Share

Si vous vous souvenez bien, il y a quelques temps, Bioware avait teasé une nouvelle franchise avec un trailer énigmatique et un homme à tête de fumée. Comme prévu, le voile s’est levé à la Gamescom.

Ce futur jeu s’appelle Shadow Realms, et sera un « 4 vs. 1 Story driven Online Action RPG ».

Mais quoi t’est-ce, un « 4 vs. 1 Story driven Online Action RPG » ?

Quatre héros devront s’unir pour défaire le Shadowlord, grand méchant lui aussi contrôlé par un joueur. Le tout en faisant différents choix dans l’histoire (on est chez Bioware) et sans doute aussi dans la façon de gérer les événements.
L’action se passera « dans les rues sombres de Paris », mais également dans un autre monde, Embra, siège d’une guerre incessante, certainement contre les forces du Mal.

Le monde d'Embra a l'air un peu sombre

Le monde d’Embra a l’air un peu sombre

 

L’intérêt semble résider dans le fait que l’ennemi à abattre étant contrôlé par un joueur, chaque partie a le potentiel d’être différente de la précédente, puisque rien ne dit que le Shadowlord utilisera les mêmes pièges, les mêmes ennemis, vu qu’il a la possibilité de modifier l’environnement.

Là où les choses sont un peu moins claires, c’est lorsqu’on nous parle de narration épisodique : « profitez d’une histoire excitante, évoluant sans cesse, grâce à des épisodes sortant régulièrement, avec des personnages intrigants et des choix importants, vous permettant de spéculer avec vos amis sur ce qui va se passer, un peu comme devant votre série télé préférée ».

Voire même très très sombre...

Voire même très très sombre…

 

Quoi qu’il en soit, James Ohlen, qui a été lead designer sur des jeux comme Baldur’s Gate, Knights of the Old Republic, Star Wars : The Old Republic et Dragon Age : Origins, nous fait des promesses alléchantes, en expliquant que Shadow Realms est un jeu qui « exauce finalement le fantasme d’un RPG sans fin, dans lequel les joueurs se rencontrent régulièrement pour continuer leur aventure épique aussi longtemps qu’ils le désirent. Tous les ennemis, les pièges, les défis, sont complètement entre les mains d’un autre joueur, qui les contrôle comme un maître du jeu. Les monstres et les ennemis sont intelligents et imprévisibles, testant votre stratégie et votre puissance à chaque combat. Mieux encore, chacun peut profiter d’une histoire qui se déroule comme sa série télé favorite, mais où le destin des personnages et du monde est entre ses mains. »

Les classes s'inspirent des deux mondes

Les classes s’inspirent des deux mondes

 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le jeu nous est présenté de façon ambitieuse. Reste à voir ce que ça donnera en vrai, et sur quel modèle économique il sera basé : à quel prix le premier épisode ? Les suivants ? Avec un abonnement hebdomadaire ou mensuel ? Quelle fréquence pour les épisodes ? Un par semaine ?
Pour essayer de le découvrir avant tout le monde, vous pouvez vous inscrire pour l’Alpha sur le site officiel.

Via le site officiel.

Share
Action RPG Bioware Coop Electronic Arts Gamescom 2014 online Shadow Realms
L'auteur

Fille de Mary Poppins et Xena la Guerrière, aime se promener dans les bois pluvieux. Avec une console. Ou un comics. Avant que les cylons n'arrivent...

1 avis

Rejoindre la discussion
  1. Pingback: Bioware annule Shadow Realms au profit de SW : TOR | GentleGeek 10 Fév, 2015

    […] en juillet dernier, puis confirmé à la Gamescom en août, Shadow Realms s’annonçait comme un RPG en ligne, où les joueurs, par équipe de […]

Laisser un commentaire.