Share

 

Les événements de Raccoon City cristallise l’âge d’or de la série Resident Evil et aujourd’hui, il n’est pas surprenant de voir les passions s’enflammer à l’évocation de cette ville mythique. Les numéros antérieurs au 4 ont consolidé l’univers en tramant des histoires autour de la société Umbrella. C’est abordé sans réelle finesse et avec un certain goût pour le manichéisme et pourtant, Umbrella fascine en incarnant ce colosse moderne et inébranlable. Il déborde de la firme un sentiment de puissance universelle soutenu par des piliers mégalomanes à l’esprit fou. C’est contre un tel Titan que Chris Redfield et ses compagnons engagent le combat et tout à laisse à croire que la guerre est perdue d’avance et pourtant…

Ce dossier a été réalisé dans le but de vous donner un contexte solide pour vous plonger dans le jeu Resident Evil Operation Raccoon City et s’inspire principalement des trois premiers volets pour dresser la trame principale. Il faut savoir que si la plupart des numéros de suivent chronologiquement, la saga comprend un paquet de spin-off. A l’exception de quelques titres, presque l’intégralité des jeux composant la licence Resident Evil apporte son lot d’indices et d’événements. Tous ces éléments s’imbriquent bien que l’on ne soit pas à l’abri de quelques contradictions. Avec un tel foisonnement de titres, il n’est pas étonnant de constater que le public s’y perd et qu’il ne parvient pas toujours à recadrer les moments forts de manière logique.

On comprend donc qu’au delà du fait d’assister à un jeu d’horreur ou d’action, il est nécessaire de consulter consciencieusement tous les documents parsemés dans les jeux afin de pouvoir assembler les éléments qui forment l’univers de saga phare de Capcom. Resident Evil concentre un univers riche et complexe malgré le schéma répétitif et faussement simpliste des intrigues mises au premier plan. Restons lucide toutefois, les jeux ne se targuent pas d’aborder l’histoire d’une manière réaliste, Resident Evil emprunte en premier lieu les grands codes des films d’action et thrillers horrifiques.

En éditant plusieurs versions de quelques titres, Capcom réalise quelques mises à jour pour dresser un plan scénaristique officiel et ainsi corriger ou réorienter la direction de l’histoire. A titre d’exemple, The Darkside Chronicles compile Resident Evil 2 et 3 dans un style de jeu de tire et se permet de réécrire des documents pour apporter plus de précision qu’à l’époque. De la même façon, les Wesker’s Report ont permis de dissiper le flou sur le sort de certains personnages.

En espérant que ce dossier vous aura permis d’y voir plus clair sur l’arc d’Umbrella Corporation, on vous invite à nous rejoindre très prochainement sur les serveurs de Resident Evil Operation Raccoon City ! Et pourquoi pas de découvrir – ou redécouvrir – les anciens volets !

 

Pour réaliser ce dossier, j’ai essentiellement consulté trois sites qui sont, à mon sens, de véritables références dans l’univers Resident Evil :

Project Umbrella (site très complet)

The Resident Evil Wiki (complet mais n’est pas à l’abri de quelques erreurs)

Le forum de Biohazard France  (communauté de fans de Resident Evil, news régulières et les débats sont généralement très riches, ça grouille de théories)

 

 

Share
capcom Operation Raccoon City Resident Evil Umbrella Corporation
L'auteur

Que le geek chic clique!

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: Resident Evil, prélude à l’Operation Raccoon City : Chaos au coeur de la cité 25 Mar, 2012

    […] Resident Evil, prélude à l’Operation Raccoon City : Epilogue ? […]

Laisser un commentaire.