October 23, 2019

[Critique] Captain America : le Soldat de l’Hiver

Le super-héros le plus patriotique de Marvel est de retour dans un second volet d’aventures en solo, mais pas trop quand même. Après un Iron Man 3 qui a divisé les fans et un Thor 2 plus réussi que le premier mais pas non plus transcendant, Captain America : le Soldat de l’Hiver parvient-il à redorer le blason étoilé de la phase 2 ? Notre avis ci-dessous !

Après les événements cataclysmiques de New York, Steve Rogers, alias Captain America, prend le temps de s’adapter à notre époque entre deux missions pour le S.H.I.E.L.D. Il est notamment épaulé par Natasha Romanov, alias Black Widow, et reçoit ses ordres directement que Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D. qui joue souvent la carte de l’ambiguïté. Mais quand l’organisation va se retrouver compromise, l’emblématique Captain America va se retrouver ennemi numéro 1 bien malgré lui…

Captain-America-The-Winter-Soldier-Photo-Promo-7

L’heure est à la perplexitude !

 

Captain America : le Soldat de l’Hiver reprend un arc bien connu des fans du comics original, et les lecteurs de la première heure n’auront pas la surprise de découvrir qui se cache derrière le masque du mystérieux mercenaire poursuivi par le Cap tout au long du film. Néanmoins, ça ne leur gâchera pas le plaisir : ce nouveau film des studions Marvel est probablement celui qui cumule le plus de rebondissements de toute l’histoire de la franchise Avengers. Et c’est vraiment une excellente surprise sur tous les fronts.

Scénaristiquement bien construit, mis en scène avec une grande efficacité par les frères Anthony et Joe Russo – ce qui n’était pas forcément gagné, leurs principaux faits d’armes avant ça étant le film Toi et moi… et Duprée en 2006 et quelques épisodes de CommunityLe Soldat de l’Hiver distille de l’action non-stop, tout en prenant quand même le temps de s’attarder sur les personnages et leur évolution. Une habitude prise depuis Iron Man 3 et l’introspection de Tony Stark : d’ailleurs, sans en dévoiler plus qu’il n’en faut, on peut dire que ce second volet des aventures de Captain America est un écho à ce précédent film, plus que ne l’était Thor : le Monde des Ténèbres.

Captain-America-The-Winter-Soldier-Photo-Promo-5

Même Robert Redford a désormais son film de super héros !

 

Soldats divers et variés

On retiendra donc de Captain America 2 beaucoup de choses positives, à commencer par un scénario plutôt riche qui multiplie les pistes sans jamais s’emmêler les pinceaux, se risquant même à proposer une intrigue très technologique pour le plus « poussiéreux » des Avengers, qui s’en sort plutôt pas mal. Les scènes d’action sont en nombre impressionnant et sont pour la plupart spectaculaires, et on passe volontiers le caractère invraisemblable de la plupart d’entres elles pour n’en garder que l’enthousiasme jubilatoire qui en découle. Et puis il y a le casting, impeccable, entre les vieux de la vieille – on a de plus en plus l’impression de retrouver de vieux amis à l’écran, il faut l’avouer – les petits nouveaux, et une galerie de gueules cassées parfaitement bien trouvée. Et puis les clins d’oeils, références et autres name dropping permettront de confirmer qu’il y a encore beaucoup de choses à faire et à voir dans le marvelverse !

Seule petite ombre au tableau : une scène d’action d’ouverture qui fera probablement hurler de rire les spectateurs francophones qui iront voir le film en version originale sous-titrée… on ne vous en dit pas plus et on vous laisse la surprise, car ça vaut clairement son pesant de cacahuètes.

Captain-America-The-Winter-Soldier-Photo-Promo-10

Mais qui est donc ce Soldat d’hiver ?

 

Captain America : le Soldat de l’Hiver prouve que Marvel a encore de belles réussites à nous offrir au cinéma, et c’est tant mieux, parce qu’il y a encore du très lourd à venir : la scène pré-générique vous confortera d’ailleurs dans cette idée. L’apéro des super héros est terminé, il est temps de passer aux plats de résistance !

Précédent «
Suivant »

Co-fondatrice et rédac'chef de GentleGeek, je suis journaliste le jour et blogueuse la nuit - les deux ne sont pas incompatibles, non non. J'aime le cinéma, les jeux vidéo, les comics et les chats. C'est déjà pas mal !

6 Commentaires

  1. L’heure est à la perplexitude !
    -> Ben oui, elle a les cheveux LISSES !!! C’te scandale, quoi ! Je veux le retour des boucles sauvages et fieres de Scarlett !
    Mais merci, je sais maintenant que je vais proposer une sortie entre francais pour aller voir ce film et recouvrir le bruit des pop-corns par un rugissement bien francophone :D

  2. Merci pour la critique, ça me donne envie d’aller le voir !

  3. Pingback: Marvel’s Agents of SHIELD : une connexion prévue avec Captain America 2 | GentleGeek
  4. Pingback: Agents of S.H.I.E.L.D : Samuel L. Jackson s’invite dans le final de la saison 1 | GentleGeek
  5. Pingback: [Critique] Avengers : l’Ère d'Ultron | Souvent copié, jamais collé !
  6. Pingback: [Review série] Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D, saison 2 | Souvent copié, jamais collé !

Laisser un commentaire

A propos de GentleGeek