close

Cinéma

Cinéma

Resident Evil : The Final Chapter s’offre un premier trailer

Les aventures cinématographiques de Resident Evil – et donc d’Alice, jouée par Milla Jovovich – se termineront en janvier prochain, et le trailer de Resident Evil : The Final Chapter annonce du lourd (et du LOL).

Chez GentleGeek, la saga Resident Evil au cinéma est une franchise qu’on aime détester – c’est quasiment le plaisir coupable de l’auteur de ces lignes – du coup, savoir que le prochain volet annonce sa fin ne met en équilibre entre la sensation de soulagement que le carnage s’arrête et la tristesse de se dire qu’on ne verra plus Milla Jovovich et son mari massacrer la franchise de Capcom.

En tout cas, Resident Evil : The Final Chapter annonce du lourd, entre film d’action décomplexé et nanar à gros budget. Osons le dire franchement : on a hâte de voir ça sur grand écran, et on sera dans la salle dès sa sortie !resident-evil-the-final-chapter-photo-milla-jovovich-945021

 

En savoir plus
Cinéma

Star Wars 7 : un Blu-ray 3D en octobre

Après une sortie en DVD et Blu-ray 2D en mai dernier, Star Wars : Le Réveil de la Force s’offrira une sortie en Blu-ray 3D le 31 octobre prochain.

Ce n’est pas spécialement une surprise puisque Disney l’avait sous-entendu, mais c’est désormais officiel : Star Wars 7 sortira en Blu-ray 3D le 31 octobre, dans une toute nouvelle édition incluant un nouveau packaging mais également de nouveaux bonus.

Parmi les nouveaux bonus proposés sur cette édition 3D collector figurent entre autres :

  • LE COMMENTAIRE AUDIO DE J.J. ABRAMS, au sein duquel le réalisateur visionnaire explique comme jamais les aspects créatifs et les choix complexes auxquels il s’est retrouvé confronté au moment de créer les bases d’une nouvelle trilogie
  • LES BRUITAGES DU FILM, ou comment les bruiteurs expérimentés et les nouveaux venus ont uni leurs talents pour donner d’incroyables tonalités à toute l’action du film
  • LES SONS DE LA RESISTANCE, ou comment la très épique conception sonore du film a fait faire un nouveau pas en avant à la légende Star Wars
  • LES COSTUMES DU FILM, ou comment le chef costumier Michael Kaplan a revisité les tenues traditionnelles pour les mettre dans l’air du temps
  • LA PILLEUSE ET LE STORMTROOPER : CONVERSATION AVEC DAISY RIDLEY ET JOHN BOYEGA, ou comment les nouvelles stars de la saga ont appréhendé cette aventure d’une vie et leur entrée dans la légende de Star Wars
  • DANS L’ARMURERIE, une passionnante visite à travers le design et la création de toutes les armes aperçues dans le film
  • 3 nouvelles SCENES COUPEES

force-awakens-3d-3-sm-1024x576_aenp

De quoi raviver la flamme quelques semaines avant la sortie de Rogue One au cinéma, en décembre prochain ! Et si la 3D ne vous intéresse pas, la version standard du Blu-ray est déjà disponible

Via Communiqué de presse

En savoir plus
CinémaInsolite

Un artiste transpose Star Wars 7 au début du XIXe siècle

Moins empruntée que l’ère victorienne et la révolution industrielle dans la culture geek, la Régence anglaise offre pourtant une imagerie singulière propre aux détournements. Un artiste a adapté les héros et l’univers de Star Wars : Le Réveil de la Force pour les rendre compatibles avec les romans de Jane Austen. Classe !

Réalisées par The Real McGee, ces artworks présentent Rey, Kylo Ren, Poe et Finn dans des tenues et allures caractéristiques de la société géorgienne. Le résultat est splendide et donne envie d’en voir plus ! Malgré sa robe très guindée, Rey affiche une posture qui lui sied à merveille, alors que Kylo Ren présente une prestance aristocratique et une expression pleine de noirceur. La victoire de l’artiste sur internet est totale quand on voit la franche camaraderie de Poe et Finn, que ne renierait pas les amateurs de fanfictions / rule 34.

sw_regence_1

sw_regence_2

sw_regence_3

Que ce soit au début ou à la fin du siècle, ils avaient quand même la classe ces aristos du 19e…

Via Nerd Approved

En savoir plus
Cinéma

Une somptueuse figurine Samouraï Batman

Batman est sans doute le super héros le plus détourné au monde. Il faut dire que son attrait pour la noirceur et les technologies permettent de l’adapter à toutes les sauces…

En attendant le Batman du désert et l’armored Batman du redouté Batman V Superman, voici une superbe action figure Bushido Batman. Le Chevalier noir est représenté dans une armure incroyable avec deux katanas et un grappin. Réalisée par Square Enix pour sa collection “Timeless” des figurines Play Arts Kai, cette merveille de 27cm vous coutera 19800 yen soit 170€ et sortira au mois de juin. Pas si cher compte tenu de la qualité de la figurine !

bushido_batman_1

bushido_batman_2

bushido_batman_3

bushido_batman_4

bushido_batman_5

bushido_batman_6

bushido_batman_7

Tout ça donne envie d’un remake du jeu Tenchu à la sauce Arkham Knight !

Via Nerd Approved

En savoir plus
Cinéma

[Critique] Zootopie : chez Disney, les animaux sont rois

Avec Zootopie, Disney laisse un peu tomber les humains – et leurs sentiments – pour revenir à ses chers animaux anthropomorphes. Pas de retour à la nature pour autant : on parle ici de créatures en principe civilisées vivant dans une société en principe moderne. Bref, une histoire d’humains aux poils hirsutes…

Zootopie nous propose de suivre les péripéties rencontrées par Judy Hopps, une adorable petite lapine fraîchement entrée dans la police, et Nick Wilde, un anti-héros renard bien loin de son collègue des studios Robin des Bois. Premier constat, outre le travail de doublage très réussi (ndlr : le film a été visionné en VO), la qualité technique du film est remarquable. Ces animaux ont des postures humaines mais conservent des démarches et attitudes propres à leur espèce. Difficile d’imaginer les réunions de réflexion qui ont dû être menées par l’équipe créative pour arriver à ce résultat bluffant sans avoir un fou rire. L’animation des visages n’est pas en reste et les émotions qu’éprouvent les personnages sont perceptibles. On retient les yeux rieurs du Lieutenant Hopps, la moue narquoise et maline de Nick Wilde mais surtout la tronche béate d’un paresseux qui mériterait presque un –lent – spinoff.

Le film aurait pu s’appeler « mega easter egg movie »
Évidemment, tout ce travail d’animation est au service du divertissement. Zootopie est hilarant d’un bout à l’autre. Outre l’humour propre à son scénario et à ses personnages, le film propose une véritable cascade de références en tous genres qui apporteront un sourire (et bien plus) aux spectateurs attentifs, quels que soient leurs centres d’intérêt : le cinéma, les séries télé, la musique, la culture populaire, l’actualité financière… Il y a un easter egg dans quasiment chaque plan : Zootopie est clairement le genre d’œuvre que l’on peut regarder plusieurs fois pour découvrir de nouveaux clins d’œil et éléments comiques cachés. Disney va encore plus loin en proposant quelques vannes surprenantes car bourrées d’autodérision. Le film déploie une espèce d’assurance presque tangible dans son humour. On a le sentiment que les créateurs se sont vraiment lâchés pour proposer un film rafraichissant.

Est-ce vraiment un film pour enfant ?
Depuis Shrek, l’introduction de dialogues à plusieurs niveaux de lecture est assez fréquente dans les films d’animation. C’est un bon moyen de capter un public adulte. Cette fois-ci, on se demanderait presque si le film ne cible pas directement les adultes avec quelques petites touches enfantines. Certaines blagues font clairement référence à des objets culturels destinés aux adultes, notamment à une série télé très populaire vraiment pas recommandée aux mômes. Au-delà de l’humour, les thématiques de fond du film et le message politique inhérent paraissent bien éloignés des considérations des enfants. Par contre, pour les plus grands, c’est surprenant d’être face à des thématiques si graves et si actuelles dans un film innocent à destination des enfants. Il n’est malheureusement pas possible d’en dire plus sans gâcher les nombreux rebondissements de Zootopie mais il est certain que le dernier Disney donnera à réfléchir…

Certes, Zootopie est époustouflant techniquement. C’est presque devenu monnaie courante dans le domaine des films d’animation gros budget. Oui, le film est très drôle et hyper référencé. Idem, c’est un principe de base du genre… Mais au final, ce qu’on retient du dernier Disney, c’est la force du message politique qu’il fait passer (!) et la profondeur franchement inattendue d’un discours à plusieurs niveaux, qui fait écho aux travers que connaissent nos sociétés actuelles. Les animaux sont des humains comme les autres, avec tout ce que cela comporte… Zootopie est un film parfaitement maîtrisé, rappelant que Disney est l’un des rares studios à savoir remplir ses impératifs commerciaux tout en proposant de vrais moments de cinéma.

paresseux

En savoir plus
Cinéma

Quand Star Wars rencontre Gundam

Un artiste coréen nommé Kunho Noh a décidé de mêler sa passion pour les Gundam au raz-de-marée Star Wars en relookant des figurines Bandaï de Stormtroopers à l’effigie des célèbres mechas.

Le résultat est splendide. Non seulement les Stormtroopers revisités correspondent à l’esthétique de l’anime, mais en plus, l’artiste leur a donné un côté usé et vieilli qui rend l’ensemble très crédible. Darth Vader a également eu le droit à un coup de peinture rouge pour le transformer en terrifiant Sazabi Vader.

gundam_star_wars_1

gundam_star_wars_2

gundam_star_wars_3

gundam_star_wars_4

gundam_star_wars_5

Malheureusement, il n’est pas possible d’acquérir ces merveilles. A vous d’être créatif !

Via Nerd Approved

En savoir plus
CinémaInsolite

La barbe officielle des rebelles de l’Alliance

Star Wars : Le Réveil de la Force est en train d’éclater les différents records d’audiences cinématographiques. Une chose est sûre : aimer Star Wars est devenu totalement mainstream. Du coup, les hipsters doivent aller de plus en plus loin pour marquer leur singularité et affirmer que ce sont de vrais fan boys et pas des opportunistes.

Un fan radical nommé James Myrick a décidé de tailler sa précieuse barbe dans une forme abstraite qui rappelle le logo de l’alliance rebelle de la trilogie originelle. Soyons clair : le résultat est immonde. La barbe ressemble surtout à une ancre oxydée d’un vieux rafiot. Ou à un Godzilla énervé qui lève les bras au ciel. On peut même y voir une fleur de Lys sur le menton. Bref, c’est un véritable test de Rorschach, qui a au moins le mérite d’attester de l’authenticité de ce fan. C’est vrai qu’acheter un teeshirt Boba Fett, c’est bien trop compliqué !

barbe_rebelle

Via Geekologie

En savoir plus
1 2 3 4 5 377
Page 3sur377