Emmy Awards : le triomphe de Breaking Bad
Share

GentleGeek a suivi pour vous la 66ème cérémonie des Emmy Awards, qui a eu lieu cette nuit à Los Angeles, de 2h à 5h du matin (décalage horaire oblige). Cette année, les Emmys ont vu le triomphe de Breaking Bad, dont la dernière saison vient d’être diffusée, et qui s’offre ainsi un final en beauté. Bilan et palmarès complet. 

Retransmise en clair sur le site de Canalsat, la 66ème cérémonie des Emmy Awards a avant tout consacré le triomphe de Breaking Bad, qui a raflé 5 trophées sur 7 nominations. Meilleure série dramatique, meilleur acteur dans une série dramatique pour Bryan Cranston (pour la 4ème fois), meilleure actrice dans un second rôle pour Anna Gunn, meilleur acteur dans un second rôle pour Aaron Paul et meilleur scénario pour Moira Walley-Beckett pour l’épisode Ozymandias. La série, dont la diffusion vient de s’achever cette année, réalise donc une belle sortie.

Un véritable sacre pour l'ultime saison de Breaking Bad

Un véritable sacre pour l’ultime saison de Breaking Bad

 

La statuette la plus critiquée revient sans doute à Modern Family, sacré meilleure comédie pour la 5ème année consécutive. Il s’agit d’une grosse déception pour certains, qui reprochent à la série de ne plus prendre de risques et d’être devenue un peu paresseuse dans son écriture au fil des saisons. Modern Family a également raflé la meilleure réalisation et le meilleur second rôle pour Ty Burrell dans la catégorie comédie.

Sherlock n’a pas démérité, avec l’Emmy du meilleur premier rôle de mini-série pour Benedict Cumberbatch, du meilleur second rôle pour Martin Freeman, ainsi que du meilleur scénario. American Horror Story a vu deux de ses actrices récompensées, à savoir Jessica Lange comme meilleure actrice dans une mini-série et Kathy Bates en tant que meilleur second rôle féminin.

Matthew MccCnaughey et Woody Harrelson ont remis un trophée mais sont repartis bredouilles

Matthew MccCnaughey et Woody Harrelson ont remis un trophée mais sont repartis bredouilles

 

Le grand perdant de la soirée, c’est certainement Game of Thrones qui est reparti bredouille malgré 19 nominations (le record de la soirée !). True Detective n’a gagné qu’une seule récompense, celle du meilleur réalisateur de série dramatique pour Cary Joji Fukunaga. Rien pour Mattheuw McConaughey ni Woody Harrelson, qui étaient en concurrence avec Bryan Cranston. Petite déception pour Fargo également ; la série n’a obtenu que deux récompenses : meilleure mini-série et meilleur réalisateur dans une mini-série. Si The Big Bang Theory n’a pas réussi à détrôner Modern Family comme meilleure série catégorie comédie, Jim Parsons a quant à lui remporté la statuette du meilleur acteur dans une série comique pour son rôle de Sheldon Cooper pour la 4ème fois en 5 ans.

Adam Sandberg en Joffrey baratheon

Adam Sandberg en Joffrey Baratheon

 

On retiendra également quelques moments forts ou drôles dans la soirée, au milieu du nombre impressionnant de catégories (et presque autant de coupures publicitaires, heureusement souvent remplacées par des sujets sur les séries en lice ou des interviews et pronostics sur le live de Canalsat). On pense notamment au baiser fougueux de Bryan Cranston et Julia Louis-Dreyfus (pour se remémorer le bon vieux temps à l’époque de Seinfield…), ou à Adam Sandberg (Saturday Night Live, The Lonely Island) dans une imitation de Joffrey Baratheon avec Weird Al Yankovic pour une réinterprétation assez personnelle de génériques de séries…

A retenir également la séquence émotion de la soirée, en souvenir des disparus de l’année, parmi lesquels Paul Walker, Philip Seymor Hoffman, Shirley Temple, Marcia Wallace (la voix d’Edna Krapabelle dans Les Simpson), Harold Ramis, Bob Hoskins et évidemment Robin Williams, avec un émouvant hommage de son ami Billy Crystal.

Billy Crystal a rendu hommage à Robin Williams

Billy Crystal a rendu hommage à Robin Williams

 

Palmarès complet

Meilleure série dramatique : Breaking Bad
Meilleure série comique : Modern Family
Meilleur acteur dans une série dramatique : Bryan Cranston pour Breaking Bad
Meilleure actrice dans une série dramatique : Julianna Margulies pour The Good Wife
Meilleur scénario pour une série dramatique : Moira Walley-Beckett pour l’épisode Ozymandias de Breaking Bad
Meilleur second rôle féminin : Anna Gunn pour Breaking Bad
Meilleur réalisateur pour une série dramatique : Cary Joji Fukunaga pour l’épisode Who Goes There de True Detective
Meilleur second rôle masculin : Aaron Paul pour Breaking Bad
Meilleur programme de variétés humoristique : The Colbert Report
Meilleur téléfilm : The Normal Heart
Meilleure mini-série : Fargo
Meilleure actrice dans une mini-série/téléfilm : Jessica Lange pour American Horror Story
Meilleur acteur de mini-série/téléfilm : Benedict Cumberbatch pour Sherlock
Meilleur réalisateur dans une mini-série/téléfilm : Colin Bucksey pour Fargo
Meilleur second rôle masculin dans une mini-série/téléfilm : Martin Freeman pour Sherlock
Meilleur second rôle féminin dans une mini-série/téléfilm : Kathy Bates pour American Horror Story
Meilleur scénario de mini-série/téléfilm : Steven Moffat pour l’épisode His Last Vow de Sherlock
Meilleure émission de télé-réalité : The Amazing Race
Meilleure actrice dans une comédie : Julia Louis-Dreyfus pour Veep
Meilleur acteur dans une comédie : Jim Parsons pour The Big Bang Theory
Meilleure réalisation de série comique : Modern Family
Meilleur second rôle féminin dans une série comique : Allison Janney pour Mom
Meilleur scénario de série comique : Louie pour l’épisode So did the fat lady
Meilleur second rôle masculin dans une série comique : Ty Burell pour Modern Family

 

Share
L'auteur

POUET

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.