[Critique DVD] ABC’s of Death
Share

Nouveau venu dans la famille des films à sketchs, ABC’s of Death vient de sortir en DVD au mois de décembre 2013, après une tournée des festivals plutôt honorable. Mieux qu’un énième film à sketchs, genre plutôt à la mode en ce moment, ABC’s of Death est un véritable anthologie qui nous livre 26 courts-métrages horrifiques, dont pas mal de pépites… 

ABCjaquetteProjet ambitieux, ABC’s of Death n’est pas un énième film à sketchs. Construit comme un abécédaire horrifique autour des 26 lettres de l’alphabet, le projet donne carte blanche à 26 réalisateurs, plus ou moins connus. On y retrouve du beau monde : Ben Weathley (Tourists, Kill List, A Field in England…), Adam Wingard (You’re Next, VHS…), Noboru Iguchi (Zombie Ass, RoboGeisha, Machine Girl…), Timo Tjahjanto (Macabre, VHS 2), Ti West (VHS, The Inkeepers…), Jason Eisener (Hobo with a Shotgun), Adrián García Bogliano (Here comes the Devil), Srdjan Spasojevic (A Serbian Film), Jorge Michel Grau (We are what we are), et j’en passe….

Le film

L’avantage de ABC’s of Death, contrairement à d’autres films à sketchs, c’est que les segments sont très courts (26 courts-métrages en deux heures) et qu’on ne subit pas les moins bons trop longtemps… Si certains segments sombrent dans la facilité ou la banalité (les lettres C, E, G, P, pour ne citer qu’elles, s’oublient aussi vite), certains autres sortent vraiment du lot. Timo Tjahjanto, après son segment complètement barré de VHS 2, va une nouvelle fois très loin en s’attaquant avec sa lettre L… Le F de Noboru Iguchi rappellera son Zombie Ass (sans les zombies, en fait…) pour un grand moment de poésie bien à lui. Adam Wingard et Simon Barrett proposent une idée originale avec la mise en abyme de la réalisation de leur film, tandis que le D de Marcel Sarmiento (Deadgirl) est assez bluffant quant à son esthétique et sa réalisation. On retiendra aussi l’originalité du très cartoonesque H de Thomas Cappelen Malling. Yoshihiro Nishimura avec son W donne une bonne image de ce que le Japon a à nous offrir en matière de folie et de cinéma outrancier.

ABCxaviergens

Du côté des Français, on en démérite pas. On retrouve Xavier Gens (Frontières, La Horde), pour une lettre X plutôt réussie, ainsi qu’Hélène Cattet et Bruno Forzani, le duo derrière Amer et L’Etrange Couleur des Larmes de Ton Corps, à la lettre O, avec une esthétique reconnaissable entre mille… On notera respectivement une petite et une grosse déception du côté de Ben Weathley et de Ti West, dont on attendait un peu plus… En revanche Lee Hardcastle, heureux gagnant du concours organisé lors de la production du film, vient se joindre à ces grands noms de la réalisation avec son jeu de massacre en pâte à modeler, preuve que le talent ne vient pas que des grands noms dans cette anthologie… Tour à tour choquants, drôles, soignés, déviants, inspirés, ou pas du tout, les 26 segments d’ABC’s of Death offrent deux heures de montagnes russes, avec des hauts et des bas, mais surtout des hauts.

ABCd

Le DVD

Le DVD ne présente pas de VF (mais est-ce bien grave ?) et les films sont donc uniquement disponibles en VOST. Le menu permet de naviguer de chapitre en chapitre pour passer d’un segment à l’autre. Au niveau de la qualité de l’image et du son, même si les courts-métrages présentent des différences de qualité, l’ensemble est assez homogène et très correct.

abc_02

Le gros point positif de cette édition DVD réside dans les suppléments, nombreux et instructifs. Les bonus proposent les bandes-annonces du film, mais aussi et surtout des making-off intéressants, qui détaillent la création des effets visuels et la réalisation des excellents D, F et H. Près de dix minutes de de making-off permettent de voir Noboru Iguchi à l’œuvre avec ses écolières japonaises pétomanes, un grand moment ! Les « behind the scènes » de Hydro-Electric Diffusion et de Zetsumetsu sont aussi un vrai régal, et Lee Hardcastle, qui a gagné le concours pour être la lettre T de l’anthologie a droit à son heure de gloire avec trois minutes de présentation de son travail.

Nouvel acteur de la distribution de films de genre en France, Luminor offre ainsi une belle édition à ABC’s of Death. L’éditeur s’occupera également de la sortie du second opus de l’anthologie, prévue pour la fin de l’année, on a hâte de voir ça…

Share
ABC's of Death Anthologie courts métrages film à skecths horreur
L'auteur

POUET

3 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: [CritiqueDVD] Cheap Thrills, E.L. Katz | GentleGeek 23 Avr, 2014

    […] une fois, Luminor, qui avait sorti ABC’s of Death et qui s’occupe actuellement de la tournée en salles de Goal of the Dead, semble être […]

  2. Pingback: Première images pour ABC’s of Death 2 | GentleGeek 14 Mai, 2014

    […] une première anthologie de courts-métrages horrifiques plutôt réussie (notre critique ici), ABCs of Death revient bientôt pour un volume 2. Les premières images viennent d’être […]

  3. Pingback: Un trailer et une date de sortie VOD pour ABCs of Death 2 | GentleGeek 3 Sep, 2014

    […] un premier opus très chouette (notre critique ici), ABCs of Death remet le couvert et invite de nouveau 26 réalisateurs à se partager les lettres […]

Laisser un commentaire.