Final Fantasy 15 : entre hommes, c’est mieux
Share

La promo autour du prochain Final Fantasy met principalement l’accent sur le prince Noctis et ses trois potes, impression renforcée par la démo, Final Fantasy 15 : Episode Duscae, dans laquelle l’équipe jouable est composée des quatre jeunes hommes uniquement.

Gamespot a interrogé Hajime Tabata, réalisateur sur Final Fantasy 15, à ce sujet. Et lorsqu’on lui demande pourquoi il voulait que le jeu comporte une équipe exclusivement masculine, le sieur répond :

« En toute honnêteté, une équipe exclusivement masculine semble presque plus accessible pour les joueurs. La présence ne serait-ce que d’une femme changerait leur comportement, ils agiraient différemment. Pour rendre le ressenti le plus naturel possible, pour donner une impression de sincérité et d’honnêteté, qu’ils soient tous du même sexe fait sens. [le fait que « les garçons seront toujours des garçons »] C’est cette histoire que nous voulions raconter et montrer aux joueurs.
[…] Le monde est sans doute prêt à ce qu’on lève le voile sur ce que font les hommes entre eux quand les filles ne sont pas là, quand ils sortent de la tente tout proprets. C’est un peu l’idée qui sous-tend l’ensemble… Nous pensons que les joueurs, garçons ou filles, pourront ressentir cette connexion et forger un lien avec les quatre personnages ».

FINAL FANTASY XV EPISODE DUSCAE_20150321214418

C’est cozy pour causer

 

Bien bien bien.
Mettons les choses au clair d’emblée : qu’une équipe soit composée uniquement de mecs dans un jeu vidéo n’est évidemment pas un problème.
En revanche, la raison avancée est du même acabit que celle donnée jadis par Ubisoft pour justifier l’absence de personnages féminins dans le mode multijoueur d’Assassin Creed Unity (à savoir, à l’époque, que « c’était trop compliqué à animer ») : au XXIème siècle, sachez que la présence d’une fille dans un groupe est un problème pour que les membres masculins puissent se comporter normalement. Et quand ils sont uniquement entre eux, les gars font des trucs trop mystérieux qu’ils ne pourraient se permettre avec une fille dans les parages, comme comparer la taille de leur tube de gel, pour savoir qui a le plus gros.

FINAL FANTASY XV EPISODE DUSCAE_20150321213403

Parce qu’il en faut, du gel, là…

 

Et puis pourquoi une équipe exclusivement masculine serait plus « accessible » pour les joueurs (qui sont souvent des joueuses dans le cas des Final Fantasy, du moins en occident) ? On est pas câblés pour comprendre les personnages féminins ?

C’est toujours assez drôle quand quelque chose qui n’a pas forcément besoin d’être justifié se voit quand même offrir une justification… Qui lui tire une balle dans le pied.

Après effectivement, si tous les personnages féminins sont de la trempe de Cindy/Cidney, c’est-à-dire à moitié nues et offrant croupe et poitrine à tout vent, ça pourrait potentiellement créer quelques tensions (et des bronchites). Et encore : les hommes ont un cerveau, ils sont donc tout à fait capables d’ignorer les appels du pied (ou d’ailleurs) de la première nana en mini-short qui passe.

FINAL FANTASY XV EPISODE DUSCAE_20150320231548

D’ailleurs, ils l’ignorent et regardent tous ailleurs

 

Que certains joueurs aient envie de voir des mecs se livrer entre eux et montrer qu’ils tiennent les uns aux autres (la base de l’amitié quoi) sans que l’on mette en doute leur orientation sexuelle ou le fait qu’ils soient bien des « vrais » hommes, c’est tout à fait compréhensible.
En revanche, qu’on accuse les femmes de les empêcher de le faire, c’est un peu pousser Pépé dans les haricots.
Surtout qu’il y a environ trois-cents mille façons d’aménager quand même des scènes entre hommes, même avec des femmes dans le groupe : elles peuvent aller chasser le lapin, prendre un bain, chercher le pain…

La culture nippone n’est certainement pas étrangère aux explications données par Tabata, mais qu’au XXIème siècle, on ne puisse pas avoir des gars qui soient eux-mêmes en présence d’une femme, et que simultanément, au sein de la même oeuvre, on ait une femme du type de Cindy/Cidney, c’est, comment dire ?
Comme dirait la Rédactrice en Chef : « Final Fantasy 15, 10 ans de développement, 500 ans de retard. »

Via Gamespot.

Share
entre mecs Final Fantasy 15 Final Fantays XV Hajime Tabata kikimètre Square Enix XXIème siècle
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire.