[Critique] Avengers : l’Ère d’Ultron
Share

3 ans après le spectaculaire Avengers, Joss Whedon rempile avec une nouvelle réunion de super héros Marvel. Avengers : l’Ère d’Ultron parvient-il a transformer l’essai de la Phase 2 ? Voici notre critique de l’un des films les plus attendus de l’année !

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine. Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

Avengers

Le calme avant la tempête…

 

Situé après les événements de Captain America : le Soldat de l’Hiver, Avengers : l’Ere d’Ultron n’a rien à voir avec la série de comics en 10 épisodes éditée par Marvel en 2013. L’intrigue mise sur une thématique très courante en ce moment, et plutôt d’actualité, à savoir l’intelligence artificielle et ses dérives, pour planter le décor. Les éléments du scénario sont très vite abordés et on se retrouve au coeur de l’action dès les premières images du film. On est vite prévenu : Avengers 2 ne va pas tourner autour du pot.

Retrouvailles entre amis

Si le premier Avengers faisait office d’introduction à un groupe dont chaque héros était connu individuellement, Avengers : l’Ere d’Ultron ne s’encombre pas de longue scènes d’exposition : le film part du principe que le spectateur connait l’univers et les personnages. Ainsi, l’habitué des films Marvel aura clairement le sentiment très enthousiasmant de retrouver une bande de potes qu’il connait depuis un bon moment déjà – après tout, le premier film Iron Man date de 2008.  Si on ajoute à ça des clins d’oeil à la pelle et des guests stars dans tous les sens, difficile de ne pas être comblé.

Avengers 2

Chez les Vengeurs, tu fais ce que tu veux avec tes cheveux.

 

Et le profane, sera-il perdu ? Peut-être un peu quand même, puisque l’intrigue, si elle offre de nombreux nouveaux éléments, suit la continuité des films précédents : le SHIELD est toujours officiellement disparu suite aux événements du Soldat de l’Hiver, le sceptre de Loki joue encore un rôle important et une menace désormais identifiée par les aficionados se fait de plus en plus pressante… pour autant, on peut clairement prendre du plaisir devant le concentré d’action non stop qu’offre le film, même en ayant pas toutes les clés de l’intrigue.

De l’action de A à Z

L’enthousiasme que l’on ressent après avoir vu L’Ère d’Ultron résulte bien du plaisir de revoir une équipe que l’on connait bien, mais également du constat qu’elle se bonifie avec le temps. On aurait pu croire qu’après autant de films, le Marvel Cinematic Universe allait commencer à s’essouffler en arrivant à la fin de sa Phase 2. Force est de constater qu’il n’en est rien : Avengers 2 offre une pléthore de surprises et de l’action en continue. Pas de scénario en dent de scie, pas de temps mort : on ne se pose que de courts moments pour recentrer un peu l’intrigue, et ça repart.

Avenger 5

NERDGASM !!!

 

De fait, le film évite les longueurs que l’on trouve malheureusement bien trop souvent dans les films d’action aujourd’hui. Les 2h30 que dure le film passent très vite, et on a vraiment le sentiment d’avoir vu du très lourd dans le bon sens du terme : on est repu comme après un repas constitué de tous les plats qu’on adore, le fan service constant étant clairement la cerise sur le gâteau.

Vers l’Infinie et au-delà

Les Vengeurs étant une grande famille, il lui arrive d’accueillir de nouveaux arrivants, et c’est le cas dans Age of Ultron. Histoire de ne pas spoiler ceux qui ont réussi à esquiver les bandes-annonces et les affiches, on évitera de trop épiloguer sur le sujet. On peut cependant évoquer la présence des jumeaux Maximoff, bouffée d’air frais dans le casting, et qui parviennent à se faire une belle petite place dans une galerie de personnages déjà très riche… et on ne parle pas uniquement des Avengers. Car oui, il y a beaucoup de monde dans le film, et quasiment personne n’est oublié.

Avengers 3

ATTENTION A KICKASS DERRIERE TOI !

 

Et puis, comme dans toute grande famille, on n’est pas toujours d’accord et on s’engueule un peu. Le scénario plante çà et là les graines de ce pourrait être Captain America : Civil War, laissant au spectateur tout le loisir de spéculer d’ici à la sortie du film… entre ça et Infinity Wars, on n’a pas fini de poireauter !

Avengers : l’Ère d’Ultron tient toutes ses promesses, et même plus : continuant sur la lancée de l’enthousiasmant Captain America : Le Soldat de l’Hiver, le film conclut en beauté la Phase 2 et amorce une Phase 3 des plus prometteuses. Avec une barre mise aussi haute, il va falloir assurer pour la suite… espérons qu’on ne sera pas déçu !

Share
Avengers Avengers : l'Ere d'Ultron Avengers 2: Age of Ultron Joss Whedon
L'auteur

Co-fondatrice et rédac'chef de GentleGeek, je suis journaliste le jour et blogueuse la nuit - les deux ne sont pas incompatibles, non non. J'aime le cinéma, les jeux vidéo, les comics et les chats. C'est déjà pas mal !

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: Une vidéo bad ass rend hommage aux films Marvel | Souvent copié, jamais collé ! 30 Avr, 2015

    […] priori, tout le monde est d’accord pour dire que le tout récent Avengers : Age of Ultron est une réussite à tous les niveaux. Outre le fait de nous rendre impatient avant […]

Laisser un commentaire.