtout après avoir attendu des heures devant le tapis rouge. Au-delà de la narration, décidément cinématographique, c’est toute la technique du jeu dévoilée – la performance capture des acteurs, bardés de ces désormais familiers capteurs, sur le visage, les doigts, jusque sur les sourcils pour capter l’émotion, est impressionnante – qui nous montre tout l’aboutissement du travail de Quantic Dream.

Comment l’argument « on vous présente les 45 premières minutes du jeu, avec le moins de spoilers possibles » peut-il tenir ? Tout simplement parce que Beyond Two Souls a été fait pour qu’on s’approprie le jeu, avec d’autant plus de facilités que l’on n’incarne qu’un personnage – contrairement à Fahrenheit et Heavy Rain, qui sont des jeux « choraux » -. Prenons un exemple : Jodie, jeune fille qui évolue dans une unité psychiatrique spéciale, dédiée au paranormal, tente de s’intégrer à une fête d’anniversaire avec des gens « normaux ». Sauf qu’après avoir offert un livre ringard – si tant est qu’un bouquin d’Allan Poe peut être qualifié de tel, mais c’est un autre débat – à la miss populaire qui souffle ses bougies, le groupe d’invités s’en prend à Jodie et l’enferme sous l’escalier – un peu à la Carrie, mais c’est encore un autre débat -. Aidan, l’esprit qui l’habite, l’aide à sortir. Jodie part donc se venger. Hourras et applaudissements dans la salle. Mais auriez-vous fait de même ? Que se serait-il passé si Jodie était simplement partie, comme l’action contextuelle le proposait ? On ne le saura qu’à la sortie du jeu, mais on brûle de savoir. Serez-vous coopératif, réticent ou carrément rebelle, à vous de choisir, et de créer ainsi un jeu qui vous appartient. Et c’est en ça que Beyond se démarque : vous êtes Jodie jusqu’au bout des ongles.

S’ensuit une séance de questions réponses, avec David Cage, Ellen Page, Kadeem Hardison, et Lorne Balfe – le compositeur, qui a notamment travaillé sur l’OST d’Assassin’s Creed -, sur la façon d’aborder le jeu quand on est acteur, si Ellen Page tâte de la manette, comment, en tant que compositeur, peut-on prendre en cours de route le travail de Normand Corbeil, à jamais laissé en suspend suite à son décès, tant de questions dont on brûle de connaître les réponses, déjà ressassées en long en large et en travers sur divers sites, tout comme l’incontournable « David Cage, mais pourquoi ne faites-vous pas de cinéma » et le non moins incontournable « ELLEN WOULD YOU MARRY ME », sans réponse, étonnamment.

BTS AVP Panel 1

En résumé, une impressionnante expérience cinématographique qui démontre encore une fois la maîtrise de Quantic Dream pour son sujet, n’en déplaise aux hardcores gamers qui préféreront l’arcade, beaucoup d’étoiles sur le tapis rouge du Rex – même si Willem Dafoe avait un buff « rush de tapis » -, et un futur jeu qui ne laissera ni les fans ni les nouveaux venus, pour peu qu’ils acceptent de subir l’action tout en prenant des décisions cruciales. Et pour tout vous dire, it really torn me apart !

Pour mémoire, la démo de Beyond Two Souls est disponible sur le PSN, et le jeu sortira en Europe le 9 octobre prochain, en édition simple et spéciale.

Et en bonus, les photos du tapis rouge et de l’avant-première, qui vous viennent fort courtoisement de la part de Yana !

BTS AVP Panel 3

BTS AVP Panel 2

BTS AVP Willem Dafoe

seydoux-2

BTS AVP Ellen Page

 

Share
Avant-première Beyond : Two Souls David Cage Ellen Page Grand Rex PS3 Quantic Dream Sony Willem Dafoe
L'auteur

Cause I'M TEARING YOU APART !

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Russ le 7 octobre 2013
    Et personne n'a demandé à Willem de faire un cri ?

Laisser un commentaire.