Star Wars : dites au revoir à l’univers étendu
Share

La nouvelle est tombée : la prochaine trilogie de films n’aura rien à voir avec les éléments de l’univers étendu. Et ce n’est pas tout… Voyage au coeur du scandale.

Comme tout bon fan de Star Wars, vous avez la collectionnite aigüe : romans, jeux vidéo, fanfictions, comics, figurines… Tout ce qui compose l’univers étendu de Star Wars, vous le connaissez, de près ou de loin. Les personnages comme Mara Jade, Jaina et Jacen Solo, ou les aventures des membres de l’Escadron Rogue, font partie intégrante de l’Univers, considérée comme canon par les fans, puisque cela ne fait pas moins de 35 ans que les produits dérivés voient régulièrement le jour.

Depuis le rachat de Lucasfilm par Disney en 2012, la question se pose quant au Nouvel Ordre Jedi. Lucasfilm a tranché, et s’exprime dans un communiqué de presse : vous pouvez désormais faire une croix sur cette histoire. S’il est bien clair que l’Univers Star Wars est loin d’être abandonné – il serait suicidaire d’étouffer une telle source de revenus -, s’il sera exploité sur différents formats – classiques, comme les livres, les comics ou les jeux, mais aussi avec les nouveaux formats qui participeront à un storytelling esbaudissant -, il ne sera pas question de retrouver les différents éléments qui ont constitué les 35 ans d’extension de l’univers.

« Les histoires seront connectées entre elles, et les différents supports entre eux », explique Kathleen Kennedy, la présidente de LucasArts. « Cela permettra aux fans d’explorer l’univers d’une manière inédite ». Dans une tentative de réassurer les fans, il est également dit que les producteurs des prochains épisodes – jeux, films – auront accès à l’Univers étendu et pourront très bien les intégrer. C’est le cas pour Star Wars : Rebels, qui intègre l’Inquisiteur. Retour donc à la cohérence et non-canonisation de ce qu’on a pu intégrer en 35 ans.

Alors oui, on aimerait croire que ce sacrifice est fait pour que tous les fans, des plus novices aux plus aguerris, puissent s’y retrouver dans les prochains films, sans avoir à se farcir la tonne de livres et de comics. Mais non, en fait. La pilule est loin d’être digérée et digérable. Pour éviter de dévaliser les stocks de Kleenex ou plus vraisemblablement de mettre le feu au siège de Lucasfilm, une jolie vidéo hommage est disponible sur YouTube.

Je vais donc personnellement faire le deuil de Jaina Solo, dont les aventures dans la saga des Jeunes Chevaliers Jedi avaient fait mon enfance.  Et vous, quelle histoire vous tient à coeur dans l’UE?

Via : communiqué de presse (EN)

Share
disney luke skywalker Mara Jade Star Wars univers étendu
L'auteur

Cause I'M TEARING YOU APART !

3 avis

Rejoindre la discussion
  1. Jess le 27 avril 2014
    Hahaha. dsl c'est nerveux. je compatis pour les fans. :(
  2. Steph le 30 avril 2014
    Personnellement, ce qui m'a marqué dans l'UE, c'est a trilogie de Timothy Zahn (La Croisade noire du Jedi Fou ). Je ne connais pas le nouvel ordre jedi !
  3. Pingback: Star Wars : le fan-film qui déchire ! | GentleGeek 25 Mai, 2014

    […] Si Disney a décidé de verrouiller l’univers étendu, que cela n’empêche pas d’aussi géniales initiatives. Alors oui, vous me direz : « le jeu des acteurs ne casse pas trois pattes à un canard, et puis on n’a jamais entendu un seul « putain » dans tout l’univers… » Vous n’auriez peut-être pas tort. Il n’en reste pas moins que les deux Nicolas (Brunet et Santini) ont réussi le tour de force de réaliser un film captivant, aux effets spéciaux très bien foutus, et ce pour un budget quasi inexistant. Le fan-film que vous allez voir se place dans le haut du panier – pour comparaison, le sympathique Red Sand, fan-film de Mass Effect réalisé par l’University of Advancing Technology, ne durait que 13 minutes. Alors certes, je ne questionne pas ici – que – la longueur : musique épique (on reconnaît Hans Zimmer et les thèmes de Star Wars de John Williams, mythiques), bonne photographie, effets spéciaux impressionnants, chorégraphie à couper le souffle… S’il n’est pas parfait, Versus II a beaucoup pour plaire (mention très spéciale à Darius, qui manie les sabres comme personne !). Et nous ne pouvons qu’espérer que les deux cinéastes et leurs équipes poursuivront leur travail ! […]

Laisser un commentaire.