[Critique] La Légende de Manolo
Share

A temps pour Halloween, la Fox nous sert une fable sur fond de mythologie mexicaine avec La Légende de Manolo, un film d’animation réjouissant où la Mort n’est que le commencement. Assurément l’une des surprises à ne pas rater de cette fin d’année.

Le jour de la Fête des Morts, le village de San Angel au Mexique est l’occasion pour les habitants d’honorer le souvenir des défunts. A côté des tombes où se déroulent les festivités, les jeunes Manolo et Joaquin se disputent déjà innocemment le coeur de la jolie Maria. Pour tromper leur ennui, La Muerte et Xibalba, les deux divinités en charge du joyeux Royaume des Morts et des terribles Terres de l’Oubli, décident de parier sur l’enfant qui finira par se marier avec la fillette. Un défi qui va changer à jamais le destin des trois enfants.

book0

Xibalba et La Muerte, un couple à la vie, et surtout à la mort.

 

Ah, l’amour, la mort… deux thématiques souvent liées par le cinéma. Mais il est relativement rare de les retrouver, ensemble, au coeur d’un film d’animation qui se destine à bien des égards à un public plutôt jeune. Néanmoins, la combinaison des deux n’est pas impossible, pour peu que l’histoire tienne la route, et que l’univers offert au spectateur justifie efficacement un tel mélange, de prime abord plutôt grave. Bonne nouvelle, La Légende de Manolo s’en sort vraiment très bien pour de nombreuses raisons.

La Mort vous va si bien

Si la base de l’histoire part d’un traditionnel triangle amoureux saupoudré d’une dose de tragédie – juste ce qu’il faut – La Légende de Manolo fait le choix, malin, d’ancrer son histoire dans celle d’un pays très folklorique, à savoir le Mexique, où la mort a une place particulière. L’aspect festif et joyeux enlève toute trace d’un quelconque morbide à une histoire dans laquelle on passe de vie à trépas en un claquement de doigts. La mort n’est pas triste, mais se retrouver séparé de l’être aimé l’est : c’est d’ailleurs l’un des enjeux de la quête de Manolo, en particulier durant la seconde partie du film.

la-legende-de-manolo corrida

A un moment, Manolo va devoir prendre le taureau par les cornes !

 

Si, sur certains aspects, on peut rapprocher le film de ceux de Tim Burton – notamment L’Etrange Noël de Monsieur Jack, Les Noces Funèbres ou, plutôt récemment, Frankenweenie – on est en réalité très loin. La Légende de Manolo est un film très coloré, où la musique tient une place très importante. A ce titre, c’est avec un certain étonnement qu’on redécouvre certains titres pop plus ou moins récents réorchestrés à la sauce corrido et mariachi. Un décalage qui, d’une certaine manière, n’est pas sans rappeler le Moulin Rouge de Baz Luhrmann (oui, soyons fous).

Un film Olé-Olé

Contrairement à ce que la bande-annonce laisse penser, Manolo n’est pas seulement une histoire d’amour sur fond de tragédie mortelle : c’est également un film sur la recherche de soi, sur l’acceptation des différences, et sur le poids de l’héritage. C’est également un film qui fera plaisir à la SPA et à la défense animale en général (pourquoi, on vous laisse la surprise). Bref, c’est un film fortement réjouissant, qui ose aller là où on ne l’attend pas et qui souffle un vent d’optimiste réellement bienvenu.

la-legende-de-manolo

C’est la fête !

 

On salue également la manière dont le film est mis en scène, laissant peu de doute concernant le message d’espoir qu’il cherche à faire passer. Un véritable petit bijou de bout-en-bout, servi par un casting voix absolument génial en VO (Zoe Saldana, Channing Tatum, Ron Perlman, Danny Trejo, Christina Applegate…) et produit par le grand Guillermo Del Toro. Ca ne s’invente pas.

Vous l’aurez compris : La Légende de Manolo est un véritable coup de coeur en cette fin d’année. Avec sa sortie prévue à un semaine d’Halloween, le film a tout pour faire un carton en salle, et c’est ce qu’on peut souhaiter à 20th Century Fox qui nous livre ici l’un des films d’animation les plus réjouissants de l’année.

La Légende de Manolo de Jorge R. Gutierrez, avec les voix de Diego Luna, Zoe Saldana, Channing Tatum, Placido Domingo, Danny Trejo, Ron Perlman, Ice Cube, Christina Applegate… sortie le 22 octobre.

Share
fox La Légende de Manolo Manolo The Book of Life
L'auteur

Co-fondatrice et rédac'chef de GentleGeek, je suis journaliste le jour et blogueuse la nuit - les deux ne sont pas incompatibles, non non. J'aime le cinéma, les jeux vidéo, les comics et les chats. C'est déjà pas mal !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.