Share

Disponible depuis le 25 octobre dernier aux éditions Ankama, RPG – Le jeu de rôle : du papier au pixel est un ouvrage (pas si) généraliste qui retrace l’histoire d’un genre apprécié à la fois des geek et des gamers, mais pas forcément sous la même forme. Ecrit par la rédaction d’IG Magazine ainsi que par quelques guests, l’ouvrage est une bonne surprise, même s’il éduquera principalement les néophytes qui ne lisent pas IG Mag.

En effet, RPG – Le jeu de rôle : du papier au pixel est avant tout un recueil d’articles parus dans le magazine d’Ankama, mais retravaillés pour l’occasion, de sorte à coller à la dimension « ouvrage » bien différente du magazine.

En essayant de se représenter un tel bouquin, on peut rapidement avoir en tête les livres que propose l’éditeur Pix’n’Love, mais l’ouvrage d’IG évite quelques écueils qui rendent critiquables ce que propose Pix’n’Love : tout d’abord, RPG – Le jeu de rôle : du papier au pixel propose des illustrations plus que bienvenues dans ses pages bien denses. Malgré le fait que le livre soit en noir et blanc – seules quelques pages centrales, dédiées aux jaquettes de jeux, sont en couleur – cela change la donne par rapport aux bouquins de Pix’n’Love, souvent très documentés et intéressant mais très lourds à lire du faire de l’absence d’illustration – et quand on parle d’un art imagé comme celui du jeu vidéo, il faut bien admettre que c’est difficile de s’en passer. Second atout du livre d’IG : le fait que les articles soient déjà passés, pour la plupart, dans le magazine, assure une relecture, des corrections et un affinement plus poussé. Un vrai reproche à faire, hélas, à Pix’n’Love, c’est la quantité souvent choquante de coquilles qui se baladent dans les pages des ouvrages. A parfois 20 euros le bouquin, c’est assez difficile à avaler – et les coquilles, ça fait mal aux dents.

Bref, concernant le présent ouvrage, s’il couvre plutôt bien le sujet qu’il traite, on peut néanmoins émettre un bémol sur son titre : car RPG – Le jeu de rôle : du papier au pixel n’aborde que très peu le papier pour se concentrer sur le pixel, ce qu’on ne peut pas forcément lui reprocher puisque les articles sont issus d’un magazine dédié au jeu vidéo. Mais du coup, la dimension historique n’est pas le plus conséquent et c’est plutôt un état des lieux qui est ici donné, en s’attardant longuement sur de nombreuses sagas de jeux de rôle.

De Baldur’s Gate à Zork en passant par Final Fantasy, Ultima ou The Witcher, les franchises abordées sont nombreuses, même si certaines auraient sans doute mérité quelques pages en plus : l’ouvrage renvoie à des lectures complémentaires, issues des numéros d’IG, qui démontrent qu’il y avait matière à étoffer sa soixantaine de pages. On peut également déplorer que le genre Action-RPG est laissé de côté : pas de Zelda, et pas de Mass Effect… un peu dommage, d’autant que le magazine leur a consacré de nombreux articles.

Pour autant, RPG – Le jeu de rôle : du papier au pixel est un ouvrage qui se lit agréablement et qui a forcément des choses à apprendre aux amateurs du genre, tandis que les néophytes trouveront ici un bon point de départ pour aborder les RPG. Une bonne surprise qui pourra, pour moins d’une vingtaine d’euros, être glissé sans souci sous le sapin !

RPG – Le jeu de rôle : du papier au pixel, Collectif, chez Ankama Presse, 18.90 €

 

Share
Ankama PResse IG Magazine RPG - Le jeu de rôle : du papier au pixel
L'auteur

Co-fondatrice et rédac'chef de GentleGeek, je suis journaliste le jour et blogueuse la nuit - les deux ne sont pas incompatibles, non non. J'aime le cinéma, les jeux vidéo, les comics et les chats. C'est déjà pas mal !

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: Rpg : du papier au pixel IG Magazine (2012) 24 Nov, 2016

    […] Source […]

Laisser un commentaire.