Une Artist Edition pour Original Sin #1 chez Panini Comics
Share

À l’occasion du 41e festival international de la bande dessinée d’Angoulême, Panini Comics propose une édition spéciale du premier numéro US d’Original Sin, le dernier gros event en date dans l’univers Marvel. L’occasion faire (re)découvrir le talent de Mike Deodato Jr, invité d’honneur de Panini à Angoulême, au public français.

Original Sin c’est le nom du nouveau crossover de Marvel Comics, scénarisé par Jason « Scalped » Aaron et Mike « Thunderbolts » Deodato Jr. Le pitch : Uatu le Gardien, après 52 ans de bons et loyaux services à mater les héros de la Terre en train de se sortir des situations les plus pourries sans jamais intervenir (depuis Fantastic Four #13 en avril 1963 pour être précis, ça nous rajeunit pas), est retrouvé assassiné, les yeux arrachés. Le problème, c’est que dans ses yeux sont stockés les pires secrets de nos héros, le genre qu’il vaudrait mieux ne jamais révéler. S’ensuit donc une course contre la montre impliquant un paquet de personnages à la recherche du meurtrier. Et on nous le promet : ça va (encore) marquer en profondeur l’histoire de l’univers Marvel.

Original Sin Artist Edition

Sorti aux États Unis l’année dernière en huit épisodes principaux accompagnés de la désormais habituelle pléthore de tie-in plus ou moins dispensables, Original Sin est édité en France par Panini Comics sous la forme de quatre numéros mensuels réunissant chacun deux épisodes US. À l’occasion du festival d’Angoulême, Panini a proposé une édition limitée du premier épisode de la série sous la forme d’une artist edition en noir et blanc. Exit donc les couleurs de Frank Martin (sans rancune Frank), place à une version épurée qui sublime merveilleusement les jeux d’ombres et de lumière de Mike Deodato Jr. On a rarement autant eu l’occasion d’apprécier le talent, pourtant immense, de l’artiste brésilien. Et pu**** qu’est-ce que c’est beau ! De quoi vous faire fondre les rétines, au point qu’on en oublie totalement de lire les quelques phylactères qui se baladent sur ces œuvres d’art. Et c’est tant mieux ! Car la bédé, c’est avant tout un art avant d’être une manne financière pour les éditeurs, et ça n’est pas plus mal de le rappeler de temps en temps avec ce genre d’ouvrages. Y’a pas à dire, pour une artist edition, le contrat est respecté haut la main.

Original Sin

Après les luxueuses versions N & B des arcs cultes de Batman proposées par Urban Comics pour les 75 ans du Chevalier Noir et l’édition crayonnée du dernier arc de The Walking Dead chez Delcourt, c’est donc à Panini Comics de se lancer sur le marché de l’artist edition en France. Il faut croire que le concept a le vent en poupe en ce moment, et ce n’est pas pour nous déplaire. Si l’on peut regretter que l’intégralité du crossover de Jason Aaron et Mike Deodato Jr n’ait pas été adaptée sous cette forme, il faut quand même souligner la qualité du produit : un comics de 48 pages, cartonné, grand format (la taille d’un DELUXE), comprenant l’intégralité du premier épisode d’Original Sin (US) en noir et blanc et des bonus inédits (interview, article, la couverture inédite pour la France en étape par étape) pour la (modique) somme de 12,50 €. Finalement, c’est pas plus mal : le rapport qualité/prix est plus que correct et on savoure le tout comme un bon vin à une séance de dégustation. Juste ce qu’il faut pour marquer les esprits avec classe sans pour autant écœurer l’œil du néophyte. Un échantillon de luxe pour pas bien cher, en quelque sorte.

Mike Deodato Jr

Mike Deodato Jr

 

Notons enfin qu’une édition encore plus limitée (100 exemplaires) avec couverture N & B accompagnée d’un certificat d’authenticité et signée par l’artiste, vendue 40 €, est également prévue. Aucune date de sortie n’a cependant été communiquée pour l’instant et pour cause : l’éditeur aurait malencontreusement oublié de faire signer les volumes au principal intéressé lors de son passage à Angoulême. On ne va pas crier au péché originel, mais c’est quand même une belle boulette.

Mise a jour : Pour le coup c’est moi qui ai péché, l’artiste a bien signé les certificats d’authentification sur le stand Panini, la preuve en image. Plus que quelques semaines de patience pour mettre la main sur la version très limitée de cette édition limitée, donc, et toutes mes excuses!

deodato

Share
Jason Aaron Mike Deodato Jr Original Sin Panini Comics

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Dorian Mendez le 7 mars 2015
    "l’éditeur aurait malencontreusement oublié de faire signer les volumes au principal intéressé lors de son passage à Angoulême. On ne va pas crier au péché originel, mais c’est quand même une belle boulette." Je me demande d'où vient une telle rumeur puisque c'est totalement faux. Mike Deodato a signé les certificats sur le salon le samedi. Preuve par l'image : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153012628970734 Les éditions limitées arriveront certainement lors de la prochaine office, retardées par le conditionnement des albums avec les certificats et le transport.

Laisser un commentaire.